Aventure précédentePrevious adventure:
Le Sud-Est de la PologneSouth-East Poland
Aventure suivanteNext adventure:
Vers la capitale de l'UkraineTowards the capital of Ukraine
Contes Photos
Vers ЯворівYavoriv
Adieu Biedronka!
Bonjour le poste frontière Pologne-Ukraine!
On échange nos derniers złoty pour des hryvnia
Bienvenue en Ukraine!
Ça va être coton...
Une église orthodoxe
Une file de camions 2km avant le poste frontière
Une belle lada orange
La lada de face
On roule dans l'herbe...
On pousse dans la boue...
Une cigogne
Un joli panneau
Une église sur la route
Des veaux sur la route
Des routes rarement bitumées
Ça va être coton, coton...!
Notre hébergement du jour
Avec vue sur l'étang
Mes pieds à la fin de la journée...
Il n'y a pas que du bronzage...!
Vers ЛьвівLviv
8h30 (7h30 heure française): départ pour Lviv!
Des routes de cailloux et des poules
On fait la course avec une charrette!
C'est beau la campagne Ukrainienne
C'est beau la campagne Ukrainienne
Pour mon papa, un train de véhicules militaires!
Il y a un tank à roues...
Puis des tanks à chenilles!
Zoom sur le dernier du wagon
Avec Oleksandr à Horodok
Avec Oleksandr à Horodok
Avec Oleksandr et nos photographes à Horodok
Perdus...!
Une église sur la route
Les belles pistes cyclables à l'entrée de Lviv
Les belles pistes cyclables à l'entrée de Lviv
Avec Igor, le propriétaire de notre appartement
ЛьвівLviv
Lviv
Lviv
Opéra
Statue de Taras Shevchenko
Lviv
Le petit train touristique de Lviv
Opéra
Église St Jean Le Baptiste
Lviv
Lviv
Caserne
Tour Poudrière
Entrée de la Tour Poudrière
Église de l'Assomption
Église de l'Assomption
Intérieur de l'église de l'Assomption
Intérieur de l'église de l'Assomption
Église et monastère des Bernardins
La Maison Noire
Jolie façade
Palace Bandinelli
Rynok
Rynok
Rynok
Hôtel de ville
Vieille ville
Vieille ville
Vieille ville
Vieille ville
Église des Dominicains
Église des Dominicains
Drôles de panneaux!
Cathédrale St Georges
Cathédrale St Georges
Un beau batiment
Bar-Resto-Magasin Pravda
Soirée chez Pravda
Bière de Lviv
Concert
Concert
Concert
Concert
Concert
Concert
Bar-Resto-Magasin Pravda
Rynok de nuit
Pharmacie-musée
Caisse
Cathédrale Arménienne
Cathédrale Arménienne
Cathédrale Arménienne
Chapelle Boyim
M. et Mme Boyim
Arsenal
Commémoration pogrom juif
Commémoration pogrom juif
Vieille ville
Au café de la mine
Au café de la mine
Café brûlé et liqueur
Au café de la mine
Ça chauffe!
Café brûlé!
Daniel 1er le fondateur de Lviv
Hôtel de ville
Horloge de l'hôtel de ville
Du haut de la tour de l'hôtel de ville
Du haut de la tour de l'hôtel de ville
Du haut de la tour de l'hôtel de ville
Du haut de la tour de l'hôtel de ville
Le Haut Château de Lviv
Sur le Mont de Lviv
Tour de TV
Le Mont de Lviv
Le Mont de Lviv
Le Mont de Lviv
Le Mont de Lviv
Avec Daria, Oleksandr & Jeremy
Le Mont de Lviv
Avec Daria, Oleksandr & Jeremy
Décollage du drone!
Décollage du drone!
Avec Oleksandr
Avec Oleksandr
Tour de TV
Lviv by night
Le premier imprimeur
Lviv by night
Lviv by night
Notre appart à Lviv
Notre appart à Lviv
Notre appart à Lviv
Cimetière Lychakivsky
Cimetière Lychakivsky
Cimetière Lychakivsky
Un écureuil
Un écureuil
Cimetière Lychakivsky
Tombe d'Ivan Franko, poète Ukrainien
Cimetière Lychakivsky
Cimetière Lychakivsky
Cimetière Lychakivsky
Cimetière Lychakivsky
La plus vieille tombe du cimetière: 1676
Avec l'asso des cyclistes de Lviv
Avec l'asso des cyclistes de Lviv
Avec l'asso des cyclistes de Lviv
Avec l'asso des cyclistes de Lviv
Avec l'asso des cyclistes de Lviv
Avec l'asso des cyclistes de Lviv
Avec l'asso des cyclistes de Lviv
Avec l'asso des cyclistes de Lviv
Avec l'asso des cyclistes de Lviv
Avec l'asso des cyclistes de Lviv
Avec l'asso des cyclistes de Lviv
Avec l'asso des cyclistes de Lviv
Avec l'asso des cyclistes de Lviv
Avec l'asso des cyclistes de Lviv
Avec l'asso des cyclistes de Lviv
Avec l'asso des cyclistes de Lviv
Avec l'asso des cyclistes de Lviv
Avec l'asso des cyclistes de Lviv
Avec l'asso des cyclistes de Lviv
Avec l'asso des cyclistes de Lviv
Avec l'asso des cyclistes de Lviv
Avec l'asso des cyclistes de Lviv
Avec l'asso des cyclistes de Lviv
Avec l'asso des cyclistes de Lviv
Avec l'asso des cyclistes de Lviv
Avec l'asso des cyclistes de Lviv
François se fait fouetter...!
Salo: lard fumé
Légumes grillés
Varenyky: ravioles aux champignons et au chou
Banush: polenta crémeuse et romarin fumant
La salle du restaurant
Café noix de coco, cannelle, cerise, vanille, chicorée aux myrtilles, etc.
Vers БережаниBerejany
9h: Départ de Lviv
Piste cyclable pas mal
Fin de piste bien pourrie
Galère
Casse de l'axe de roue arrière!
Casse du porte-bagage arrière!
Belle campagne Ukrainienne
Château de Svirzh vu du ciel
Château de Svirzh vu du ciel
Château de Svirzh vu du ciel
Château de Svirzh vu du ciel
Château de Svirzh vu du ciel
Château de Svirzh vu du ciel
Svirzh vu du ciel
Svirzh vu du ciel
Une cigogne
Belle campagne Ukrainienne
Belle campagne Ukrainienne
Belle campagne Ukrainienne
Sur la route
Arrivée à Berejany
Arrivée à Berejany
Arrivée à Berejany
Berejany
Berejany
Berejany
Berejany
Notre hôtel à Berejany
Avec Andreï et Oleksandr
Avec Andreï et Oleksandr
БережаниBerejany
9h30: avec Andreï et Oleksandr et ses 2 fils
9h30: avec Andreï et Oleksandr et ses 2 fils
Andreï devant
Oleksandr et ses fils derrière
Arrivée au lac!
Le lac de Berejany
Le lac de Berejany
Le lac de Berejany
Le lac de Berejany
Le lac de Berejany
Le lac de Berejany
Le lac de Berejany
Le lac de Berejany
Le lac de Berejany vu du ciel
Le lac de Berejany vu du ciel
Le lac de Berejany
Бережани: part 1
Au centre de Berejany
Berejany vue du ciel
Berejany vue du ciel
Berejany vue du ciel
Berejany vue du ciel
Berejany vue du ciel
Berejany vue du ciel
Berejany vue du ciel
Berejany vue du ciel
Бережани: part 2
Le château de Berejany
Le château de Berejany
Le château de Berejany
Le château de Berejany
Au château de Berejany
Le château de Berejany
Le château de Berejany vu du ciel
Le château de Berejany vu du ciel
Le château de Berejany vu du ciel
Бережани: part 3
Sortie de Berejany
On part de Berejany avec pleins de cadeaux (et des drapeaux!)
Vers ТернопільTernopil
Travaux, poussière et côte
Traversée de village
Traversée de village
Traversée de village
Traversée de village
Petite pause boisson fraîche
Arrivée à Ternopil
Entrée du parc de Ternopil avec Fedir
Parc de Ternopil
Parc de Ternopil
Parc de Ternopil
Autour du lac de Ternopil avec Fedir et son amie
Autour du lac de Ternopil
Ternopil
Ternopil
Ternopil
Ternopil
Autour du lac de Ternopil
Autour du lac de Ternopil
Autour du lac de Ternopil
Autour du lac de Ternopil
Autour du lac de Ternopil
Arène de sports nautiques de Ternopil
Arène de sports nautiques de Ternopil
Arène de sports nautiques de Ternopil
Arène de sports nautiques de Ternopil
Arène de sports nautiques de Ternopil
Arène de sports nautiques de Ternopil
Fedir essaie le tandem!
Fedir essaie le tandem!
Fedir essaie le tandem!
Arène de sports nautiques de Ternopil
Au centre de Ternopil
Autour du lac de Ternopil
Autour du lac de Ternopil
Le parc de Ternopil
Le parc de Ternopil
Le parc de Ternopil
Autour du lac de Ternopil
Le parc de Ternopil
Au centre de Ternopil
Au centre de Ternopil
Au centre de Ternopil
Au centre de Ternopil
Au centre de Ternopil
Vers ПочаївPochaïv
Devant l'Hotel Passage à Ternopil
De bons fruits frais sur la route
Arrêt vitamines!
Les nombreux points blancs sont... des cigognes!
Les maisons sont souvent joliment décorées
Les décorations sont incrustées dans les façades
On se régale avec les brioches offertes par Oleksandr à Berejany
Délicieuses brioches au pavot!
La belle campagne Ukrainienne
La belle campagne Ukrainienne
Avec le vent dans le dos!
Au loin le monastère de Pochaïv
Le monastère se détache au dessus de la ville
On se rapproche du monastère
Le monastère vu du ciel
Le monastère vu du ciel
Le monastère vu du ciel
Le monastère vu du ciel
Le monastère vu du ciel
Le monastère vu du ciel
Le monastère vu du ciel
Chien d'un soir
Chien d'un soir
Chien d'un soir
Chien d'un soir
Chien d'un soir
Drôle de poubelle à Pochaïv
Notre chambre à Pochaïv
Rentrés avant l'averse!
Vers КременецьKremenets
Le monastère de Pochaïv de nuit depuis notre fenêtre
Renault R11, non?!
Dans le centre ville de Pochaïv
Dans le centre ville de Pochaïv
Sortie de Pochaïv
Notre chambre à Kremenets
Billard 'Pyramide russe' à l'hôtel
C'est très étroit!!
Bien installé?!
Comment avoir des abdos en 2 secondes?!
Le parc de notre hôtel à Kremenets
Le parc de notre hôtel à Kremenets
Joli parc
Jolie poubelle
Notre table
Statues du parc
Saumon et légumes grillés: délicieux!

Добрий день УкраїнаBonjour l'Ukraine

Przemyśl - ЯворівYavoriv
Onzième frontière

Mercredi 2 juin 2021

Une belle Lada orange

Sur le papier, c'est une journée classique voire un peu facile qui se profile. 68km, un dénivelé positif de 350m, 18°C, vent faible et peu nuageux. Tout ça c'est bien beau mais on doit aussi sortir de l'espace Schengen et de l'union européenne. Bon ce n'est pas une surprise, aujourd'hui nous souhaitons passer en Ukraine et nous avons préparé les formalités: un test Covid négatif de moins de 72h et une assurance santé Covid contractée pour on ne sait trop quelle raison ou bénéfice mais obligatoire pour rentrer (c'est une forme de pot-de-vin ou de racket moderne pour 75€ par tête de pipe).
La frontière se trouve à 15km de Przemyśl et il n'y a qu'une route pour y accéder. C'est une petite nationale mais en travaux presque tout le long. Étonnament, malgré les restrictions pour passer la frontière (la seule destination de la route et l'Ukraine), il y a quand même pas mal de monde sur cette route. D'ailleurs deux kilomètres avant le poste frontière, les camions sont en attente. Pour eux la journée va être longue. Pour les voitures, la file d'attente fait un kilomètre.

Arrêt au bureau de change

D'après nos renseignements, les vélos sont traités comme des piétons donc nous remontons les files d'attentes jusqu'au poste en espérant voire un symbole de piéton ou de cycliste. Aux barrières de l'énorme poste frontière, rien de tel, juste des barrières fermées. Nous restons donc là à attendre qu'une barrière s'ouvre et nous nous faufilerons entre des voitures. Du moins c'était le plan mais très vite un monsieur qui attend dans un van nous fait des signes. Il y aurait un autre passage un peu en retrait pour nous. On ne le voit pas vraiment mais il descend de son van et nous montre une carte GPS corroborant ce qu'il nous communique avec ses gestes.
Il a l'air très sûr de lui et nous n'avons pas grand chose à perdre donc nous tentons. Il crnous faut faire demi-tour (avec la remorque c'est coton), puis nous devons déplacer des barricades pour traverser la route. Ensuite, nous empruntons un petit chemin parallèle qui est fermé par des barrières. Nous ne sommes pas larges et passons sur le côté. Personne ne nous dit rien. C'est une zone militaire et nous ne sommes pas très à l'aise de franchir des passages fermés mais bon. Finalement, on repère plusieurs personnes à pied chargées comme des réfugiés qui vont ou viennent d'une zone militaire qui ressemble à une extension du poste frontière. Bingo, c'est le passage pour les piétons. Heureusement que les gens sont gentils et aidants parce que, jamais on n'aurait trouvé seuls.

Bienvenue en Ukraine!

Ici, c'est bien foutu. Il y a des stands de change, des stands de bouffe, des toilettes et des douches, des stands de test Covid (on aurait pu les faire ici et s'épargner des complications), et aussi des stands d'aide aux gens en détresse. L'Ukraine est un vivier de travailleurs pauvres pour la Pologne (qui est elle-même un vivier de travailleurs pauvres pour l'Europe de l'Ouest) et certains arrivent avec vraiment rien. Ici nous sommes arrêtés par trois policiers polonais... pour discuter de notre voyage sans aucune arrière pensée policière.
Ensuite c'est le poste frontière. On commence par un premier sas avec un contrôle assez rapide de nos passeports. Il faut mettre le masque pour entrer (le port du masque en extérieur n'est plus obligatoire depuis quelques semaines) et enlever le masque pour être identifié et ensuite on sort. Il faut alors marcher ou pédaler une petite côte de 5-600 mètres jusqu'à un autre sas. Là c'est un peu plus sérieux. Nouveau contrôle des passeports, puis contrôle des tests covid, vérification qu'on a bien payé la fameuse assurance-racket. Voilà le visa est tamponné. Maintenant c'est la fouille des sacs. On nous demande d'abord de passer les sacoches aux rayons X. Nous commençons à stabiliser le tandem, enlever les antivols. Là, les douanières comprennent que ça va être long et derrière la file s'allonge. Alors elles nous demandent simplement d'ouvrir trois de nos six sacs et regardent très sommairement les affaires sur le dessus avant de nous laisser passer. Les contrebandiers n'utilisent que très rarement le vélo pour le boulot de toutes façons!
Nous voilà donc en Ukraine, tout le process aura pris une grosse heure tout de même mais c'est bien plus rapide que pour les automobilistes. Nous échangeons nos derniers złoty pour des гривняhryvnia qu'il va falloir apprendre à compter, lire et prononcer!

Ça va être coton...

Les dix kilomètres suivants se passent bien. Nous découvrons l'Ukraine. Ça ressemble à la Pologne mais on sent que c'est un pays beaucoup plus pauvre. On commence à voir des charrettes tirées par des chevaux, des dizaines de gens qui travaillent à mains nues dans les champs. Seules les églises orthodoxes aux toits dorés ou argentés et extrêmement brillants détonent. Mais c'est surtout la fin des routes goudronnées. Pour nous, il va falloir bien choisir nos itinéraires. Le réseau goudronné est tout petit, un peu comme dans les états Baltes. Et les routes goudronnées sont les grands axes donc remplis de camions et voitures. Bon la circulation n'est globalement pas très dense mais il va nous falloir réfléchir par où passer.
En tout cas aujourd'hui, nous avions faux sur presque toute la route, et nous nous sommes retrouvés à pousser dans le sable, à pousser dans la boue, à tomber dans le fumier et à galérer dans bien des endroits.
Il y a un décalage d'une heure et donc avec tout ça nous arrivons à la sortie de ЯворівYavoriv vers 17h00. Nous avons réservé une petite chambre pour 867 гривняhryvnia (26€) au bord d'un lac dans la forêt pour notre première nuit en Ukraine.

superwanchan






Inscrivez-vousSign-up
Mot de passe oubliéForgot your password

Tu souhaites:

  • Un affichage personnalisé?
    (caractères japonais, images de fond)
  • Participer aux jeux-concours?
  • Réagir à nos articles?
  • Recevoir notre newsletter?

Alors inscris-toi!

Would you like:

  • To customize the display?
    (japanese letters, backgrounds)
  • To play our quizz?
  • To comment our texts?
  • To receive our newsletter?

Then sign up!

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connecte-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Nos photos en Ukraine (partie 1)

Яворів - ЛьвівYavoriv - Lviv
Brève rencontre

Jeudi 3 juin 2021

On est un peu perdu avec le décalage horaire mais on a tout bien calculé. On doit se lever à 7h30 (heure du téléphone qui se met à la page automatiquement). Comme ça on part à 8h30 et on doit rencontrer ОлександрOleksandr sur la route de ГородокHorodok aux alentours de 10h30.

La campagne ukrainienne sous le soleil

ОлександрOleksandr est un cycliste ukrainien que nous avons contacté via internet car il fait partie des gens qui tracent un itinéraire eurovélo entre KrakówCracovie et КиївKiev. Il habite ЛьвівLviv, notre destination du jour et doit nous présenter ses traces GPS et nous donner des conseils. En outre il s'est proposé de venir nous rejoindre dès notre entrée en Ukraine pour nous accompagner à vélo. C'est vrai super gentil.
On suit donc notre plan, nous partons à l'heure juste après avoir payé notre chambre au bord du lac. Mais assez vite, on se rend compte que côté timing ça va être tendu. La route que l'on emprunte ne ressemble à rien. En fait on dirait qu'elle a été attaquée par des mortiers. Même un gruyère a moins de trous. Alors on peine à dépasser les 10km/h. Quelques passages sont tout de même bitumés mais c'est très valloné et nous peinons à rattraper le retard. À un moment nous ferons la course avec un cheval et sa charrette. Il nous double dans les montées, on repasse devant dans les descentes, plusieurs fois. Ça nous permet de sympathiser avec le cocher.

Rencontre à Horodok avec Oleksandr et deux jeunes filles

Finalement ОлександрOleksandr est venu à notre rencontre depuis la gare de ГородокHorodok et nous le rencontrons enfin. Nous continuons donc la route ensemble en discutant de vélo, de voyage et en comparant nos cultures. Il y a vraiment peu de circulation et les chauffeurs sont bonhommes donc nous pouvons circuler à deux vélos côte à côte sans souci.
Mais après trente minutes de vélo-discution, ОлександрOleksandr doit s'arrêter. Il a un problème de roue-libre. Exactement les mêmes symptômes qui nous ont paralysés à KrakówCracovie! La poisse.
Finalement il se fera ramener en voiture, après que nous ayons pris des photos-souvenirs. Les selfies, c'est rigolo mais pour un meilleur résultat, on demande à une jeune fille et sa copine de nous prendre en photo. Elles parlent anglais, super! Alors, on les invite sur la photo pour un autre selfie. Ensuite nous finirons la route à deux.

Perdus...

La fin de la route se passe plutôt bien. Il fait beau même un peu chaud. Le revêtement oscille entre bitume et trous. Ça roule vingt minutes, ça galère trois quart d'heure. Un passage en début d'après-midi est assez mémorable. On suit une voie de chemin de fer sur un chemin de terre relativement bien praticable. Le GPS nous indique de tourner dans un chemin d'herbe un peu mois pratique et puis à chaque tournant, le chemin se rétrécit et l'herbe s'épaissit. Il y a de humbles maisonnées tout de même de chaque côté alors on continue. Il faut des fois s'arrêter car il y a des pentes fortes et avec l'herbe et les trous on ne peut pas toujours pédaler. Un moment, même le GPS semble perdu et le chemin semble se transformer en un petit jardin d'une maison, jardin sans issue. Nous voilà bien embêtés d'autant que l'idée de rebrousser chemin nous paraît très très compliquée.
Là une petite dame et son mari sortent de la maison et nous parlent en ukrainien. Bingo on est dans leur jardin. On explique en polonais qu'on est un peu perdu et qu'on cherche une route (ou même un chemin). Heureusement ils comprennent le polonais (les deux langues sont proches). Ils nous indiquent donc la direction de ЛьвівLviv. Et l'astuce était simple, il suffisait de franchir leur portail qu'ils nous ouvrent gentiment et le chemin était juste là... Sauf que nous étions arrivés du mauvais côté du portail et que jamais de nous même nous n'aurions pensé que ce portail menait hors d'une propriété!

Avec Igor, le propriétaire de notre appartement

Après ça on ne s'est plus perdus. La banlieue de la ville est pourvue de bonnes pistes cyclables, bien larges. Mais l'arrivée dans le centre de ЛьвівLviv était un peu sportive. Pas mal de circulation, beaucoup de pavés, de sens-interdits et surtout des trottoirs avec bordures infranchissables... Mais nous sommes arrivés à bon port dans un chouette appartement que nous avons loué pour une semaine. Le propriétaire nous a accueilli très gentiment. Nous allons pouvoir profiter de la ville.

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connecte-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Une semaine à ЛьвівLviv
Nos premières expériences ukrainiennes

3-10 Juin 2021

Visite guidée de la vieille ville

Rynok: grande place de Lviv

ЛьвівLviv a été fondée par Daniel Ier, roi de Galicie, au XIIIème siècle. 100 ans plus tard elle devient "Lwów", polonaise et lituano-polonaise (République des Deux Nations) jusqu'en 1772. Ensuite elle devient "Lemberg", autrichienne. De 1918 à 1939, la ville redevient polonaise. Envahie par les Allemands en 1939, elle est annexée par les Soviétiques en 1944. Elle restera dans l'URSS jusqu'à la chute du bloc soviétique en 1991 et l'indépendance de l'Ukraine.
Nous avons visité la vieille ville un dimanche après-midi avec une guide parlant anglais. Pour nous, cela a été l'occasion d'entrer dans une église de Dominicains, une église Jésuite, une église Catholique, une chapelle Orthodoxe, de voir une cathédrale Arménienne et les vestiges de synagogues Juives. Bref, on aura compris que ЛьвівLviv est une ville cosmopolite en terme de religions. Il paraît que c'est aussi le cas en cuisine mais on vous en dira plus quand on aura acquis une plus large expérience!

Orchestre au bar

Ici on peut manger au restaurant et surtout DANS les restaurants, pas seulement en terrasse. Alors on en profite. L'offre ne manque pas dans cette grande ville. De plus, en marchant sur la grande place, on entend de la musique, de la vraie!, provenant du bar-restaurant-magasin ПРАВДAPravda.
C'est un bâtiment de style industriel, rouge et noir, sur 3 étages, qui possède son propre orchestre composé de saxophone, clarinette, trompette, cor, trombone, soubassophone, batterie. Génial! Ici les clients comme les serveurs et serveuses, chantent et dansent. On nous donne même des bouteilles en plastique vides pour taper en rythme. L'ambiance est super et on adore la musique! Entre deux danses déchaînées, les serveurs nous apportent nos bières et nos plats. Et après le show, il est possible de faire ses emplettes au magasin.

Un café brûlé?

Un café brûlé, ça vous dit?! On a goûté et on vous raconte...
C'est sur le ринокrynok (la grande place) de la ville que se trouve Le Café de la Mine, une attraction montée de toutes pièces pour les touristes. On nous a conseillé de descendre dans la cave pour y goûter le café brûlé et de prévoir d'y faire une vidéo... Cela a piqué notre curiosité.
Nous sommes donc entré dans l'échope, avons cherché les escaliers vers la cave. À l'entrée de la cave, on nous propose un casque de mineur pour poursuivre la visite. Les plafonds sont très bas, il fait très très sombre, les seules lumières sont des lampes rouges, les flashs sont interdits, le tout est décoré comme une mine. On s'y croirait. On arrive enfin dans une salle voûtée avec un bar et quelques tables. C'est là qu'on s'installe et qu'on commande deux cafés. On nous propose d'en prendre un avec de la liqueur et on accepte.
Quand le serveur arrive, on démarre la vidéo et... le résultat est ci-contre! Au final on se retrouve avec deux tasses de cafés recouvertes d'une couche de sucre caramélisé, comme sur une crème brûlée, et un petit verre de liqueur de café. En plus du spectacle un peu "chaud", c'est délicieux!

Vues du ciel

LA TOUR DE L'HÔTEL DE VILLE
Sur la grande place de la ville se trouve l'hôtel de ville et sa haute tour. Nous y sommes allés pour profiter de la superbe vue sur la ville. De là, on est épaté par la verdure, les arbres et les parcs de la ville. La ville est elle aussi enceinte d'un écrin de forêts et montagnes. C'est très joli.

De la tour de l'hôtel de villeDu Mont de Lviv

LE MONT DE LVIV

Le Mont de Lviv est un autre joli point de vue sur la ville. C'est là que se trouvent les ruines du Haut Château construit par Daniel Ier au XIIIème siècle. C'est aussi là que les Polonais ont élevé, plus récemment, un mont au-dessus duquel flotte désormais le drapeau Ukrainien. Cet endroit est très prisé au coucher du soleil. On en a profité pour faire quelques photos souvenirs avec ОлександрOleksandr, Daria et leur fils Jeremy qui nous ont si gentiment accueilli et aidé depuis (et même avant!) notre arrivée en Ukraine.
En bonus, voici une vue à 360° du Mont de ЛьвівLviv: pensez à regarder vers le bas, vous y verrez la forme hélicoïdale spécifique du mont.


Avec l'association des cyclistes de ЛьвівLviv

Avec l'asso des cyclistes de Lviv

Grâce à ОлександрOleksandr, nous avons été mis en contact avec l'Association des Cyclistes de ЛьвівLviv. Celle-ci nous a invités à une rencontre pour parler de nos voyages, de l'Ukraine, et échanger avec une vingtaine de cyclistes locaux.
Nous avons passé une très bonne soirée, en plein air et rencontré pleins de gens intéressants. L'un d'entre eux a notamment fait le Paris-Brest-Paris en 89 heures et 30 minutes...!! Nous avons reçu un accueil vraiment chaleureux.


Cuisine Ukrainienne

Pour prendre des forces avant de prendre la route, nous avons choisi le restaurant БачевськихBaczewski. Notre guide nous avait recommandé de réserver une table dans la salle de l'Orangerie. Elle avait raison. La salle est une serre pleine de plantes vertes, avec en plus, de jolis oiseaux en cage. Une pianiste joue des morceaux jazzy. C'est chic!
La carte contient des plats d'influence Juive, Ukrainienne, Polonaise, Hongroise, Autrichienne, etc. Nous on a adoré tout ce qu'on a goûté: le салоsalo: du lard servi avec du pain, de la moutarde et de l'ail. Il accompagne d'habitude un apéritif alcoolisé. Dans notre cas, il s'accorde très bien avec une limonade à l'orange et au gingembre. Ensuite on a testé les вареникиvarenyki, des ravioles fourrées aux champignons et au chou servies avec une sauce aux champignons. Nous avons adoré le fromage de chèvre, servi en miettes, comme un parmesan, soit sur des pâtes aux champignons, soit avec le Банушbanush: une sorte de polenta crémeuse.

Salo: lard fuméBanush: polenta crémeuse au fromage de chèvre

En plus d'être bons, les plats sont aussi très beaux à voir. Le Banush est servi avec un verre fumant aux senteurs de romarin. On ne le boit pas, c'est seulement son parfum qui doit accompagner le plat! Bref, l'expérience est totale, et on a adoré.
Demain nous reprenons la route, après une semaine passée dans la superbe ville de ЛьвівLviv. Direction КиївKyiv!

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connecte-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Львів - БережаниLviv - Berejany
Une grosse journée

Vendredi 11 juin 2021

Le château de Svirzh vu du ciel

Sur le papier c'est déjà une belle journée qui nous attend: 95km et plus de 1000m de dénivelé positif. En comptant l'état de certaines routes et sachant qu'il faut sortir de ЛьвівLviv donc compter 3-4km de pavés dans la circulation, ça va donc prendre un certain temps. Ensuite il n'y a que six routes pour sortir de cette ville: quatre grosses et deux très grosses. Donc ce matin à 9h nous avons choisi une des grosses et elle est bien chargée. Heureusement, après les pavés, la chaussée arbore une timide bande-cyclable sur près de 10km et ça nous permet de franchir les bouchons sans trop de gêne. Après nous partageons la chaussée qui est généralement large et ça se passe pas trop mal jusqu'au km20. Là, dans une pente un peu prononcée nous prenons de la vitesse et le tandem se met à guidonner violemment. Impossible à contrôler.

Casse de l'axe de la roue arrière!

Freinage d'urgence, on entend un claquement sec et nous finissons peiniblement à nous ranger sur le bas-côté. Non sans avoir pas mal zigzagué au grand dam des conducteurs pressés de nous doubler. Bilan, nous avons cassé l'axe de la roue arrière (celui sur lequel est attachée la remorque) et, étonnament, le porte-bagage également. Au final, on s'en sort bien car il s'en est fallu de peu que nous perdions la remorque et surtout la roue arrière. Et ça à 50km/h en plein milieu du traffic, ça n'aurait pas été glorieux.
Une fois nos esprits repris, nous remplaçons l'axe de la roue (nous en avions un de rechange). C'est assez vite fait. Nous ne pouvons pas réparer le porte-bagage, il faudrait le re-souder. Donc le sac qu'il portait finira pour le moment dans le panier.

Ville de Berejany

Vingt kilomètres plus loin, nouvel arrêt mais plus joyeux. Nous sommes au château de СвіржSvirzh. C'est l'occasion de profiter du bar du château pour se réhydrater (il fait 24°C et nous sommes en plein soleil depuis 4 heures) et de faire voler le drone.
Ensuite, comme nous avons quitté la route de ЛьвівLviv, il n'y a presque plus de traffic. Nous avons appris à choisir les routes et aujourd'hui nous n'aurons que du bitume (quelques fois en piètre état mais toujours praticable). Nous traversons des collines, des champs, des petits villages. Il y a toujours beaucoup de cigognes et aussi du bétail. Mais ce qu'on voit le plus ce sont les poules, au bord de toutes les routes! On se croirait dans un film de Kusturica.
Vers 15h, l'orage qui menaçait depuis quelques temps se précise. Nous voyons les éclairs et entendons quelques coup de tonnerre dans les collines et nous finirons par essuyer une petite averse d'une vingtaine de minutes. Puis le soleil sera de retour jusqu'à БережаниBerejany, notre étape du jour.

Accueillis par Andreï et Oleksandr

Hier soir nous avons reçu un message sur un réseau social. Un certain АндрійAndreï de БережаниBerejany avait appris quelque part sur les internets que nous serions de passage dans sa ville et il voulait (avec son club de cyclistes) nous rencontrer! Nous avons accepté l'invitation. Et nous nous retrouvons donc à notre hôtel vers 18h30 (après la douche quand même). АндрійAndreï est accompagné de ОлександрOleksandr. Ils nous ont apporté des petits cadeaux: des souvenirs de la ville et des drapeaux Ukrainien et Européen et nous passons un petit bout de temps à discuter vélo, voyage, etc... et à essayer notre ukrainien balbutiant. Encore une chouette rencontre avec des locaux toujours aussi accueillants.

CommentairesComments

zezette
Le 12/06/2021 à 20h35min

Super les débuts en Ukraine ...
Profitez bien de tous ces gens sympas ...
Bonne route..
Gros bisous
Si tu désires ajouter un commentaire:
Connecte-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Бережани - ТернопільBerejany - Ternopil
Des accueils chaleureux

Samedi 12 juin 2021

Avec Oleksandr, Andreï et ses 2 fils à Berejany

Précisons que nous n'avions jamais mis les pieds en Ukraine et que nous ne connaissions aucun Ukrainien avant d'entreprendre ce voyage. En fait, il n'était même pas prévu que l'on y passe.
Cependant hier soir, nous recevons un nouveau message par un réseau social. Ce coup-ci c'est ФедірFedir, un journaliste de ТернопільTernopil qui a appris par un ami d'un ami que nous étions de passage près de chez lui et qui veut nous rencontrer! Bien sûr, nous avons accepté et nous avons rendez-vous dans l'après-midi.

Mais avant, nous avons la surprise (enfin on en avait un peu parlé hier) de voir АндрійAndreï, ОлександрOleksandr et les deux garçons de ce dernier qui nous attendent avec leur vélo devant notre hôtel. Ils nous ont apporté plein de patisseries et souhaitent nous faire visiter БережаниBerejany puis nous accompagner sur les premiers kilomètres!
Dans tous les pays qu'on a parcouru à vélo, les gens sont adorables mais là les ukrainiens placent la barre très haut. On commence par faire un tour au lac, puis sur la ринокrynok et enfin le château. Il fait beau, il fait chaud, nous sommes bien accompagnés, c'est super. Nous en profitons pour faire pleins de photos et de vidéos avec le drone. Cependant nous ne pouvons pas traîner, il y a soixante kilomètres à faire et nous sommes donc attendus.

Devant le château de Berejany

Alors nous prenons la route, avec un peloton, vers 10h45. Les amis nous quittent assez rapidement et on les comprend car ça monte pas mal et surtout il y a des travaux sur une dizaine de kilomètres. On alterne entre tronçons sans revêtement, avec grosses caillasses, beaucoup de poussières. Il y a pas mal de passages à circulation alternée. Comme le timing n'est pas prévu pour les cyclistes (surtout en montée), on nous fait passer dans la voie en travaux! Donc on roule entre les engins de chantiers, qui concassent les pierres, qui triturent le vieux béton, qui projettent d'épais nuages de poussières, etc... C'est très folklorique, sûrement un peu dangereux mais au moins on n'a pas besoin de respecter les feux. Il y aura des travaux à plein d'endroits toute la journée et au milieu des beaux tronçons tout neufs et d'autres plein de trous. A priori, ça sera comme ça partout.

Avec Fedir et son amie à Ternopil

Nous arrivons à ТернопільTernopil juste avant 15h et rencontrons donc ФедірFedir. Il nous accompagne à notre hôtel, nous déposons les bagages et... remontons sur notre tandem pour visiter la ville et les environs avec notre guide et nouvel ami. Nous serons rejoints également par son amie (dont nous n'avons pas noté le nom, désolés). Il y a un énorme lac au nord de la ville dont nous ferons le tour puis nous découvrirons le centre-ville. Au final, nous re-ferons 17km de vélo et nous aurons un peu découvert cette ville.

CommentairesComments

superwanchan
Le 16/06/2021 à 09h27min

C'est vrai que c'est assez fou. Et c'est pas fini, il y a encore du monde qui nous contacte!

la fonctionnaire
Le 15/06/2021 à 22h28min

C'est vraiment incroyable cet accueil que vous recevez en Ukraine ! Nous vous vous souhaitons une belle continuation de votre aventure.Bisous
Si tu désires ajouter un commentaire:
Connecte-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Тернопіль - ПочаївTernopil - Pochaïv
Le Monastère

Dimanche 13 juin 2021

Arrêt vitamines!

Nous prévoyions de partir vers 9h mais la météo annonçait de la pluie jusque 11h. Nous avons donc attendu la fin des averses dans notre chambre et nous sommes partis secs. Ces derniers jours nous parvenons à éviter presque toutes les précipitations, c'est plutôt pas mal. Par contre, aujourd'hui le vent s'est levé et il nous faudra affronter un vent d'une trentaine de kilomètres par heure toute la journée (seul une petite portion de 5km sera orientée favorablement).
La journée fait 70km et propose un dénivelé positif assez élevé et donc avec le vent en sus, nous passerons près de six heures en selles. Nous essuierons quelques très timides ondées mais la grosse averse tombera seulement trois minutes après notre arrivée.

Avec le vent dans le dos sur 5km!

Nous sommes de nouveau sur des axes suffisament importants pour qu'ils soient bitumés (en plus ou moins bon état) mais comme souvent le traffic est très faible et nous pouvons profiter pleinement de la campagne ukrainienne. À la sortie de la ville de ТернопільTernopil nous profitons d'un petit stand en bordure de route pour faire le plein de fruits. Pile ce qui nous manquait, vu que nous avions eu la flemme d'aller faire les courses hier soir.
Un peu plus loin nous tombons sur un champ où marchent une quarantaine de cigognes. Jamais nous n'en avions vu autant!
Les gens sont toujours aussi curieux de nous voir passer. Nous avons beaucoup de signes d'automobilistes. Les piétons sont plus hagards généralement. Ils restent souvent bouche-bée pendant tout notre passage. Nous essayons bien de sourire, de faire signe ou de dire Добрий деньbonjour mais ça marche aléatoirement (comme partout en fait). Aujourd'hui, nous serons tout de même abordés par deux cyclistes avec qui nous ferons la conversation dans notre ukrainien plus que rudimentaire. Nous sommes capables d'expliquer ce que nous faisons sommairement. Mais généralement, nous ne comprenons pas ce qu'on nous dit!

L'énorme monastère de Pochaïv

Quinze kilomètres avant ПочаївPochaïv, nous apercevons déjà un édifice religieux au toit doré comme il y en a plein ici. Sauf que celui-là est visible de très loin et parait déjà très grand. Au fur et à mesure que nous nous approchons il devient clair que c'est le fameux monastère de ПочаївPochaïv et, effectivement c'est énorme. Nous dormons ce soir dans une auberge à 300m du monastère. Et nous aurons la chance d'avoir une petite accalmie de quelques heures pour nous en approcher, faire du drone et rencontrer les chiens errants de la ville.

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connecte-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Почаїв - КременецьPochaïv - Kremenets
Petite journée

Lundi 14 juin 2021

Nous pensions aller visiter le monastère ce matin mais la pluie battante a eu raison de notre motivation (nous ne sommes pas très dévots). Nous ferons donc une petite matinée à l'abri dans notre jolie chambre à préparer la suite des évènements.
Exceptionnellement aujourd'hui, nous avons prévu une journée de seulement 20km et en plus, ça descend presque tout le temps! Il y a de longues distances sur lesquelles nous ne trouvons pas de logement et pour éviter d'avoir des journées trop longues, nous choississons de faire des journées trop courtes. Il y a un an, nous aurions peut-être pris l'option de faire 110-120km même avec toute la fatigue accumulée, nous la jouons plus tranquille désormais.

Billard 'Pyramide Russe'C'est étroit!!

Résultat: en une heure et quart nous avons rejoint КременецьKremenets. Le seul hébergement de la ville est un club de vacances qui dispose de sauna, piscine, bowling, billard, jeux, restaurant, etc... C'est un peu loin du centre mais nous pouvons nous distraire pour une après-midi.

Joli parc

Petit ajout de dernière minute:
Nous sommes finalement sortis de notre chambre pour aller jouer au billard, style "Pyramide Russe": les tables y sont énormes et les espaces pour rentrer les boules dans les trous sont bien plus étroits que d'habitude. Quelle galère, héhé!
Ensuite nous avons dîné dans le parc de loisirs de l'hôtel, dans un charmant petit cabanon ouvert sur le jardin. Au menu saumon et légumes grillés, on s'est régalé.
Enfin, nous avons (encore!) reçu une invitation, cette fois par une commune qui propose de nous faire rencontrer la télé locale, nous faire visiter le coin pendant deux jours et même nous trouver un hébergement avec repas. Bref, on se sent vraiment choyés.
Quand, en plus, on trouve sur Facebook des publications avec des photos de nous prises par des conducteurs sur la route, on sent bien qu'il sera difficile de traverser le pays incognito. Et ça nous fait bien rigoler.
Les photos sont désormais disponibles en cliquant sur l'îcone "photo" en bas à gauche de l'écran.
Vous pouvez également nous suivre d'aventures en aventures grâce aux flèches latérales.

CommentairesComments

la fonctionnaire
Le 15/06/2021 à 22h31min

C'est sûr... incognito, ce sera difficile ! vous êtes des vedettes !
Si tu désires ajouter un commentaire:
Connecte-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!