Aventure précédentePrevious adventure:
Le long du дніпроDniepr (1)Along the дніпроDniepr (1)
Contes Photos
Vers ВерхньодніпровськVerkhnodniprovsk
Sortie de Krementchouk
Pont sur le Dniepr
Plage de Krementchouk
Passage étroit pour les cyclistes!
Tournesols et, au fond, le Dniepr
Des vaches sur le bord de route
Mala se fait dorloter à la station essence
Vers ДніпроDnipro
Une église orthodoxe
Une autre église orthodoxe
Huge cocks?!
Pause au café Budimo
ДніпроDnipro
Rue piétonne
Brumisateurs de rue!
Rue piétonne
Vieux bâtiment à Dnipro
Un char dans le ciel
Porte drapeau: un vestige Soviétique
Une belle église
Ancienne synagogue à Dnipro
Peinture murale
Peinture murale
Vers ЗапоріжжяZaporizhzhya
Sortie de Dnipro
Rencontre avec Oleg
François et Oleg
4 voies de chaque côté!
Pause à la station-essence
Encore des tournesols
Un bel arrêt de bus
On arrive au pays des Cosaques
Tempête de sable dans les champs
Arrivée à Zaporizhzhya
La centrale électrique sur le Dniepr
Arrivée à Zaporizhzhya
Arrivée à Zaporizhzhya
Le barrage de Zaporizhzhya
L'île de Zaporizhzhya
La plage de Zaporizhzhya
François et Vitali
Rosa essaie le vélo électrique!
Rosa essaie le vélo électrique!
François essaie le vélo électrique!
François essaie le vélo électrique!
Une belle équipe de cyclistes!
Toute la famille à vélo!
Le parc
Avec les enfants et le chien
Énorme barbapapa!
Barbapapa
Barbapapa
ЗапоріжжяZaporizhzhya
Plov: un plat délicieux d'Ouzbekistan
Salade de tomates, poivron, cornichons, oignons
Résurgence d'eau sous-terraine bien fraîche!
Superbe endroit pour piquer une tête
Aziz, Zulfia et François
François se jette à l'eau
La source
Aziz pilote le drone
Vol au dessus de la maison
Petite danse
Vol au dessus de la maison
Coucou!
Zaporizhzhya vue du ciel
Zaporizhzhya vue du ciel
Zaporizhzhya vue du ciel
Zaporizhzhya vue du ciel
Coucou!
Avec toute la famille
Bon appétit!
Le Parlement
Promenade nocturne avec Vitali et les enfants
Fontaine de l'allée des amoureux!
Une boulangerie 'François'
Sur quoi va t'on tomber?!
Ça marche bien, il paraît qu'on va finir mariés!
I love Zaporizhzhya
Zaporizhzhya by night
Zaporizhzhya by night
Borsch: soupe maison
Hmmm hmmm...
Avec nos cadeaux ukrainiens!
Un drôle d'Ukrainien!
Une drôle d'Ukrainienne!
Vive l'Ukraine!
Concentrés...
Leon au marché
François et Vitali font du canoe
Canoe sur le Dniepr
Balade sur le Dniepr
Sofia au violon
Sofia et Rosa en duo
Sofia et Aziz en duo
Sofia au violon avec accompagnement
Super!
Les Manty: ravioles Ouzbeks fourrées à la viande
ХортицяKhortytsya
Au musée des Cosaques
Un kobza (ou bandura)
Au musée des Cosaques
Aziz monte à cheval
Aziz monte à cheval
Aziz monte à cheval
Rosa monte à cheval
Rosa monte à cheval
Rosa monte à cheval
Rosa monte à cheval
Sandrine monte à cheval aussi!
Les Cosaques de Khortytsya
Comment mettre sa ceinture de Cosaque...
Ramassage de chapka au sol
Debout... à cheval
Spectacle de Cosaques à cheval
Spectacle de Cosaques
Spectacle de Cosaques
Spectacle de Cosaques
Le fouet...
Acrobaties à cheval
Les Cosaques
Rosa et Aziz avec Yura
Avec Yura et mon beau pantalon de Cosaque!
Rosa et Aziz
En voiture!
Aziz fait le guet!
Tir à l'arc
Guillaume Tell ?!
Suspense...
La flèche n'est pas passée loin!
À l'attaque!
Un moulin
Devant une statue de Cosaque
Devant le barrage de Zaporizhzhya
Devant le barrage de Zaporizhzhya
Rosa et Aziz
Le barrage de Zaporizhzhya
Une église en bois
L'intérieur de l'église en bois
Impressionant!
Avec Vitali et notre Boulava!
Aziz presse de la monnaie de Cosaques
Aziz presse de la monnaie de Cosaques
Devant le barrage de Zaporizhzhya
Le barrage de Zaporizhzhya
Entre canons et roses trémières
Rosa devant le barrage
Aziz sur le canon
Le barrage de Zaporizhzhya
Une tour en bois
Vol vers le barrage
Le barrage de Zaporizhzhya
Un îlot pleins d'oiseaux
Le barrage et la centrale
Le barrage et l'entrée de la ville
Panorama
Le pont entre l'île des Cosaques et Zaporizhzhya
Le village des Cosaques
Le village des Cosaques
Le village des Cosaques
L'église au centre du village
L'église au centre du village
Aziz tire à l'arc
Aziz tire à l'arc
Aziz tire à l'arc
Rosa tire à l'arc
Rosa tire à l'arc
Rosa tire à l'arc
Rosa tire à l'arc
Je tire à l'arc aussi
Je tire à l'arc
Je tire à l'arc
Rosa et Aziz
Vers НікопольNikopol
Une famille fabuleuse!
Un départ un peu triste
Une statue de Cosaque
Arc-en-ciel à Zaporizhzhya
Nouvelle déco: casquette et drapeau ukrainiens!
Nouvelle déco: un blason ukrainien à l'avant
Nouvelle déco: la peluche a une couronne de fleurs, des rubans et un blason ukrainien!
Nouvelle déco!
Un trio de choc!
Sortie de Zaporizhzhya
Sortie de Zaporizhzhya
Le marché
Dégustation des pains à la viande faits par la maman de Vitali
Route interdite aux camions si la température dépasse 28°C... Ça devrait être pareil pour les vélos!!
Vitali nous accompagne
Croisée de vaches
Croisée de chien de berger
Belle campagne et route déserte
On nous a offert du pain!
Tournesols, route déserte et Dniepr
Le fleuve Dniepr
Le fleuve Dniepr à perte de vue...
Rencontre avec Viktor, notre voisin à Nikopol
François et Viktor
Bien arrivés à Nikopol
Invités à dîner chez Viktor et Tania
Avec Tania et un des deux superbes chats
Un délicieux repas après 94km de vélo!

En pays cosaque

Кременчук - ВерхньодніпровськKrementchouk - Verkhnodniprovsk
Et la palme du bled imprononçable...

Dimanche 18 juillet 2021

Le pont de Krementchouk

Hier c'était repos et on en a bien profité. Entre la chaleur permanente et les kilomètres cumulés, les pauses ne sont vraiment pas du luxe. Plus nous poussons vers l'Est du pays et plus la colonisation russe se fait sentir. Déjà, les gens incluent de plus en plus de russe dans leur parler. Ensuite, les sites internet des locations ne sont plus quasiment que en russe. Il y a aussi les pubs et les enseignes dans les rues qui sont souvent en russe.
Hier soir, je voulais commander une pizza en bas de la maison. Alors j'étudie le menu et je commande en Ukrainien (on commence à maîtriser dans les restos). Là, la serveuse me pose une question à laquelle je ne comprends pas un mot (on est OK pour parler sommairement mais on ne comprend pas souvent les réponses). Alors elle me tend son téléphone sur une application de traduction... de l'ukrainien au russe! Voilà que l'on parle mieux ukrainien que certains autochtones. Le passé de ce pays est très compliqué et l'héritage russe, surtout à l'Est est impressionnant.

Paysage ukrainien

Sinon aujourd'hui il faut faire 90km jusque la petite ville de ВерхньодніпровськVerkhnodniprovsk (on fait beaucoup d'effort sur tout mais nous n'arrivons pas à retenir ce nom par coeur). Départ à 9h30, il fait déjà 30°C et pas un nuage à l'horizon. Nous commençons la route par quelques cascades sur un énorme pont au-dessus du ДніпроDniepr. Ensuite la route est assez simple, il n'y en a qu'une et c'est tout droit. Il y aura bien quelques montées mais rien d'exceptionnel.
Le seul problème est que Sandrine n'arrive pas à pédaler quand il fait chaud. Ici il fait chaud tout le temps (au moins 35°C) et ce n'est pas prêt de s'arrêter. Donc nous avons deux solutions, soit je fournis tous les efforts, soit nous roulons au pas. La première, on peut faire mais on sait que ça va finir en surcharge musculaire et on va se retrouver coincés comme en décembre à WarszawaVarsovie. On pourrait aussi faire des journées plus courtes mais il n'y a pas de logement entre les villes. Et avec les fôrets infestés de moustiques affamés et des nuits à 25°C, dormir sous la tente n'est ni agréable ni reposant. Et si je ne me repose pas c'est compliqué de pédaler pour deux.

Un copain sur la route

Au final, on essaie de couper la poire en deux, je pédale plus, on roule moins vite et on fait plus de pause (très longues). On fait des journées de dix heures en selle, ça fait mal au cul, on n'a pas le temps de bosser mais on fait quand même les distances.
Ce soir, à ВерхньодніпровськVerkhnodniprovsk, nous sommes accueillis par quelqu'un qui parle français: il fait partie de la légion étrangère et il est en perm' cette semaine. Il est donc revenu au pays. Je pense qu'il est aussi impressionné par notre métier que nous par le sien! Il est avec un ami qui nous loue un petit appartement au rez-de-chaussée d'une petite barre d'immeuble comme il y en a des centaines de milliers en Ukraine. C'est un petit studio et il y a juste la place pour mettre le tandem, c'est parfait pour la nuit.

superwanchan






Inscrivez-vousSign-up
Mot de passe oubliéForgot your password

Tu souhaites:

  • Un affichage personnalisé?
    (caractères japonais, images de fond)
  • Participer aux jeux-concours?
  • Réagir à nos articles?
  • Recevoir notre newsletter?

Alors inscris-toi!

Would you like:

  • To customize the display?
    (japanese letters, backgrounds)
  • To play our quizz?
  • To comment our texts?
  • To receive our newsletter?

Then sign up!

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connecte-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Les photos le long du ДніпроDnipro (2)

Верхньодніпровськ - ДніпроVerkhnodniprovsk - Dnipro
Petrovsk?

Lundi 19 juillet 2021

L'étape du jour nous amène à ДніпроDnipro. C'est la troisième ville du pays, il y a un million d'habitants environ. Jusqu'à la chute de l'URSS, ça s'appelait Dnipropetrovsk mais la désoviétisation qui a eu lieu à l'indépendance a raccourci le nom. Du coup, la ville a désormais officiellement le même nom que le fleuve qui la traverse et que nous longeons depuis КиївKyiv (même si en français, on se plait à dire Dniepr, le fleuve s'appelle Dnipro).

Une église orthodoxe sur la route

Si à l'ouest du pays, le désoviétisation fait l'unanimité, ici, côté est s'est une autre histoire. Désormais presque tout est écrit en russe (sauf dans les trucs chics ou très récents) et la plupart des gens mettent un point d'honneur à parler russe quand on leur présente le choix. La fracture du pays n'est pas prête de se ressouder. Et nous souhaitons bien du courage à tous nos amis qui luttent pour l'unité et l'indépendance de l'Ukraine.
Mais d'abord, il faut y arriver à cette ville. Il y a 70km à faire, avec tout de même 500m de dénivelé positif. À 9h, il fait déjà plus de 30°C, et ça montera jusque 38°C. Toujours pas un nuage en vue, seul soulagement, aujourd'hui il y aura pas mal d'arbres (et donc d'ombre) le long de la route. L'ombre est tantôt à droite tantôt à gauche de la route, alors nous roulons de temps en temps à contre-sens pour en profiter au maximum.
Même tactique qu'hier, on roule tranquillement quand c'est dur et on fait des pauses fréquentes. ДніпроDnipro étant une grande ville, il y a beaucoup d'agglomérations autour, et c'est donc facile de trouver des bars ou des épiceries pour faire le plein de frais.
En début de route, nous trouvons plus facilement de stations-essence. Dans l'une d'elle, nous sommes pris en photos par pas mal de monde (employés ou clients) et nous racontons nos périples. Un camionneur nous offrira même une bouteille de jus de fruit complètement gelé que l'on boiera toute la journée au fur et à mesure qu'elle dégèlera.

Pause au café Budimo

L'arrivée dans la ville se fait à travers une énorme usine de plus d'un kilomètre de long, ensuite il faut traverser un dédale d'une vingtaine de voies ferrées, certaines déservant exclusivement le complexe industriel, d'autres les tram-way qui transportent les voyageurs. La voirie est en si mauvais état que la traversée des rails est plutôt acrobatique par moment.
Ensuite, c'est un le centre, une traversée plus classique et tranquille: les conducteurs ukrainiens même en ville se comportent très bien.
Nous arrivons à 16h30 dans un énorme appartement de 100m² avec trois chambres et deux salles de bains! C'est le seul qu'on ait trouvé au rez-de-chaussée avec la climatisation dans nos ordres de prix (moins de 25€ la nuit). Nous resterons ici trois nuits pour découvrir la ville au nom raccourci de ДніпроDnipro.

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connecte-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Дніпро - ЗапоріжжяDnipro - Zaporizhzhya
Presque parfait

Jeudi 22 juillet

Rencontre avec Oleg

Aujourd'hui, nous n'avons pas eu à nous plaindre des conditions. Il y a eu un peu d'orage hier et la température est entre 20 et 25°C. Nous avons une couverture nuageuse assez importante. Il n'y a pas de précipitation mais du vent du nord à 20-25km/h et nous nous dirigeons plein sud. On trouve des stations-essence avec boissons fraîches, glaces, hot-dog, etc... tous les 30-35km, une périodicité idéale pour nous. Et en plus nous arrivons dans la ville de ЗапоріжжяZaporizhzhya par le barrage, ce qui nous offre des vues assez incroyables. Côté dénivelé, il faut grimper pas mal pour sortir de ДніпроDnipro mais ensuite c'est assez tranquille avec tout de même des petites descentes de temps en temps pour se soulager les fesses. Et niveau revêtement, nous avons sur quasiment toute la route, un bel asphalte bien lisse.
Alors ça semble parfait mais il y avait tout de même un petit hic: toute la route nous étions sur une nationale, une deux fois deux voies sans aucun espace sur le côté et les voies n'étaient pas particulièrement larges. Dans l'ensemble, ça va, le traffic n'est pas élevé mais ça fait un boucan énorme pendant plus de cinq heures. Et puis il y a toujours un camion de temps en temps pour passer en frôlant pour qu'on se souvienne que c'est dangereux la route (enfin pas la route, ni même les vélos ou les piétons, c'est bien les voitures et les camions qui représentent un danger).

Le barrage de Zaporizhzhya sur le Dniepr

Et comme souvent, ce qui fait la journée, ce sera les rencontres. On commence à la sortie de ДніпроDnipro, nous nous sommes arrêtés pour regonfler les trois pneus. Avec les changements de température et de pression, nos pneus sont à moitié vides. Pendant que nous gonflons en équipe, un cycliste nous croise et nous propose de l'aide. Nous déclinons mais nous engageons la conversation en anglais. Il s'agit d'ОлегOleg un jeune local qui aime voyager. Nous échangeons sur nos voyages respectifs et finalement, il nous offre une guimbarde.
Notre seconde rencontre était moins impromptue. En effet, МаріяMaria de ЛьвівLviv nous a mis en contact avec ВіталійVitali de ЗапоріжжяZaporizhzhya.

Balade et barbapapa au parc

C'est un vétéran de l'armée ukrainienne, il a accepté de nous héberger et nous faire visiter la ville et nous sommes en contact depuis quelques jours via internet. Nous le retrouvons à l'entrée de la ville comme prévu et nous effectuons une dizaine de kilomètres ensemble à vélo. Il ne parle pas vraiment anglais, nous ne parlons pas vraiment ukrainien mais dans l'ensemble, on se comprend!
Il s'avèrera que nous allons chez ЗульфіяZulfia et ses quatre enfants: СофияSofia, РозаRosa, АзізAziz et ЛеонLeon (respectivement 16 ans, 13 ans, 9 ans et 9 mois).
Nous partagerons un super repas avec tout ce petit monde puis finirons la soirée par une grande balade (avec le chien également) jusqu'à un grand parc du coin. Heureusement, l'aînée parle très bien anglais et sa soeur se débrouille bien également. Au programme, discussion, courses de vélo, barbe à papa, etc... Très vite, on a quasiment l'impression d'être ukrainien et de faire partie de la famille. Tous sont adorables (y compris le chien).

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connecte-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

4 jours à ЗапоріжжяZaporizhzhya
Au croisement des cultures ukrainiennes, cosaques, russes et ouzbeks

Du 23 au 26 Juillet 2021

Панське озероLe lac Panske

Zulfia, François et Aziz au lac Panske

ЗульфіяZulfia nous a emmenés en voiture jusqu'au Панське озероlac Panske. Ce lac est alimenté par des sources sous-terraines. Cela signifie qu'il reste toujours à la même température, soit 13°C! Là, ça rafraîchit vraiment, pas comme nos précédentes baignades dans le fleuve ДніпроDniepr.
Certains pensent que l'eau ici aurait des propriétés bénéfiques pour le corps et l'esprit. Sur un côté du bassin se trouvent deux icônes religieuses. Les baigneurs ont tendance à traverser le bassin à la nage pour toucher ces icônes.

ХортицяKhortytsya: l'île des Cosaques

Les Cosaques de Khortytsya

L'île la plus grande sur le fleuve ДніпроDniepr est dénommée ХортицяKhortytsya. Elle mesure 12.5km de long sur 2.5km de large. Ici se trouvait le camp des Cosaques Zaporogues. C'est devenu une réserve naturelle et culturelle. Nous y avons visité le village reconstitué des Cosaques et le théâtre équestre avec РозаRosa et АзізAziz.
On a commencé la journée en montant à cheval. Ensuite on a assisté à un spectacle de Cosaques avec acrobaties équestres. L'un des acrobates, ЮраYura, m'a même offert un pantalon de Cosaque: un ШаровариSharovary. Après un casse-croûte à base de délicieuses ravioles faites par ЗульфіяZulfia, nous avons rejoint ВіталійVitali au village des Cosaques. Là-bas, nous nous sommes essayés au tir à l'arc et à la fabrication de pièces de monnaie.
ВіталійVitali nous a offert une булаваBoulava: une sorte de sceptre ou plutôt un bâton de maréchal. C'était le chef des Cosaques qui le portait. Aujourd'hui, le président Ukrainien le tient à la main lors de ses discours officiels. De l'autre main, il touche la Constitution.

Le village CosaqueVitali, Rosa, Aziz, François et sa Boulava!

Canoe sur le ДніпроDnipro

François et Vitali en canoe sur le Dniepr

François et ВіталійVitali ont fait du canoe sur le fleuve ДніпроDniepr. Une belle promenade au bord de l'eau, c'est agréable surtout quand il fait chaud. Cependant le fleuve est très pollué, ça sent très mauvais dans les nénuphars, il y a une forte concentration d'algues vertes et on trouve un nombre considérable de gros poissons (au moins un mètre de long) flottants le ventre en l'air...
Pendant ce temps, je suis allée au marché avec les enfants pour voir le stand de lingerie que tient leur maman. Il y a un large choix et j'y ai même trouvé mon bonheur!
En Ukraine, les marchés ont lieu chaque jour, pas seulement une ou deux fois par semaine. Celui-ci est ouvert jusqu'à 15h30 de façon quotidienne. On y trouve des vêtements, du bricolage, des stands de brochettes grillées, etc.

Cuisine

Nous avons goûté pleins de bons plats pendant notre séjour. D'abord nous avons découvert la version Ouzbek du fameux plat appelé ПловPlov (ou Pilaf selon les pays): à base de riz, de viande de boeuf, de carottes, poivons et oignons. J'ai même aidé (un tout petit peu) ЗульфіяZulfia à le préparer. On en avait déjà mangé quelquefois mais celui-ci était de loin le meilleur qu'on ait goûté.
Au petit-déjeuner on nous a servi des блініblini encore chaud: des crêpes aussi grandes que nos crêpes bretonnes ou presque, mais plus épaisses, plus moëlleuses aussi. Accompagnés de lait sucré, c'était bon!
Nous avons goûté, pour la première fois, des мантиmanty. Ce sont des ravioles fourrés à la viande et aux oignons, cuites à la vapeur. Cela ressemble un peu aux mandus qu'on avait mangé en Corée, mais la pâte là aussi est différente.

Plov: riz au boeuf, carottes et oignonsManty: ravioles fourrées à la viande

Concert de violons

Sofia au violon

СофияSofia, РозаRosa, АзізAziz jouent du violon. Nous avons eu la chance d'assister à un petit concert convivial. Totalement improvisé et sans échauffement, chapeau!
Retrouvez des extraits en vidéo sur notre page photos ici.
СофияSofia, qui pratique le violon depuis 10 ans, a même participé à une rencontre internationale (ou un concours) en Corée du Sud!

Le saviez-vous?

On a appris tellement de choses en 4 jours ici qu'on ne peut pas tout écrire. Voici seulement quelques anecdotes.
Par exemple, savez-vous pourquoi il n'y a jamais de couteau à table? Il paraîtrait que cela entraînerait des disputes à table. On dresse donc la table avec des fourchettes et des cuillères, mais pas de couteau.
Saviez-vous que l'actuel président de l'Ukraine est un ancien humoriste?
Saviez-vous que le blini est d'origine russe?

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connecte-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Запоріжжя - НікопольZaporizhzhya -Nikopol
L'accueil ukrainien

Mardi 27 juillet

Une fabuleuse famille!

Après cette pause à ЗапоріжжяZaporizhzhya, c'est avec le coeur serré que nous quittons notre famille d'accueil. Après de longs adieux, nous reprenons la route vers 9h30. Nous rejoignons ВіталійVitali vingt minutes plus tard en ville. Nous nous étions mis d'accord hier, il va nous accompagner pour nous montrer la meilleure façon de sortir de l'agglomération.
Nous partons vers le sud-ouest de ЗапоріжжяZaporizhzhya et il n'y a qu'un seul passage: Il faut traverser l'île de KhortytsyaKhortytsya. Les vues depuis les ponts sont très plaisantes et les routes sont larges et asphaltées.

Un trio de choc!

Après nous avoir bien guidés, et après avoir partagé les délicieux pains à la viande cuisinés par sa maman, ВіталійVitali nous quitte peu après la sortie de la ville (qui s'étale sur plus de vingt kilomètres tout de même) et nous continuons à travers les champs de blé et de tournesols. Aujourd'hui nous sommes sur des petites routes de campagne. Il y a beaucoup de cultures et quelques villages. Les routes sont globalement dans un état satisfaisant qui nous permet de rouler normalement. Par contre, la chaleur est toujours là même si nous aurons droit à quelques nuages bienvenus en fin d'après-midi.

Rencontre avec Viktor

Certains petits villages que nous croisons ont une ou plusieurs supérettes ce qui nous permet nos traditionnelles pauses glaces et boissons fraîches. À МарганецьMarhanets par exemple, nous trouvons carrément un bar avec terrasse qui propose des mojitos (sans alcool) à la pression pour moins d'un demi euro. C'est parfait pour nous. En plus, les autres clients sont intrigués par notre voyage et nous discutons un peu. Ils finissent même par nous offrir un pain. C'est très gentil. On nous offre tellement de cadeaux, ça fait toujours super plaisir même si ce n'est jamais pratique pour nous. Nous sommes à vélo, nous n'avons jamais vraiment la place de stocker les cadeaux et même si nous l'avons, ça ajoute toujours du poids à l'embarcation (alors que le but est d'en avoir le moins possible). Et il y a aussi souvent les cadeaux alimentaires mais il fait 38°C et nous passons toute la journée en plein soleil alors niveau conservation c'est toujours délicat. Cependant tous ces cadeaux nous touchent énormément et nous faisons toujours de notre mieux pour leur faire honneur!

Avec Tania

Malgré les conditions nous roulons plutôt bien aujourd'hui, même si nous devons nous arrêter un peu plus souvent quand la chaleur devient trop forte pour Sandrine. Et nous arrivons dans la petite ville de НікопольNikopol vers 18h. Nous y avons loué un petit appartement pour deux nuits et pendant que Sandrine le visite avec le propriétaire, j'attends dehors avec le tandem chargé. Là je fais la rencontre de plusieurs voisins curieux et je finis par discuter avec ВікторViktor. Il est passionné de vélo et aime beaucoup la France et particulièrement la ville de Carcassonne. Je lui raconte notre périple en ukrainien. Puis quand Sandrine revient nous nous séparons et nous rentrons les bagages et le vélo dans l'appartement. Quelques minutes plus tard, quand nous avons presque fini, ВікторViktor repasse avec des bières fraîches qu'il nous propose de partager. Alors nous continuons la discussion en buvant et de fil en aiguille, il nous invite à manger chez lui!
Bien sûr, nous acceptons. Nous faisons alors la connaissance de ТаняTania, sa femme. Ils vivent ici avec leurs deux chats, les enfants sont grands et sont partis. Nous avons droit à un super repas avec une soupe de poissons à la japonaise, du plov, des blinis fourrés, des tomates fraîches, des framboises, du thé kazakh et du cognac (7ans d'âge)! Pendant deux heures nous avons abordés des sujets triviaux, des sujets compliqués, voire très compliqués mais toujours en ukrainien. Même si nous n'avons pas toujours tout compris exactement, on s'est franchement pas mal débrouillé.
Ce fut donc encore une rencontre fantastique et une journée épuisante. Heureusement demain nous nous reposons (pour de vrai).
Les photos sont désormais disponibles en cliquant sur l'îcone "photo" en bas à gauche de l'écran.
Vous pouvez également nous suivre d'aventures en aventures grâce aux flèches latérales.

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connecte-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!