Aventure précédentePrevious adventure:
Nos vacances à KrakówCracovieHolidays in KrakówCracovie
Aventure suivanteNext adventure:
Notre arrivée en UkraineArrival in Ukraine
Contes Photos
Vers Rzezawa
Avec Kinga et une Fiat 126p!
Devant le magasin de Zbigniew!
Devant le magasin de Zbigniew!
Un des chats de Zbigniew
Oups!
La piste cyclable est sous l'eau...
On pousse à nouveau!
Piste cyclable
Un pont interdit, même aux piétons? Ça ne nous fait pas peur!
Notre hôtel du soir!
Dans un couloir
Dans un couloir
Dans un couloir
Au mur
Salle du déjeuner
La porte de notre chambre
Notre chambre
Vers Tarnów
Notre table de pti dej!
Zurek, Saucisses, chou, aspis, pâté...
L'entrée de l'hôtel Kasztel
La salle du restaurant
L'hôtel Kasztel
Pause vélo dans le jardin d'une église
Pause vélo
Tarnów
Tarnów
Tarnów
Tarnów
Tarnów
La gare de Tarnów
Rynek de Tarnów
Rynek de Tarnów
Rynek de Tarnów
Rynek de Tarnów
Rynek de Tarnów vu du ciel
Rynek de Tarnów vu du ciel
Rynek de Tarnów vu du ciel
Rynek de Tarnów vu du ciel
Rynek de Tarnów vu du ciel
Rynek de Tarnów vu du ciel
Rynek de Tarnów
Petite pause
Tee-shirt Travel Bike et casquette...
Limonades délicieuses!
Vers Jasło
Départ du Centre de Réhabilitation de Tarnów
23,5: c'est la température... pas notre vitesse!
Une église sur la route
Les Carpates polonaises
Ça va monter...!
Les Carpates polonaises
Les Carpates polonaises
Une église sur la route
L'église en face de l'église
Les Carpates polonaises
Une bicoque mignonne
Une autre église sur la route
Vers Sanok
Départ du Noclegi Sepia
C'est beau la campagne polonaise!
Le pont qu'on voulait prendre...
Le pont à côté du pont!
Notre sauveur du jour
Un petit pont pas pratique
Un petit pont pas pratique en vidéo
Une cigogne
Encore un petit pont en bois
Une autre cicogne
Les Carpates
Sanok
Adam Mickiewicz
Fille au parapluie
Une église
Josef Szwejk: héros d'un roman tchèque
Le rynek de Sanok
Le rynek de Sanok
Le rynek de Sanok
Le rynek de Sanok
Avec Beksiński
Sanok
Le musée de Sanok
Sanok dans les Carpates
Musée Beksiński
Musée Beksiński
Musée Beksiński
Musée Beksiński
Musée Beksiński
Musée Beksiński: Photo retouchée par ordinateur
Musée Beksiński: Photo retouchée par ordinateur
Musée Beksiński: Photo retouchée par ordinateur
Musée Beksiński: Photo retouchée par ordinateur
Musée Beksiński: Photo retouchée par ordinateur
Musée Beksiński
Musée Beksiński
Musée Beksiński
Musée Beksiński
Musée Beksiński: Photo retouchée par ordinateur
Musée Beksiński: Photo retouchée par ordinateur
Musée Beksiński: Dessins retouchés par ordinateur
Musée Beksiński
Musée Beksiński
Musée Beksiński
Musée Beksiński
Reconstitution de l'atelier de Beksiński
Reconstitution de l'atelier de Beksiński
Reconstitution de l'atelier de Beksiński
Autoportraits
Musée Beksiński
Musée Beksiński: sculpture
Musée Beksiński: photo
Musée Beksiński: sa voiture!
Vers Rzeszów
Prêts pour le départ de Sanok
Les Carpates
Deux cigognes
Une autre cigogne
Route sous les arbres
Un parc de daims
Face à nous pendant notre casse-croûte
Aire de repos pour les cyclistes de la Green Velo
Petite pause: la guirlande et la licorne sont allumées!
Arrivée à Rzeszów
Rzeszów
Rue piétonne de Rzeszów
On a retrouvé Sergio!
Le monument de l'Action Révolutionnaire
LE monument de la ville!
Un théâtre à Rzeszów
Une banque à Rzeszów
Le palais d'été
La fontaine multimédia
Le château
Le château
Villas de Rzeszów
Villa de Rzeszów
Villa de Rzeszów
Le platane de Rzeszów
Le rynek de Rzeszów
L'hôtel de ville de Rzeszów
Une cloche à Rzeszów
Dubiecko
Une cigogne a élu domicile sur la croix d'une église
Les Carpates
Une cigogne dans son nid
Les Carpates
Les Carpates
Les Carpates
Les Carpates
Les Carpates
Le château de Dubiecko
Le château de Dubiecko
Le château de Dubiecko
Le château de Dubiecko
Dubiecko
Dubiecko
Petits faons
Intrigué
Petits faons
Notre chambre au château!
Vers Przemyśl
Au château de Dubiecko
Château de Dubiecko
Au château de Dubiecko
Au château de Dubiecko
Les Carpates
Les Carpates
Les Carpates
Les Carpates
Sur le pont
Les Carpates
Petites maisons à l'entrée de Przemyśl
Passerelle de Przemyśl
Przemyśl
Przemyśl
Przemyśl
Przemyśl
Przemyśl
Przemyśl
L'ours de Przemyśl
Un ours dans les nuages
Przemyśl vue du ciel
Przemyśl vue du ciel: le château
Przemyśl vue du ciel
Przemyśl vue du ciel
Statue du Pape Jean-Paul II
Przemyśl: une drôle d'église
Przemyśl
L'ours de Przemyśl
L'ours de Przemyśl
Przemyśl
Przemyśl
Przemyśl
Le bunker en face de notre appartement

Nos derniers jours polonais

KrakówCracovie-Rzezawa
La libération

Dimanche 23 mai

Départ avec Kinga

Après deux mois d'arrêt forcé et de nombreuses frasques (voire les détails sur la page précédente), nous avons finalement réussi à sortir de KrakówCracovie et donc à reprendre la route en tandem. Pendant ce hiatus, nous avons repensé notre chargement: nous tractons désormais une troisième roue, un peu comme une remorque mais comme c'est juste une roue sur laquelle est montée des portes-bagages, ça fait la même largeur que le tandem et ça n'allonge "que" de 70cm. Nous pouvons y mettre 80% (en poids) des bagages, ce qui devrait théoriquement allonger drastiquement la durée de vie des roues du tandem. Nous vous tiendrons bien sûr au courant. Bon, ça commence tout de même à faire un long convoi et ça devient compliqué de faire marche-arrière ou demi-tour, donc il va falloir que la co-pilote soit particulièrement douée pour la suite.

Dans les couloirs de l'hôtel Kasztel

Ce matin, notre amie Kinga est venue nous faire une haie d'honneur pour notre départ à 11h00. Et puis c'est le recommencement de l'aventure. Nous avons prévu une journée moyenne pour la reprise: 67km. Nous nous approchons des Carpates mais aujourd'hui il n'y a pas encore vraiment de dénivelé. C'est dimanche et jusque 15h il fait beau. Les pistes cyclables sont plutôt chargées de cyclistes, de marcheurs et de gens en rollers. Vers midi nous quittons un itinéraire cycliste pour en rejoidre un autre et la jonction sera un peu chaotique: chemin inondé, glissades dans la boue, etc... On y perdra trois quarts d'heure et on marchera beaucoup mais ça ne nous arrête pas.
Ensuite nous traverserons la forêt de Niepołomice. Une longue bande bitumée a été aménagée pour la traverser sur plus de dix kilomètres tranquille entre les arbres. Enfin nous arrivons à notre étape de Rzezawa, ça finit par quelques petites bosses pour nous remémorer les bienfaits du vélo.
Au final, le tandem avec sa troisième roue est un peu différent à piloter mais nous nous y ferons assez vite. Il a plu les deux dernières heures de la journée mais nous savons gérer la météo. Nous n'étions pas très performants mais ça ira mieux dans quelques jours également. La joie de remonter sur le tandem est bien supérieur à tout ça.
Nous dormons, pour une fois, dans un hôtel, le Kasztel. C'est décoré comme un château médiéval fantastique, c'est plutôt impressionnant et le petit-déjeuner est inclus.

superwanchan






Inscrivez-vousSign-up
Mot de passe oubliéForgot your password

Tu souhaites:

  • Un affichage personnalisé?
    (caractères japonais, images de fond)
  • Participer aux jeux-concours?
  • Réagir à nos articles?
  • Recevoir notre newsletter?

Alors inscris-toi!

Would you like:

  • To customize the display?
    (japanese letters, backgrounds)
  • To play our quizz?
  • To comment our texts?
  • To receive our newsletter?

Then sign up!

CommentairesComments

superwanchan
Le 24/05/2021 à 20h37min

Ah oui, il était plus que temps!

zezette
Le 24/05/2021 à 20h22min

Super ...enfin la reprise ...bonne route
Si tu désires ajouter un commentaire:
Connecte-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Les photos sur la route en Pologne 4

Rzezawa - Tarnów
Remise en jambe

Lundi 24 mai 2021

Le rynek de Tarnów

C'est encore un peu la reprise et aujourd'hui nous avons prévu une petite journée de 51km sans trop de dénivelé. Nous en profitons donc pour dormir jusque 9h et ensuite nous avons un petit-déjeuner inclus dans le prix de la chambre. C'est un buffet que Sandrine a trouvé très bon en comparaison des rares petits-déjeuners que nous avons eu la chance d'avoir. Décidément nous sommes fans de cet hôtel Kasztel! Seul petit bémol, le sous-sol qui propose billard et bowling n'était pas ouvert...

Le centre de Tarnów

Nous reprenons la route un peu avant onze heures. Nous suivons un itinéraire vélo intitulé "Metropolis". Il est bien balisé et le revêtement est bitumé tout le long et en parfait état. Nous y croisons quelques cyclistes (moins qu'hier, dimanche, bien sûr) dont un jeune retraité avec qui nous ferons la conversation en polonais pendant quelques minutes (c'est dire le niveau linguistique que nous avons acquis pendant ces six mois en Pologne!). "Metropolis" est donc un bon itinéraire mais ceux qui l'ont tracé n'ont pas cherché le côté buccolique. Pendant 22km, il faut longer l'autoroute! Et encore normalement, c'est un peu plus long mais nous avons coupé court à cause d'une déviation.

Un beau tee-shirt Travel Bike et une sacrée casquette!

À 14h, nous sommes sur la rynek de Tarnów. Nous connaissons la ville car c'est ici que nous sommes venus nous faire vacciner contre le Covid-19 il y a quatre jours. Nous profitons du soleil pour boire une limonade en terrasse (une au Yuzu, une autre à la banane verte) et nous finissons les deux kilomètres qui nous séparent de notre hébergement du soir. Il s'agit d'un centre de réhabilitation. Tout est adapté pour les handicapés et nous profitons donc d'une salle de bain et d'un lit énormes.
Pour notre repas du soir, nous nous ferons livrer un kebab depuis un restaurant que nous avions reperé après le vaccin (kebab: le repas des sportifs?).

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connecte-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Tarnów - Jasło
Au pied des Carpates

Mardi 25 mai 2021

Le thème de la journée

Aujourd'hui, on nous amène carrément le petit déjeuner dans notre chambre, la journée commence bien. Il fait un peu gris et doux, le temps est plutôt bon pour rouler. À notre sortie de l'hébergement, la gérante nous alpague. Elle était intriguée à la vue de notre véhicule dans les couloirs de son établissement. Nous échangeons brièvement sur notre voyage et sur la nature de son établissement.
Puis il faut se mettre en route. Les dix premiers kilomètres sont assez simples et même si nous perdons un peu de temps à cause de travaux et de déviations sur la route, ça avance bien. Mais ensuite, nous entrons dans la chaîne montagneuse des Carpates (dans sa partie orientale extérieure). Nous avons déjà grimpé dans la partie occidentale extérieure en sortant de Wrocław.

Les Carpates

Si la sagesse populaire veut que le vélo ça ne s'oublie pas, selon Sandrine, la sagesse populaire ne roule pas en montagne. Et pour cette étape de 60km avec un dénivelé positif de 8-900m (bel effort mais on a déjà fait bien pire), Sandrine maintient que la pause de deux mois à KrakówCracovie lui a fait perdre toute expérience de la montagne. Ainsi, il nous faut avancer très lentement, voire pousser dans certaines côtes un peu pentues. On espère qu'elle reprendra vite du poil de la bête!
Malgré tout, les paysages des Carpates sont vraiment très jolis et chaque fois que nous franchissons un col, la vue nous réjouit.
En fin de journée, une petite pluie tombe depuis une demi-heure quand nous arrivons à notre Noclegi pour notre nuit à Jasło. Ça s'appelle Noclegi mais c'est exactement comme un hôtel et il y a un restaurant dans lequel nous pouvons manger et c'est vraiment délicieux. De plus tout le personnel est adorable et le tandem peut dormir à l'abri dans un couloir des cuisines. Tout va donc bien pour nous et nous allons bien nous reposer.

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connecte-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Jasło - Sanok
Objazdy

Mercredi 26 mai 2021

Nous connaissions le terme depuis quelques temps, mais dans le cas contraire nous l'aurions appris sans aucun doute aujourd'hui: "Objazd" (objazdy au pluriel) signifie "déviation". Et ce sera le thème principal de la journée. Bien sûr nous aurons encore les thèmes de la veille. À savoir: les Carpates, les montées et les champs de colza. Et nous aurons un peu le thème animalier avec plusieurs cigognes, des biches et des faons. Mais les déviations nous auront bien marqués.

Le pont que nous pensions prendre

Ça commence au neuvième kilomètre: une grosse montée se profile pour accèder à la ville de Tarnowiec sauf qu'il n'y a plus de bitume et des engins de chantiers s'affairent sur toute la largeur de la voie. Nous devons contourner toute la ville par la colline environnante. Résultat 6km de plus et une centaine de mètres de dénivelé positif!
Dix kilomètres plus loin; à la sortie de Brzezówka, nous sommes censés franchir une petite rivière mais le pont n'est pas fini! Nous faisons donc demi-tour quand arrive un piéton qui nous explique que, en fait, ça passe. Nous discutons tant bien que mal en polonais et il nous indique de le suivre. En effet, en slalomant dans la boue et les caillasses entre les engins de chantiers et des tuyaux, nous arrivons sur une petite passerelle juste assez large pour notre tandem et sa remorque.

La faune locale

Beaucoup plus tard au kilomètre 65 à Kostarowce, un panneau indique sobrement que l'unique route est interdite à tout véhicule. Ne voyant rien à l'horizon et la route étant très belle (et étant toujours un peu indisciplinés), nous franchissons les barrières et après quelques minutes, nous tombons bel et bien sur des travaux. Plusieurs voitures ont eu la même idée que nous et galèrent pour faire demi-tour entre les engins et les trottoirs pas encore finis. Les ouvriers doivent être saoûlés par tous ses cons (dont nous) qui veulent quand même passer malgré les panneaux. Ceci étant, même si les voitures ne peuvent passer, en vélo ça passe tranquillement sans vraiment gêner personne.
Et 800m plus loin, même panneau, route barrée à nouveau. Nous continuons tout de même d'avancer jusqu'à arriver à une portion de route en train de se faire bitumée. Donc bitume encore brûlant et fumant sur toute la largeur avec le rouleau compresseur à l'oeuvre. Les camionneurs qui ont amené le bitume discutent au bord de la route et Sandrine leur demande tout de même si on peut passer. Toujours en polonais, ils nous répondent que si on arrive à éviter le bitume, c'est possible. Après leur avoir raconté sommairement notre voyage, nous tentons l'aventure.

Paysage des Carpates

Il y a donc une large bande de bitume bouillant et un fossé. Entre les deux vingt centimètres de bas-côté non stabilisé composé de gros cailloux concassés dans de la terre, le tout sur 200m. Heureusement, ça descend, ça nous permet d'avoir assez de vitesse pour rester bien droit et de n'avoir à se concentrer que sur la direction et pas sur le pédalage. Malgré quelques cris de Sandrine, nous franchissons l'obstacle et finissons tranquillement les derniers kilomètres qui nous séparent de Sanok.
Nous entrons dans la ville par le rond-point Zdzisław Beksiński. Et oui Sanok est sa ville natale et c'est d'ailleurs pour ça que nous avons souhaité y passer. Nous avons vraiment été marqués par l'exposition qui lui était consacré à KrakówCracovie et nous venons donc ici à Sanok en voir une seconde. Mais ça ce sera après un peu de repos.
Et pour le repos nous avons loué en ville un appartement très spacieux et bien équipé avec un garage pour le tandem! Nous y sommes accueillis très chaleureusement par le propriétaire qui parle quelques mots de français mais nous conversons principalement en anglais.

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connecte-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

2 jours à Sanok
La ville de Beksiński

27 et 28 Mai 2021

On a découvert Beksiński à KrakówCracovie avec notre guide Paweł. C'est lui qui nous a conseillé le musée de la ville de Sanok, d'où l'artiste était originaire. Le musée présente près de 600 oeuvres: peintures, photos, photos retouchées par ordinateur, dessins, sculptures, etc. Si le musée possède autant de choses, c'est parce que Beksiński lui a tout légué à sa mort.

Beksiński: peintureBeksiński: photo retouchée par ordinateur

Parmi les bijoux de l'expo se trouve la reconstitution de l'atelier de Beksiński. On y voit la fenêtre à côté de laquelle il peignait, on y voit les étagères pleines de K7 et CD de musique, classique, entre autres, et on y voit son matériel photo, son ordinateur, scanner, etc. Étonnant, à la sortie du musée, on passe même devant sa dernière voiture.

Beksiński: autoportraits

Notre itinéraire ne passait pas par Sanok au départ. Mais quand nous avons découvert que nous allions passer à seulement 60-70km de là, François a revu le programme. On a donc fait un joli détour dans les Carpates pour venir ici. Et ce musée en valait vraiment la peine.

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connecte-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Sanok - Rzeszów
Dzień bocianówLe jour des cigognes

Samedi 29 Mai 2021

Lever à 8h et nous quittons déjà la ville de Sanok. C'est une petite ville nichée dans la montagne et nous nous y étions un peu attachés. Mais c'est la règle de notre jeu et aujourd'hui nous avons 90km à parcourir avec 8-900m de dénivelé positif. C'est donc une journée pile dans la moyenne normalement mais Sandrine insiste pour dire qu'elle n'a pas retrouvé son niveau d'avant l'hiver (genre nous étions des gros athlètes en 2020...). Du coup, ça roule à peu près comme avant mais ça râle un peu plus souvent à l'arrière. Heureusement que nous écoutons toujours musique et podcasts pour ne pas entendre les plaintes!

Compagne de casse-croûteLes Carpates

La météo annonçait de la pluie toute la nuit et toute la journée mais au final, nous n'aurons même pas à sortir les protections de pluie. Nous essuierons bien quelques ondées de ci de là mais jamais assez pour nous mouiller. Tant mieux. En revanche, le thermomètre est redescendu à 13°C et pendant les descentes ou les pauses, nous avons un peu froid.

Arrivée à Rzeszów

L'itinéraire du jour nous fait passer dans les Carpates et nous suivrons principalement deux cours d'eau: le San jusque Dynów puis le Ryjak (qui se jette dans le Strug puis dans le Wisłok) à partir de Błażowa. Entre les deux, il nous faut franchir un col à 358m puis un autre à 410m d'altitude. Ce sont de belles pentes mais rien d'insurmontable. Les routes sont petites et calmes. Elles suivent les méandres des fleuves et nous offrent généralement de belles vues sur les montagnes et forêts environnantes. La surprise du jour sera le nombre de cigognes que nous croiserons: entre 20 et 30! Quelques une en vol mais la plupart sont perchées dans leur grand nid. La palme revient au village de Mrzygłód où nous en dénombrerons huit au total.
Les treize derniers kilomètres nous feront traverser la ville de Rzeszów. Une ville d'un peu moins de 200.000 habitants très étalée. Elle commence par des étangs prisés pour la pêche (en ce samedi légèrement pluvieux) et nous traversons finalement le rynek et le petit centre piéton avant d'arriver un peu plus loin dans un notre appartement pour les deux prochaines nuits. En effet, c'est ici le dernier endroit avant la frontière Ukrainienne où nous pouvons faire un test Covid (obligatoire pour traverser) mais nous devons attendre la réouverture des laboratoires lundi.

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connecte-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Un dimanche pluvieux à Rzeszów

Dimanche 30 Mai 2021

LE monument de Rzeszów

Dimanche pluvieux.
Au programme: repos, promenade en ville sous la pluie (voir les photos), excellent resto indien recommandé par notre guide Paweł, partie de cartes en ligne avec Tonton Germain.
Demain nous avons rendez-vous à midi au laboratoire pour faire des tests PCR, obligatoires pour passer la frontière Ukrainienne.
À suivre...

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connecte-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Rzeszów - Dubiecko
Test PCR et vie de château

Lundi 31 Mai 2021

Les Carpates

C'est une journée avec un planning peu usuel qui nous attend. D'abord, on se lève à neuf heures (jusque là rien d'anormal). Nous nous brossons les dents et puis... rien. On attend. Nous avons rendez-vous à midi à quelques kilomètres au nord de la ville pour effectuer un test Covid. Il nous a été indiqué (entre autres) qu'il ne fallait pas se brosser les dents moins de trois heures avant le test. Ensuite, nous traînons pour faire les sacs et à 10h30, nous finissons par allumer la télé pour patienter une dernière demi-heure. La télé ici comme ailleurs est inintéressante mais on travaille son polonais.
Nous arrivons bien en avance au laboratoire et l'infirmière peut nous prendre de suite. Nous avions pris deux rendez-vous à 20mn d'interval. L'idée était que l'un pouvait surveiller le tandem tandis que l'autre pouvait se faire curer la narine. Mais le laboratoire est dans un quartier tranquille et nous pouvons garer le tandem devant une fenêtre, du coup, nous passons à deux et sommes sortis avant même l'heure du premier rendez-vous. Très efficace autour du Covid les polonais!

Le château de Dubiecko

Et nous repartons à vélo sur les coups de midi. Aujourd'hui il y a 70km à parcourir (en partant un peu tard donc). Les cinquantes premiers sont quasiment les mêmes que nous avons fait pour arriver à Rzeszów. Nous suivons globalement la Wisłok pour rejoindre la San. Nous avons choisi des chemins un peu différents par moment mais en gros c'est la même route. Une fois que nous avons rejoint la San (la rivière que nous suivions Samedi), nous la descendons. Elle va nous mener en Ukraine très bientôt.
Aujourd'hui encore quelques ondées et un peu de soleil en alternance, les températures sont encore un peu basses (14-15°C). Le temps est très adapté pour faire du vélo. Petite particularité de la journée, le seul hébergement disponible dans les parages est un château à Dubiecko. Nous y avons loué une petite chambre pour une somme raisonnable (40€) et nous profitons des jardins et du restaurant. Le personnel est très agréable et nous pouvons stocker notre tandem boueux dans les couloirs châtellains.

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connecte-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Dubiecko - Przemyśl
Dernière ligne courbe

Mardi 1er juin 2021

Départ du château à midi

Nous étions censés faire l'étape d'hier et celle d'aujourd'hui d'une seule traite. Mais comme nous ne pouvions partir qu'à midi après les tests PCR, nous avons scindé l'étape en deux. Du coup, il ne nous reste que 35km à faire aujourd'hui. C'est la dernière étape avant la frontière ukrainienne et nous ne voulons pas la traverser trop tard car il y a des témoignagnes de personnes ayant passé plusieurs heures au poste frontière. Bref, nous avons gardé notre petite étape mais nous y avons ajouté une quinzaine de kilomètres touristiques à lézarder en suivant les méandres de la San.
D'ailleurs la journée se prête très bien au lézardage. Il fait doux (17-18°C), mais le soleil chauffe bien entre les nuages et le vent est peu présent. Une belle journée pour se promener.

L'ours de Przemyśl

Mais avant ça, comme au final nous n'avons que cinquante kilomètres à faire, nous prenons le petit-déjeuner un peu avant dix heures sur la terrasse de notre château! Un petit-déjeuner très copieux à base de saucisses, bacon, oeufs au plat, pancakes, pains, fromages, charcuterie, yaourts, etc... Heureusement que nous pouvons encore traîner une heure avant de reprendre la route parce que après un tel repas, difficile de pédaler.
Nous profitons de notre longue matinée pour préparer notre passage en Ukraine. D'abord une bonne nouvelle: nous avons reçu les résultats de nos tests PCR: ils sont bien négatifs. L'hôtel nous imprime gentiment les documents. Et nous réservons notre premier logement en Ukraine sur internet. Il ne reste qu'à contracter une assurance spécifique Covid pour l'Ukraine. On s'en occupera ce soir.

Przemyśl

Côté vélo, nous profitons donc de conditions météorologiques très agréables et nous descendons la San jusque la dernière ville de Pologne avant l'Ukraine: Przemyśl. C'est une zone très rurale et beaucoup de gens travaillent dans les champs (la plupart sans véhicule, on bîne, on fauche, on récolte beaucoup à la main). Il y a toujours beaucoup de cigognes, d'ailleurs aujourd'hui on a remarqué que les petits ont grandi et leur tête dépasse enfin du nid.
Nous arrivons enfin à Przemyśl vers 15h dans un magnifique appartement parfaitement équipé. Il est encore tôt et nous pouvons en profiter pour visiter la ville. C'est pas très grand mais c'est très joli. La ville est construite sur une colline et chaque rue surplombe la précédente. Comme partout en Pologne, il y a une église à chaque coin de rue. Ici l'emblème est l'ours. Il est notamment représenté dans une fontaine et sur la flèche du ratuszde l'hôtel de ville. Nous terminerons notre balade par une visite dans nos enseignes polonaises préférées: Biedronka et Żabka (il manque Rossmann mais nos stocks de cosmétiques sont pleins).
Voilà notre dernière journée en Pologne se termine. Nous ne pensions initialement pas y rester si longtemps mais nous avons vraiment apprécier leur culture, leur architecture, leur nature, leur gentillesse et la sagesse des conducteurs.
Les photos sont désormais disponibles en cliquant sur l'îcone "photo" en bas à gauche de l'écran.
Vous pouvez également nous suivre d'aventures en aventures grâce aux flèches latérales.

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connecte-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!