Aventure précédentePrevious adventure:
L'Ouest de l'ArménieThe West of Armenia
Aventure suivanteNext adventure:
La TurquieTurkey
Contes Photos
Vers ახალციხეAkhaltsikhé
Un nouveau plateau grâce à Grigoryan de l'hôtel Sonya
Soleil sur les montagnes
Piles de foin
Maison et camion
Heureux, sur notre petit vélo!
Sortie de Ninotsminda
Paysages magnifiques
Un très jeune chiot
On continue à descendre...
Tout va bien... pour le moment...
Canyon près de Aspindza
Canyon près de Aspindza
La forteresse Khertvisi
Le couvercle du roulement à billes est HS... On perd les billes...
Et notre manivelle est HS aussi...
On relativise au café de la forteresse Rabati à Akhaltsikhé
Charles aznavour à la forteresse Rabati
Forteresse Rabati
Vers ბათუმიBatumi
Notre manivelle HS
Manivelle et boitier de pédalier HS
Léo et François attachent le tandem sur le toit du Delica
Village Khoulo: il y a de la neige!
Village Khoulo
Le pass à 2025m d'altitude
Crotté!
Le pass à 2025m d'altitude
Les doigts de pied dans la neige!
Village Khoulo
Le pass à 2025m d'altitude
Village Khoulo
Les ballots de foin ballottent...
Téléphérique dans la montagne
Téléphérique
En haut du téléphérique
Sans notre petit vélo...
En haut du téléphérique
En haut du téléphérique
Dégustation de vin
Cascade Makhuntseti
Cascade Makhuntseti
Arrivés à Batumi!
Bricolage
Les billes sont sorties du roulement: impossible de pédaler
Le filet est HS: impossible de retirer la manivelle
Les pièces constituant -normalement- un pédalier de vélo
Nos emplettes au bazar: dégrippant, extracteur à 2 griffes, vis, tourne-à-gauche, tarauds, extracteur de manivelle, roulements, graisse
Chantier de bricolage
La manivelle est soudée au spindle qui est soudé à la bague intérieure du roulement...
Forte rouille qui a conduit a souder la bague du roulement sur le spindle!
Pour changer le roulement, il faut démonter cette pièce crantée: impossible sans l'outil spécifique du fabricant Phil Wood...
L'outil spécifique Phil Wood permettant de dévisser notre boitier
Premier colis arrivé!
Démontage de l'ancien boîtier de pédalier
Nouveau boîtier de pédalier Veloman Extreme Batumi
Installé!
ბათუმიBatumi
L'entrée de notre appartement et nos fenêtres
Notre cuisine
Notre salon
Notre chambre
La chambre d'amis
Notre salle de bain
Notre salle de bain
Notre logement est situé juste à côté du parc
Une des nombreuses caravanes pour passer un test Covid
Une des nombreuses camionettes pour passer un test Covid
Au cinéma... séance en Géorgien! Aïe aïe aïe...
Bord de mer
Une des nombreuses machines à boxer sur le bord de mer
Fontaine
Khatchapuri Adjari: pain, fromage, oeuf et beurre!
Avec Piter
Avec Piter
Avec Piter et Alexandra
Pêche
Piter pêche
Des méduses à nos pieds
Pêche sur le port de Batumi
La prise de Piter
Piter et sa prise
Boulevard de Batumi
Lesa Ukrainka et Taras Shevtchenko à Batumi
Dégustation de la bière de Batumi
Le verre officiel de la bière locale
Lire l'avenir dans le marc de café
Quel soleil à Batumi!
Bière, café et divination
Piter choisit un esturgeon
Piter choisit un esturgeon
Esturgeon bien vivant!
La mer noire
Les restaurants du marché de poissons
On attend l'esturgeon grillé!
Coucher de soleil
Esturgeon grillé!
Dégustation de l'esturgeon avec Alexandra et Piter
La tête se mange aussi
Piter nous montre comment faire
Un autre café-restaurant
On mange tous ensemble
Avec la cuisinière
Avec la cuisinière
Avec la cuisinière
Toast de Piter
Chanson
Chanson
Un dernier verre avant d'aller se coucher
Amitié Ukraine-Géorgie!

La nostalgie de la Géorgie

ნინოწმინდა - ახალციხეNinotsminda - Akhaltsikhé
Démarrage en trombe...
...et vacances anticipées

Vendredi 5 novembre 2021

Nouveau plateau grâce à Grigoryan, gérant de l'hôtel Sonya à Ninotsminda

Sur le papier, la journée sera parfaite. On a miraculeusement réussi à réparer le tandem hier grâce au gérant de notre hôtel qui a passé la journée à chercher un plateau d'occasion pour nous. Il a réussi et il nous a tout réinstallé très proprement et pour un prix ridicule. C'était plus qu'inespéré. Déjà qu'on aimait beaucoup cet hôtel, à nos yeux il frôle désormais la perfection!
Il fait un temps magnifique et nous devrions enfin pouvoir profiter de cette région (qui est magnifique) que nous avions traversée dans l'autre sens et dans le brouillard il y a quelques semaines. En plus, dans ce sens, ça descend donc journée de repos en perspective. Nous avons prévu de finir la journée au pied de la forteresse de ახალციხეAkhaltsikhé qui nous avait tant impressionnés lors de notre première visite.
Bref, nous avions prévu une journée de rêve en Géorgie.

Soleil sur les montagnes

À 9h, il fait 0°C donc on est bien couverts, d'autant qu'on ne pédale pas vu que ça descend. Cependant comme prévu, nous profitons au maximum de paysages fantastiques sans nous fatiguer. La route est en très bon état (ils ont même fini les travaux que nous avions traversés à l'aller) et le traffic est très faible. Nous retraversons la ville de ახალქალაქიAkhalkalaki dans laquelle nous découvrons des ruines d'un château que nous n'avions pas vu à cause du brouillard.
Et puis au cinquante et unième kilomètre, un bruit très louche se fait entendre au niveau du pédalier. Nous pensons d'abord que le problème d'hier est réapparu (les vis du plateau désserrées) mais après vérification ce n'est pas ça. Une courte inspection et nous nous rendons compte que le côté gauche du boîtier de pédalier est complètement rouillé et qu'il se disloque. On a même déjà perdu des roulements. On a payé ce boîtier de pédalier une fortune, c'est censé être le plus durable du marché mais manifestement celui-là était défectueux (à noter qu'on a déjà eu le coup avec notre moyeu arrière au printemps donc on commence à avoir une sacrée poisse). On décide alors d'effectuer une réparation de fortune pour pouvoir faire les derniers 40km de la journée (comme ça descend principalement ça pourrait passer). Or, en démontant la manivelle, on se rend compte qu'il y a vraiment eu un problème de ce côté et le système d'auto-extraction de la manivelle rend l'âme!
On se retrouve au milieu de la montagne avec le pédalier principal hors-service et irréparable. Ça change un peu l'ambiance de la journée...

Le couvercle du roulement à billes est HS... On perd les billes...

Il est onze heure et le soleil a commencé à chauffer. Nous avons un mètre de bas-côté de route pour attendre et trouver une solution. Heureusement un chien errant nous a repéré et vient attendre avec nous. Nous décidons finalement de faire du stop. Ça se fait encore beaucoup par ici et il y a énormément de camionnettes susceptibles d'embarquer le tandem. Très vite un taxi (beaucoup trop petit pour nous) s'arrête. On lui raconte en russe nos problèmes et il nous dit qu'il habite à cinq minutes et qu'il connait probablement quelqu'un qui peut nous aider. On lui laisse notre numéro et on lui fait confiance.
Assez rapidement une grande camionnette nous klaxonne, fait demi-tour et s'arrête à notre hauteur. C'est le véhicule parfait pour nous et ça n'a pas traîné.

La forteresse Rabati à Akhaltsikhé

Nous chargeons tout notre attirail dans le véhicule mais pendant ce temps notre chien se fait écraser par un chauffard. Il mourra quelques minutes plus tard dans une bruyante agonie. La journée aurait difficilement être plus traumatisante.
Nous finirons la route en une heure dans un sombre silence, simplement entrecoupé par un coup de téléphone nous informant que l'appartement où nous devions logé n'est finalement pas disponible.
Heureusement on nous propose à la place une grande chambre qui fera bien l'affaire pour ce soir (franchement nous n'aurions pas eu le courage de râler ou chercher autre chose aujourd'hui).
Nous logeons malgré tout au pied de cette fameuse forteresse, le temps est magnifique et nous passons l'après-midi à chercher des solutions. Il faut choisir où se replier, trouver un moyen de se déplacer, trouver un logement, et bien sûr, trouver une façon de poursuivre ce périple sur un véhicule à deux roues non motorisé. Et tout ça, ça risque d'être compliqué. Heureusement, on connait un peu de monde dans le coin, les gens sont très aidants et puis les prix sont abordables. Bref, c'est la merde, une journée très éprouvante mais on s'accroche.

superwanchan






Inscrivez-vousSign-up
Mot de passe oubliéForgot your password

Tu souhaites:

  • Un affichage personnalisé?
    (caractères japonais, images de fond)
  • Participer aux jeux-concours?
  • Réagir à nos articles?
  • Recevoir notre newsletter?

Alors inscris-toi!

Would you like:

  • To customize the display?
    (japanese letters, backgrounds)
  • To play our quizz?
  • To comment our texts?
  • To receive our newsletter?

Then sign up!

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connecte-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Les photos de notre seconde traversée (abrégée) de la Géorgie

ახალციხე - ბათუმიAkhaltsikhé - Batoumi
La caravane du tour

Samedi 6 novembre 2021

Nouvelle façon de voyager

Hier soir, nous avons passé en revue toutes nos options, nous avons étudié le tandem et ses défaillances puis nous avons passé quelques coups de fil. Conclusion: nous allons rejoindre ბათუმიBatoumi en voiture. C'est de cette ville que nous devons franchir la frontière turque et comme c'est la deuxième ville du pays, nous aurons plus de chance d'y trouver les pièces qu'il nous faut. Elle fait également partie des rares villes dans lesquelles on peut relativement facilement louer une voiture si jamais nous en avions besoin. Et en dernier lieu, les loyers n'y sont pas excessifs.
Il a fallu trouver un véhicule pour effectuer le trajet. Nous avions plusieurs options car les géorgiens sont toujours prêts à aider. Mais notre option favorite a été de demander à Léo, notre guide officiel de la Géorgie avec qui nous avons déjà visité tant de choses (d'ailleurs nous étions censés dormir chez lui ce soir si notre tandem ne nous avait pas lâché). Coup de bol, Léo était dispo aujourd'hui et a tout de suite accepté de nous dépanner.

En haut de la montagne

Donc ce matin à 11h, Léo vient nous chercher. Il nous faudra un peu de temps pour trouver la meilleure façon de charger le vélo et les bagages. Finalement, le tandem légèrement modifié finira sur le toit et les bagages dans la voiture. Ça nous fait une belle équipée!
Nous choississons la route la plus courte (soit 180km, soit 300km). Mais si elle est plus courte, elle nous oblige à franchir le col de ხულოKhoulo à 2025m qui a la particularité de ne pas être bitumé sur une cinquantaine de kilomètres. Autant dire que ce n'est pas rapide et même une route franchement difficile. En contrepartie, les paysages sont magnifiques sur les 180km, d'autant que le temps est au beau fixe toute la journée.
Léo, nous fera même faire quelques arrêts touristiques pour voir une cascade, emprunter un téléphérique scénique, déguster du vin, etc... Il connait tellement de choses sur son pays. Nous arriverons sans encombre à ბათუმიBatoumi en début de soirée. Nous y avons un appartement qui s'avère beaucoup plus grand que prévu pour les prochains jours. Nous partagerons le dîner avec Léo avant qu'il reprenne la route. Quant à nous, il va falloir qu'on réussisse à réparer le tandem au plus vite. Nous commencerons les recherches dès demain. Rendez-vous dans ces colonnes pour découvrir comment on va s'en sortir (ou pas).

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connecte-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Pédalier HS
Coincés à ბათუმიBatoumi

Du 7 Novembre au... ?!

Résumé des épisodes précédents

Les billes du roulement sont parties: impossible de pédaler

Alors qu'on roulait vers ახალციხეAkhaltsikhé vendredi 5 Novembre 2021, notre pédalier arrière nous a lâché : les billes du roulement du boîtier de pédalier côté gauche se sont barrées. On a voulu réparer mais impossible de démonter la manivelle gauche... On a donc un double problème. On a appelé notre ami Léo à la rescousse et il nous a ramené à ბათუმიBatoumi avec sa voiture.
Pour réparer le boîtier de pédalier c'est simple, peut-être qu'un nouveau roulement fera l'affaire.

Le filet est HS: impossible d'extraire la manivelle

Encore faut-il pouvoir dévisser le capuchon qui nécessite... un outil spécifique de la marque Phil Wood qu'on ne trouve pas en Géorgie... On l'a commandé et ça devait arriver le 15 Nov (moyennant 100€ de frais de port pour envoi express UPS et ça, c'est sans les frais de douane). Et la livraison a déjà du retard...

Pour changer le roulement, il faut démonter cette pièce crantée: impossible sans l'outil spécifique du fabricant Phil Wood...

Pour accéder à ce capuchon, il faut d'abord démonter la manivelle gauche... Le filet qui permet de mettre l'extracteur de manivelle est HS. Il nous reste la méthode "bourrin", au maillet. Le risque c'est d'abîmer l'empreinte carrée. Et après, si la manivelle est HS, les seuls vendeurs de manivelle de tandem sont en France, en Angleterre et aux USA! Les délais de livraison étant de... 30 jours max normalement...

La manivelle est soudée au spindle qui est soudé à la bague intérieure du roulement...

Ben oui parce qu'une manivelle de vélo normal n'a pas de plateau à gauche. On s'est dit qu'on pourrait mettre une manivelle droite à gauche. Mais alors il faudrait une nouvelle pédale droite aussi. Et celle ci pourrait se dévisser à chaque tour de pédale...
Conclusion, il vaudrait mieux ne pas abîmer notre manivelle actuelle! Alors on a d'abord essayé de réparer le filet avec un taraud, puis on a cherché un outil extracteur. Rien n'a fonctionné, la manivelle était quasiment soudée (pas étonnant qu'on ait bousillé le filet d'extraction). Au maillet finalement, François a réussi à retirer la manivelle. Mais le spindle est resté collé... ainsi que la bague intérieure du roulement! On n'est pas au bout de nos surprises...

Le grand bazar

Nos emplettes au bazar

Bref, on a passé quasiment une semaine à écumer les magasins de la ville, à contacter les magasins de tout le pays, demander de l'aide aux locaux, à faire des recherches sur le net en Europe et aux USA.
Pour démonter la manivelle, on a essayé de se débrouiller nous-même. Les commerçants du grand bazar de la ville nous ont bien dépanné. C'est un vrai labyrinthe de tous petits étals pleins de vieilleries.

Chantier de réparation!

Il suffit de demander à l'un des commerçants, s'il n'a pas ce qu'il faut, il sait qui l'aura! Au bout de 15 minutes là dedans, on était certes déboussolés mais on avait tout ce dont on avait besoin: extracteur, tarauds, tourne-à-gauche, vis, graisse, dégrippant, roulements...
Pour l'outil spécifique Phil Wood, on s'en remet à la poste internationale... Ça me rappelle le 28 avril 2021... quand on a commandé nos deux nouvelles roues de tandem aux USA, pour la modeste somme de 1000€... Le colis n'est jamais arrivé. Selon les dernières nouvelles, il aurait été re-routé vers les US fin octobre 2021, soit six mois plus tard...!! Alors il nous reste juste à croiser les doigts. On espère pouvoir pédaler à nouveau avant la fin du mois...

Vacances forcées

Combien de temps allons-nous rester coincés? Bonne question! En attendant, on a la chance d'avoir un chouette appartement très spacieux, au rez-de-chaussée. On a transformé l'entrée en atelier de réparation de vélo. On a deux canapés et deux fauteuils pour bien apprécier les moments de lecture. Deux problèmes néanmoins dans l'appartement: le piano est désaccordé et la piscine est en réparation!!!
Autre note positive: notre immeuble a l'air en parfait état et ne semble pas vouloir s'écrouler contrairement à ce qui est arrivé il y a trois semaines dans le centre-ville et qui a fait malheureusement 9 morts. Soso, qui nous a aidé à faire les magasins de vélo ici, habitait à côté et a du être évacué. Il habite toujours à l'hôtel en ce moment avec sa femme, son chien et son chat.

Notre salonNotre cuisine

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connecte-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Georgian style!
La vraie vie Géorgienne

À la pêche

Pêche sur le port de Batumi

Piter, le masseur de François, nous a invité à la pêche dimanche. Première étape? Acheter une bouteille de vin bien sûr! Ensuite seulement on est allé acheter des hameçons. On a ressorti notre canne à pêche achetée en Norvège mais nos appâts sont aussi gros que les poissons qu'on va essayer de pêcher aujourd'hui... Donc on a dû s'adapter.
Sur le port de ბათუმიBatumi, les pêcheurs sont nombreux et plus expérimentés que nous. Ils nous ont bien conseillés et nous ont même fait cadeau de leurs appâts (un sac de petites sardines). Résultat, Piter a attrapé un petit poisson (et un gros bateau: un lancer un peu malencontreux!) et nous rien. Mais on s'est bien amusé!

Prédictions dans le marc de café

La gérante a lu notre avenir dans le marc de nos cafés

Le 23 Novembre en Géorgie est férié car c'est la fête de Saint Georges. Ce jour-là, Piter a décidé de nous faire découvrir la vraie vie des Géorgiens. Il nous a emmené à travers toute la ville rencontrer ses amis, boire un café à un endroit, une bière dans un autre, etc.
Dans ce petit café en bord de route, la gérante propose de lire notre avenir dans le marc de nos cafés. C'est une première pour nous! La prédiction concerne tout: les enfants, la famille, l'argent, et même notre prochain départ de Géorgie. Ouf, pas de malheur annoncé, on est rassuré!

Marché de poissons

Esturgeon bien vivant!

Dégustation de l'esturgeon grillé

Nous avons découvert le marché aux poissons de la ville. Ici on achète la bête encore vivante sur les étalages et on l'apporte dans un restaurant un peu plus loin pour qu'il soit cuisiné! Pour nous, c'est plus simple que d'aller pêcher... On s'est régalé avec un esturgeon, servi grillé, sur un ponton au-dessus de la mer noire, au soleil couchant, en compagnie d'Alexandra et Piter. Pas mal, hein?!

Merci Piter!

_

On a passé plusieurs jours avec Piter, on a rencontré pleins de gens, on a parlé anglais, russe, ukrainien (Piter est Ukrainien), géorgien (à peine)... Partout nous avons été accueillis très chaleureusement, on nous a offert à boire et même à manger alors qu'on ne se connaissait pas du tout. C'était vraiment super et toujours très très chaleureux.

CommentairesComments

la fonctionnaire
Le 26/11/2021 à 19h55min

Lol !!!

superwanchan
Le 26/11/2021 à 08h17min

Il y a ceux qui le prennent dans les mains et ceux qui prennent seulement la photo. Donc, il vaut mieux se moquer de ces derniers!

la fonctionnaire
Le 25/11/2021 à 17h49min

Pas l'air d'être très rassurée avec ce bel esturgeon dans les mains, non ?
Si tu désires ajouter un commentaire:
Connecte-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Prochaine étape
...

Bientôt... ou pas

Pour que ce site se remplisse, il faut d'abord qu'on pédale beaucoup, puis qu'on trouve le moment d'écrire tout ça et enfin qu'on rentre ça dans les machines qui moulinent jusque chez toi donc ça va venir, ne t'en fais pas. Mais ne sois pas trop impatient...
Les photos sont désormais disponibles en cliquant sur l'îcone "photo" en bas à gauche de l'écran.
Vous pouvez également nous suivre d'aventures en aventures grâce aux flèches latérales.
Les icones "moustache" et "guillemets", en bas à droite, permettent respectivement de se connecter et de commenter nos articles.