Aventure précédentePrevious adventure:
Macédoine du NordNorth Macedonia
Aventure suivanteNext adventure:
AlbanieAlbania
Contes Photos
Vers ТетовоTetovo
Tandem prêt au départ
Église à Skopje
Rond-point à Skopje
Église orthodoxe à Skopje
Un bébé chien de berger yougoslave de Sharplaninats (Šarplaninac)
Un bébé chien de berger yougoslave de Sharplaninats (Šarplaninac)
Très belle route entre Skopje et Tetovo
Entourés de montagnes à la sortie de Skopje
Monument UCK de l'insurrection albanaise en 20001 suite à la guerre du Kosovo, sur fond de belles montagnes
Très belle route entre Skopje et Tetovo
Une cigogne étend ses ailes pour la photo
Tekke Arabati Baba: monastère musulman Bektashi
Tekke Arabati Baba: monastère musulman Bektashi
Tekke Arabati Baba: tour bleue
Tekke Arabati Baba: Shardivan: lieu de méditation
Tekke Arabati Baba: Shardivan: tout en bois ciselé et peint
Tekke Arabati Baba: porte fortifiée
Cimetière devant les murs d'enceinte du Tekke Arabati Baba
Mosquée colorée de Tetovo
Mosquée colorée de Tetovo
Ancien hamam reconverti en galerie d'art à Tetovo
Mosquée colorée de Tetovo
Mosquée colorée
Mosquée colorée de Tetovo
Mosquée colorée de Tetovo
Mosquée colorée de Tetovo
Mosquée colorée de Tetovo
Mosquée colorée de Tetovo
Mosquée colorée de Tetovo vue du drone
Mosquée colorée de Tetovo vue du drone
Mosquée colorée de Tetovo vue du drone
Mosquée colorée de Tetovo vue du drone
Une Yugo Koral 55: voiture emblématique de Yougoslavie
Une Yugo Koral 55: la pire voiture du monde selon les américains
Une Yugo Koral 55, aussi appelée Zastava Koral
Vers ГостиварGostivar
Prêts au départ à l'hôtel Yal de Tetovo
Prêts au départ à l'hôtel Yal de Tetovo
Église
Dimanche de Pâques dans une église orthodoxe en Macédoine
Mosquée
Montagnes de Mavrovo en Macédoine
Mosquée entre Tetovo et Gostivar en Macédoine
Mosquée
Gostivar
Gostivar
Four à Burek
Four à Burek
Avec Kirko qui nous a offert des burek
Avec Kirko
Gostivar
Avec Kirko dans un joli parc à Gostivar
Avec Kirko qui nous a offert un café
Monastère sur les hauteurs de Gostivar
Monastère sur les hauteurs de Gostivar
Monastère sur les hauteurs de Gostivar
Monastère sur les hauteurs de Gostivar
Vers РостушаRostucha
Lac de Mavrovo en Macédoine
Une église au bord du lac Mavrovo en Macédoine
Parc de Mavrovo en Macédoine
Parc de Mavrovo en Macédoine
Lac de Mavrovo en Macédoine
Lac de Mavrovo en Macédoine
Vue sur Gostivar en Macédoine
Parc de Mavrovo en Macédoine
Parc de Mavrovo en Macédoine
Mavrovo
Parc de Mavrovo en Macédoine
Fleuve Radika dans le parc Mavrovo
Mavrovo
Notre hôtel: Maison des Miyak
Monastère de Saint-Jean Bigorski
Monastère de Saint-Jean Bigorski vu du ciel
Une mini église
Monastère
Monastère de Saint-Jean Bigorski
Jolie fontaine du monastère
Entrée du monastère Saint-Jean Bigorski
Monastère de Saint-Jean Bigorski
Monastère
Monastère
Monastère de Saint-Jean Bigorski
Monastère
Monastère
Parc de Mavrovo vu du monastère Saint-Jean Bigorski
Monastère de Saint-Jean Bigorski
Monastère
Monastère
Monastère de Saint-Jean Bigorski
Monastère
Parc de Mavrovo vu du monastère
Des Šarplaninac
Polenta
Sarma; riz et viande enroulés dans une feuille de vigne
Sorte de viande à la béchamel gratinée
Moussaka sans aubergine, un hachis parmentier plutôt!
Vers ДебaрDebar
Village de Rostucha à flanc de montagnes
Les montagnes du parc Mavrovo
Zoom sur la grande mosquée de Rostucha
Devant notre hôtel: Maison des Miyak
Vue depuis l'hôtel
Le tandem est prêt au départ
Sur la route entre Rostucha et Debar
Le fleuve Radika dans le parc de Mavrovo
Le réservoir de Debar
Debar, Macédoine
Le Monastère de Saint-Georges le Victorieux
Lac et monastère
Le lac de Debar en Macédoine
Il porte sous lui un chargement plus gros que lui!
Vue de notre chambre à Debar
Vers СтругаStruga
Hôtel Leon à Debar
Sortie de Debar, à la frontière entre Macédoine et Albanie
Lac artificiel de Debar
Barrage du lac de Debar
Lac de Debar
Entre Debar et Struga, en Macédoine
Une église sur fond de montagnes, en Macédoine
Arrivée à Struga: nid de cigogne et montagnes
Montagnes autour de Struga
Arrivée à Struga
Lac d'Ohrid
Lac d'Ohrid
Lac d'Ohrid
Lac d'Ohrid
Promenade le long du fleuve Drin Noir
Derviche (et beau chapeau!)
Promenade le long du fleuve Drin Noir
ОхридOhrid
Saint-Clément d'Ohrid
Église Saint-Nikola Bolnichki en Macédoine
Cathédrale Sainte-Sophie d'Ohrid en Macédoine
Théâtre antique d'Ohrid en Macédoine
Ohrid en Macédoine
Église Sainte-Marie Perivleptos à Ohrid en Macédoine
Clocher à Ohrid
Forteresse de Samuel à Ohrid en Macédoine
Forteresse de Samuel à Ohrid vue du drone
Forteresse de Samuel à Ohrid vue du drone
Forteresse de Samuel à Ohrid vue du drone
Vue depuis la forteresse de Samuel à Ohrid
Forteresse du Tsar Samuel à Ohrid
Vue depuis la forteresse de Samuel à Ohrid
Vue depuis la forteresse de Samuel à Ohrid
Vue depuis la forteresse de Samuel à Ohrid
Ohrid vue du drone
Lampadaire d'Ohrid
Maison d'Ohrid (identique aux lampadaires!)
Monastère Saint-Pantaleimon d'Ohrid
Monastère Saint-Pantaleimon d'Ohrid
Monastère Saint-Pantaleimon d'Ohrid vu du drone
Église Saint-Jean de Kaneo vue du drone
Église Saint-Jean de Kaneo vue du drone
Église Saint-Jean de Kaneo vue du drone

Avant-goût de l'Albanie

Скопје - ТетовоSkopje - Tetovo
Aux pieds des monts Šar

Samedi 23 avril 2022

Très belle route entre Skopje et Tetovo

La ville de ТетовоTetovo se situe à une quarantaine de kilomètres de СкопјеSkopje. Nous avions prévu de passer à proximité en continuant jusqu'à la prochaine ville. Mais nous y avons finalement reperé quelques intérêts touristiques et avons décidé d'y faire étape.
En plus, nous avons trouvé un chouette détour tout autour d'une montagne et le long d'un fleuve qui nous fait emprunter des petites routes pittoresques et très calmes. Résultat: 60 bornes entre champs et montagnes, au soleil avec la tempétature qui s'est enfin stabilisée autour de 20°C. Nous croiserons d'ailleurs presque autant de cyclistes que d'automobilistes.

Un bébé chien de berger yougoslave de Sharplaninats (Šarplaninac)

Les montagnes à la frontière entre la Macédoine et le Kosovo s'appellent les monts Šar. Ils sont présents sur l'emblème de la ville de СкопјеSkopje. Ils ont aussi donné leur nom à une race de chien locale: les chiens de berger yougoslave de Sharplanina ou tout simplement les Šarplaninac. Ils sont dessiné sur les pièces de 1 denar. Et aujourd'hui, on a croisé un bébé tout mignon.
ТетовоTetovo est généralement considérée comme la «capitale albanaise» de Macédoine. Il y a 25% d'Albanais dans le pays, ils sont principalement à l'Ouest et c'est cette partie que nous allons désormais traverser. Il faut vite que nous nous mettions à l'albanais car on n'y retrouve plus les racines slaves que nous étudions depuis presque un an et demi (sauf en Turquie).

Tekke Arabati Baba: monastère musulman Bektashi

C'est une grande ville à l'échelle du pays, proche de la capitale mais qui ne connait pas vraiment le tourisme international. D'ailleurs lorsque nous avons commandé deux limonades dans une petite échoppe, on nous les a gentiment offertes, juste parce qu'on était des touristes (on ne verrait pas ça à Merlimont!!!).
Il y a deux choses à voir à ТетовоTetovo, Teqja e Arabati Babës (Tekke Arabati Baba en français) et la Xhamia e Sinan Pashës qu'on traduit par Mosquée colorée.
Le Tekke Arabati Baba est une sorte de monastère musulman de l'ordre Bektashi, un courant mystique, proche du Chiisme. On y trouve des derviches, comme en Turquie. Il y a une dizaine de batiments: un dortoir, un réfectoir, un Shardivan (lieu de méditation), une maison d'hiver, un sanctuaire (contenant les tombeaux des Babas ayant dirigé le Tekke), une tour bleue où résidait la fille tuberculeuse du Sultan, une fontaine, et un magnifique jardin.

La mosquée colorée de Tetovo

Fait particulier: en 2002 ce tekke a été pris d'assaut par un groupe armé: des Sunnites extrémistes qui considèrent ces Bektashis comme des hérétiques. Depuis cette date, ils occupent un des batiments du complexe. ici on peut donc croiser des moines et des militaires...
Le deuxième lieu à découvrir à ТетовоTetovo, c'est la Mosquée colorée. Il en existe très peu dans le monde. Elle est peinte à l'intérieur, comme à l'extérieur. Elle n'a pas de dôme (c'est réservé aux mosquées les plus importantes de l'Empire Ottoman). Elle a toujours son minaret datant du XVème siècle. Le reste a été reconstruit plus récemment. À l'intérieur la voûte est superbe, les balcons en bois aussi. C'est un régal pour les yeux!

superwanchan






Inscrivez-vousSign-up
Mot de passe oubliéForgot your password

Tu souhaites:

  • Un affichage personnalisé?
    (caractères japonais, images de fond)
  • Participer aux jeux-concours?
  • Réagir à nos articles?
  • Recevoir notre newsletter?

Alors inscris-toi!

Would you like:

  • To customize the display?
    (japanese letters, backgrounds)
  • To play our quizz?
  • To comment our texts?
  • To receive our newsletter?

Then sign up!

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connecte-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Nos photos à l'Ouest de la Macédoine

sound-off sound-on

Тетово - ГостиварTetovo - Gostivar
Rencontres et hospitalité

Dimanche 24 avril 2022

Dimanche de Pâques dans une église orthodoxe en Macédoine

C'est une courte journée reposante que nous avons prévue. Entre ТетовоTetovo et ГостиварGostivar, il y a la haute vallée du Polog («l'une des rares régions plates du pays» dixit wikipédia). Trois routes sont possibles: l'autoroute: la plus courte et une grosse route à l'Ouest ou une petite à l'Est.
Nous avons pris la petite et nous étions bien tranquilles sur les 28km que nous avions à faire. Tranquilles mais divertis car c'est Pâques ici et c'est la fête la plus importante pour les Orthodoxes du pays (plus que Noël). Donc il y a beaucoup de monde et de chants dans les églises et on a même croisé des orchestres.

Four pour la cuisson des burek

Historiquement, le nom de ГостиварGostivar vient de l'Albanais et signifie la jeune fille de Tivar. Mais les gens du coin ont une éthymologie bien plus intéressante. On nous a dit que ça viendrait de «ГостиGosti»: les «invités» en macédonien et du verbe turc «var» qui veut, grosso modo, dire «il y a».
Cette explication est plus intéressante et étant donné le nombre de gens que l'on a rencontré et qui nous ont invités, c'est définitivement celle que l'on retiendra.
Tout a commencé en centre-ville. C'est donc dimanche de Pâques et nous venons d'apprendre que le restaurant de l'auberge de jeunesse où nous dormons (et où nous comptions manger) est fermée pour l'occasion. Et en fait, presque tout est fermé.

Avec Kirko dans un restaurant de burek

Donc on a commencé par essayer d'acheter du pain à un vendeur ambulant. On a bien discuté en macédonien, en albanais puis en allemand, mais on n'a jamais pu payer... Un monsieur qui passait par là nous a demandé ce qu'on voulait et nous l'a acheté!
Ensuite comme il fait très chaud et que le seul commerce ouvert dans la grande rue est un glacier, nous y sommes rentrés. Là, le vélo devant l'entrée a créé des attroupements comme on n'en avait pas vu depuis l'Ukraine! On a pris une glace qu'on a payé, puis moi, une seconde et aussi des jus de fruits. Tout était franchement délicieux mais là encore, pas possible de payer!
Lorsque je finissais ma seconde glace, une vingtième (à peu près) personne vient nous interroger et il se trouve qu'il parle un français impeccable. Il s'appelle Kirko et a travaillé très longtemps pour l'ambassade de France (il parle aussi couramment macédonien, albanais, turc et anglais!!).

Avec Kirko dans un joli parc de Gostivar

Heureux de pouvoir parler français, Kirko nous accompagnera jusqu'à notre logement. Mais avant il nous amènera dans un des rares restaurants ouverts où nous pourrons emporter un repas pour ce soir (bien sûr nous ne pourrons pas payer ici non plus). En prime, nous avons pu voir le four qui permet de cuire els fameux burek (feuilletés aux épinards ou au fromage). Et en dernier lieu nous irons discuter dans un café autour d'un verre (je vous laisse deviner qui a réglé l'addition).
Bref, si jamais il reste des gens inquiets sur notre bien-être et l'accueil qui nous est réservé dans cette partie du monde, soyez tranquilles. Nous avons bien plus peur de rentrer en France que de rouler ici.

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connecte-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Гостивар - Ростуша
Национален парк Маврово
Gostivar - Rostusha
Parc national de Mavrovo

Lundi 25 avril 2022

Le lac de Mavrovo

Aujourd'hui nous allons traverser le parc national de Mavrovo. Il présente des gorges, des sources, des forêts, des torrents et dix-sept lacs glaciaires. Deux pics dépassent les 2700m dont le mont Korab, le plus haut du pays.
Donc ça va un peu monter... On commence direct par près de 1000m de dénivelé sur une vingtaine de kilomètres. De quoi sentir le soleil taper sur les épaules, même si tout en haut, on perd quelques degrés et il fait juste bon.
On pensait être tranquilles sur des routes pittoresques en semaine mais c'est le lundi de Pâques orthodoxe! Et comme il fait super beau, la route est très chargée.

Monastère de Saint-Jean Bigorski et parc de Mavrovo

Ça c'était la plus longue partie de la journée mais une fois franchi le col, nous pouvons enfin profiter du lac de Mavrovo et de tous les sommets enneigés environnants. D'ailleurs, il y a encore pas mal de neige même à notre altitude.
Nous suivons le lac pendant quelques temps et ensuite nous suivons la Radika (le torrent local) qui descend des gorges pendant près de 30km jusqu'à arriver dans une magnifique maison traditionnelle qui sera notre hébergement pour la nuit: Куќа на Мијацитеlala Maison des Mijak. C'est un hôtel-restaurant et ils sont débordés aujourd'hui car c'est Pâques, et en plus, c'est situé juste en dessous du Monastère Saint-Jean Bigorski. Notre maison est donc un passage presque obligé dans le pélerinage pascal. D'alleurs nous mangerons en compagnie des moines.

Mavrovo

Mais avant le repas, nous avons fait l'ascension jusqu'au monastère. C'est une sacré côte qui y mène mais ça vaut l'effort. Les édifices tout en pierre sont impressionnants, les moines sont très accueillants et l'iconographie qui est présentée et très intéressante. Nous ne sommes pas experts mais nous commençons à nous y retrouver un peu après près d'une année passée à visiter des pays orthodoxes!

Merci le drone

Voici une vue à 360° du lac de МавровоMavrovo:

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connecte-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Ростуша - ДебaрRostusha - Debar
Le lac de ДебaрDebar

Mardi 26 avril 2022

Devant notre hôtel ce matin

Nous souhaitions faire une étape dans la ville de ДебaрDebar. C'est une petite ville frontière avec l'Albanie connue pour son lac artificiel et son monastère. C'est tout petit et il n'y a vraiment pas grand chose mais c'est une bonne étape sur notre route.
Cependant il n'y a que 20km qui la séparent de notre point de départ. Donc c'est une très courte journée de vélo. Alors on en profite pour dormir un peu plus longtemps, prendre le délicieux petit-déjeuner de Куќа на Мијацитеlala Maison des Mijak, et on reprend quelques clichés avec le drone. On arrive tout de même en ville vers 13h.

Le réservoir de Debar

Nous irons faire un petit tour à pied dans le centre-ville, prendre une glace et visiter. Cependant, nous sommes tellement fatigués que nous ne pousserons même pas jusqu'au lac. On en a une très belle vue depuis notre balcon, on s'en contentera. Un peu de lecture, au balcon en face des montagnes et du lac, finalement, ce n'est pas de refus.
Nous ressortirons tout de même plus tard dans la soirée pour aller manger. Nous sortons un peu moins d'une heure avant le coucher de soleil. Il y a une grosse proportion de la population qui est musulmane et c'est le ramadan. Du coup, beaucoup de restaurants sont réservés entièrement. Nous trouverons tout de même une table de l'autre côté de la ville. Et puis, dès le coucher de soleil, dans tous les établissements, les gens remplissent de grandes tablées et rompent le jeûne au moment où retentit l'avant-dernier chant du muezzin de la journée. Il y a également des jeunes qui passent dans les roues en jouant du tambour. Nous ne comprenons pas toutes les références et symboles mais l'ambiance est sympathique et intriguante (et on mange toujours bien).

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connecte-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Дебaр - СтругаDebar - Struga
Bon anniversaire papa!

Mercredi 27 avril 2022

Le lac de Debar

Belle journée pour souhaiter un joyeux anniversaire à mon papa, Joël!
Cinquième jour de vélo d'affilé avec toujours un grand soleil et 25°C. Avant c'était la routine mais avec les kilomètres et la fatigue qui s'accumulent, c'est comme une petite victoire. D'autant que, nous sommes encore dans des zones montagneuses.
Le thème principal de la journée sera les lacs et les barrages. Nous partons du lac de ДебaрDebar, au-dessus duquel nous avons dormi et descendons jusqu'au barrage qui l'a engendré. Ensuite nous remontons le Drin Noir dans une série de grosses montées et de grosses descentes pour atteindre les différents lacs qui le composent.

Le lac d'Ohrid

Et nous arrivons au plus grand d'entre eux, celui de ОхридOhrid, petite ville aux airs de station balnéaire où nous allons passer trois jours afin de nous reposer avant de quitter la Macédoine pour l'Albanie.
La route est magnifique, entre les lacs, les montagnes, la neige. Le trafic est plutôt faible et il y a pas mal de zones ombragées donc c'est vraiment agréable (mais il faut grimper tout de même). À mi-chemin, nous tombons sur une épicerie-café-restaurant où nous pouvons faire une petite pause glace.
Par contre sur les dix derniers kilomètres, d'un coup, il y aura beaucoup de circulation et même des petits bouchons. Il y a une plus grosse densité de population autour de СтругаStruga. Les routes sont toujours aussi étroites et c'est donc un peu moins agréable mais les conducteurs sont raisonnables dans l'ensemble.
Comme nous sommes arrivés vers 15h, nous avons déjà eu le temps d'aller mettre les pieds dans le lac (pas chaud: 13°C) et d'arpenter les berges du Drin Noir. Et puis nous avons un peu visité la ville (qui n'est pas très grande).

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connecte-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

ОхридOhrid
Cité du Patrimoine de l'UNESCO

Jeudi 28 Avril 2022

Église Saint-Jean de Kaneo vue du drone

La ville d'ОхридOhrid est située à 16km de notre appartement, le long du lac du même nom. Nous avons choisi d'y aller en minibus de ville. Pour les trouver, il suffit de se mettre sur un axe très usité. Pour les prendre, pas d'horaire, pas de guichet, encore moins de site internet. Ils passent quand ils passent. Il y a une feuille A4 collée sur le pare-brise qui indique la direction. Ça impressionne un peu mais c'est le même système que partout depuis l'Ukraine, nous l'avons souvent utilisé aussi en Turquie et puis tout le monde est très aidant. Le tarif est plus bas que celui des bus réguliers. Ici c'est 50 denars, soit 0.80 centimes d'euro.
À l'arrêt de bus, avec nos dégaines d'extra-touristes, on vient nous accoster pour nous proposer la course en taxi (entre 5 et 8€ environ), entre deux gamins faisant la manche. On refuse, un peu agacés. Et puis, au bout d'un moment, on nous propose de partager une voiture avec 2 autres personnes pour 100 denars par personne (1.60€).

Maison Macédonienne

Cette fois on accepte. Cet homme nous fait monter dans son monospace sans ceinture (comme d'hab). Et il s'arrête aux divers arrêts de bus. Là: un coup de klaxon, il baisse la fenêtre et demande ОхридOhrid? au cas où un autre client voudrait remplir son véhicule. Pratique! Une femme se joindra à nous. Au total le chauffeur aura reçu la somme équivalente à la course d'un taxi, divisé entre 5 clients. Tout le monde est gagnant!
La cité d'ОхридOhrid et son lac sont classés au Patrimoine Mondial de l'UNESCO. La ville est composée d'un centre-ville avec son bazar, un port et une colline, le tout au bord du lac éponyme. Sur la colline aux routes pavées il y a des dizaines d'églises. Au sommet se trouve une forteresse. C'est très mignon et très touristique. Le personnage fameux de la ville est Saint-Clément d'ОхридOhrid qui a fondé ici un monastère.
L'architecture des maisons construites du XVIIIème au XXème siècle est caractéristique de la Macédoine et de l'influence byzantine. Le rez-de-chaussée est souvent en pierre. Et les étages sont plus larges, à encorbellement en bois. Insolite, ici les lampadaires ont tous cette forme!
Et puis finalement pour rentrer, nous avons pris le mini-bus. Ce coup-ci il passait juste quand on en avait besoin! C'est toujours une question de timing et de patience.
Les photos sont désormais disponibles en cliquant sur l'îcone "photo" en bas à gauche de l'écran.
Vous pouvez également nous suivre d'aventures en aventures grâce aux flèches latérales.
Les icones "moustache" et "guillemets", en bas à droite, permettent respectivement de se connecter et de commenter nos articles.

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connecte-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!