Aventure précédentePrevious adventure:
Géorgie: სვანეთიla SvanétieGeorgia სვანეთი's Svaneti
Aventure suivanteNext adventure:
Géorgie: ქართლიla KartlieGeorgia ქართლი's Kartli
Contes Photos
Vers ქუთაისიKoutaïssi
Vol depuis notre gîte
Un fleuve large et peu profond
Panorama à 180°
Fleuve et montagnes
Chevaux au bord du fleuve
Suivis par des biquettes!
Quelle allure!
François astique le tandem sous le regard amusé du gérant!
Cascade
Cascade
Mignonne
On quitte la haute montagne
Un bâtiment abandonné parmi d'autres
Les tuyaux de gaz ne sont pas enterrés ici
ქუთაისიKoutaïssi
Vol au dessus de Koutaïssi
La fontaine de Colchis
La fontaine de Colchis
Koutaïssi
La fontaine de Colchis
La cathédrale Bagrati
La cathédrale Bagrati
La cathédrale Bagrati
Mi-pierre, mi-acier
Style épuré
Autour de la cathédrale
Vue sur Koutaïssi depuis la cathédrale
La cathédrale bagrati
Koutaïssi, à flanc de colline
Koutaïssi, à flanc de colline
Grappes de raisin
Téléphérique de Koutaïssi: vue du haut
Téléphérique de Koutaïssi: vue du bas
Le fleuve qui traverse la ville
Le fleuve qui traverse la ville
Des chiots
C'est l'heure de la sieste...
Peinture murale
Balcons et linge suspendu
Cruella se marie
Notre spacieux salon
Vers ჭიათურაChiatura
Entre 2 lignes de nuages: les montagnes!
Entourés de montagnes
Entourés de montagnes
Paysages du jour
François boit sa bière (le reste finira dans la fontaine derrière lui, discrètement!)
Un cheval domine la paysage
Encore des montagnes
Notre logeuse a préparé le dîner!
ჭიათურაChiatura
Entre fleuve et montagnes
Chiatura: ville des téléphériques
Téléphérique ancien
Téléphérique au dessus de la ville
Chiatura vue du ciel
Entre fleuve et montagnes
Centre-ville de Chiatura
Statue à Chiatura
Chiatura
Le pilier de Katskhi
Le pilier de Katskhi
Le pilier de Katskhi
Le pilier de Katskhi
Le pilier de Katskhi
Le pilier de Katskhi
Le pilier de Katskhi
Autour du pilier Katskhi
Le monastère Katskhi
Au couvent Mgvimevi
Le couvent Mgvimevi dans la falaise
Le couvent Mgvimevi dans la falaise
Couverte
Porte en bois
Chapelle dans la falaise
Porte en bois
Chapelle
Vue depuis le couvent
Crânes dans un mur
Le couvent vu du bas
Le couvent vu du ciel
Construit dans la falaise
Construit dans la falaise
Le couvent vu du ciel
Le couvent vu du ciel
Les escaliers menant au couvent
Gare de téléphérique
Téléphériques
Téléphériques
Téléphériques
Chiatura, ville minière
Centre-ville de Chiatura
La fameux balai-branches
Ville encastrée dans les montagnes
Téléphérique moderne
Météo pluvieuse
Scarabée!
Linge suspendu et horloge dans la montagne
Graines et moulin à café
Vers ხაშურიKhashuri
Un pays de montagnes
Vente de (gros) champignons!
Vers ბორჯომიBorjomi
Avec le laveur de voiture
Pain brioché... un peu sec!
Arrivée à Borjomi
Arrivée à Borjomi
Avec notre propriétaire sur la terrasse
Terrasse à l'ombre des raisins!
Borjomi

Le coeur de la Géorgie
Le coeur de la Colchide

ლარჩვალი - ქუთაისიLarchvali - Koutaïssi
Jamais descente n'aura tant monté

Lundi 20 septembre 2021

Autour de notre gîte

On a dormi un peu plus longtemps que d'habitude mais quand même, il faut bien l'avouer, nous ne sommes pas frais du tout ce matin. Rétrospectivement, ça faisait peut-être un peu trop de vin hier soir!
Malgré tout, après un petit vol de drone parce que c'est très joli ici, nous repartons sur le tandem. Et quel départ, la colline avec des chemins de galets n'a pas bougé depuis hier et il faut la franchir dans l'autre sens. Et ce matin, personne pour nous monter les bagages en voiture. Ça nous occupera une petite demi-heure et nous vaudra un bon coup de transpiration.

Notre caravane...

Une fois cette étape passée, nous retrouvons notre belle route d'asphalte d'hier. Nous y avions repéré un lave-auto comme il y en a plein partout et nous nous y arrêtons pour nettoyer le tandem qui est plus que crotté après ces étapes de haute montagne.
Il fait très beau et comme nous sommes redescendus en dessous de 500m d'altitude, nous retrouvons l'été et 25°C. En théorie nous continuons de descendre le Grand Caucase jusque ქუთაისიKoutaïssi, la troisième ville du pays. Cependant, on passera notre temps à monter et descendre des collines et pour une journée de descente, nous gravirons 1100m sur 60km. En fait, c'était une journée de grimpette assez intense. D'ailleurs en haut d'une très longue et intense ascension, nous avions assez de visibilité pour apercevoir au loin le Petit Caucase. Nous devrions y être la semaine prochaine après avoir traversé le plateau central du pays.

Dans notre état, nous nous sommes contentés de baisser la tête et d'appuyer sur les pédales jusqu'à ce que le GPS (qui refonctionne) nous annonce que nous étions arrivés. Nous avons loué un très grand appartement en plein centre-ville pour deux nuits (pour 20€ les deux nuits!). La première chose qu'on a faite en arrivant et de demander une troisième nuit pour nous remettre!
Ensuite, nous sommes tout de même aller nous balader en ville. C'est très joli et nous avons visité le marché pour faire le plein de fruits, sel et thé. Le sel et le thé sont deux des plus grands produits géorgiens. Le sel est aromatisé avec plein d'herbes et le thé est noir mais pas très fort et légèrement parfumé.
Ensuite nous avons mangé Mc Do, c'est notre rituel post-cuite: les anti-vomitifs qu'ils mettent dans les burgers permettent de restabiliser notre flore intestinale... Et puis il a bien fallu rédiger nos histoires de ces derniers jours et enfin une longue nuit de sommeil fort attendue.

superwanchan






Inscrivez-vousSign-up
Mot de passe oubliéForgot your password

Tu souhaites:

  • Un affichage personnalisé?
    (caractères japonais, images de fond)
  • Participer aux jeux-concours?
  • Réagir à nos articles?
  • Recevoir notre newsletter?

Alors inscris-toi!

Would you like:

  • To customize the display?
    (japanese letters, backgrounds)
  • To play our quizz?
  • To comment our texts?
  • To receive our newsletter?

Then sign up!

CommentairesComments

papou
Le 23/09/2021 à 18h35min

bonjour trés belle photos merci
Si tu désires ajouter un commentaire:
Connecte-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Nos Photos en Iméréthie

2 jours à ქუთაისიKoutaïssi
Retour à la ville

Mardi 21 et mercredi 22 septembre 2021

La cathédrale de Bagrati

Descendus de notre montagne, beaucoup de choses changent: la circulation est plus dense, le bruit aussi. La température est plus élevée, les moustiques sont de retour. Nous sommes dans la troisième ville du pays alors les restaurants et magasins sont pléthores et le personnel parlant anglais est monnaie courante.
Un petit téléphérique permet de traverser le fleuve et nous fait gravir la colline sur laquelle se trouve la cathédrale de Bagrati. Elle a été récemment rénovée avec un mélange de pierres et d'acier. Il est toujours d'usage de se couvrir la tête et les épaules pour entrer dans cette église Orthodoxe (sauf que j'ai repéré les foulards à ma sortie de l'édifice...)

La fontaine de Colchis et la cathédrale en arrière-plan

François apprécie particulièrement la fontaine de Colchis, au centre d'un rond-point très usité et qui rend l'approche un peu compliquée... sauf en drone bien sûr.
Une grande ville, c'est aussi pour nous l'occasion de faire des réparations sur le tandem. On a trouvé un petit magasin de vélo à l'ancienne avec un vrai mécano qui nous a bien dépanné. Il a réussi à retirer la vis cassée dans le cadre à force de burin, perceuse, scie et tournevis. C'était pas évident mais c'est fait. On peut de nouveau attacher notre remorque sur le cadre (au lieu de la fixer sur l'axe de la roue). Un peu de dégrippant dans l'antivol et c'est reparti. Il nous reste à trouver des patins de frein à disque pour remplacer ceux qui ont eu la vie dure pendant ces 100km de descente...

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connecte-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

ქუთაისი - ჭიათურაLarchvali - Chiatura
Entre les gouttes?

Jeudi 23 septembre 2021

Vue sur le Petit Caucase

La météo a prévu dans la région une semaine de pluie assez intense. Ça a commencé hier et c'était assez violent surtout dans la matinée. Heureusement nous étions en pause et nous sommes restés à l'abri jusqu'à la petite accalmie de l'après-midi. Nous avons profité de cette accalmie pour faire le tour des magasins de vélo de ქუთაისიKoutaïssi pour trouver des plaquettes de frein à disque. Mission réussie: avec les travaux d'avant-hier, nous sommes de nouveau avec un tandem au top.
Aujourd'hui, la pluie est prévue pour la fin de journée et nous partons dès 9h pour profiter du temps sec au maximum.

François boit sa bière (le reste finira dans la fontaine derrière lui, discrètement!)

La journée est décomposée en deux parties: d'abord il y a 45km de plat (on avait oublié ce que c'était) et ensuite il y a 1200m de dénivelé positif répartis sur 40km, c'est assez costaud. Tout le long, c'est bitumé. En fait, nous avons trouvé des cartes papiers avec des infos sur la qualité des routes et c'est super pratique pour choisir nos trajets. C'est assez calme et c'est très joli.
Au cours de nos pauses, nous discuterons encore avec plein de locaux mais la palme de l'accueil revient au petit village de ზედა საქარაZeda SaKara. Nous nous y sommes arrêtés pour refaire le plein d'eau dans la petite épicerie. Nous avons bien évidemment discuté avec plusieurs clientes et clients qui était surpris de voir des touristes. Nous avons fait une séance de photos, une interview vidéo. Ensuite on nous a offert une bière et un soda. Un autre voisin est venu nous offrir d'énormes grappes de raisin du jardin. Bref, encore un accueil géorgien incroyable!

Notre logeuse a préparé le dîner!

Malheureusement un peu avant 16h nous avons été rattrapés par la pluie. Et la pluie était battante. Nous avons terminé pendant une heure et demi et nous sommes arrivés à ჭიათურაChiatura bien trempés. Sur la route, nous sommes passés devant une curiosité locale: le კაცხის სვეტიpilier Katskhi. Malheureusement sous l'averse, pas de drone ni de photo. Avec un peu de chance nous irons y faire une petite excursion demain si il y a une petite éclaircie.
Pour l'heure, nous sommes logés dans un grand appartement au centre de la ville et notre propriétaire nous fait à manger pour ce soir. C'est simple mais c'est bon et ça fait du bien de manger au sec après une journée assez intense.

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connecte-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Visite de ჭიათურაChiatura
Ville des téléphériques

Vendredi 24 Septembre 2021

Chiatura: ville des téléphériques

ჭიათურაChiatura ne fait pas partie des guides touristiques. C'est une ville minière: on y extrait du manganèse. Elle a l'allure d'une vieille cité soviétique, grise, rouillée, encastrée entre des falaises, traversée par plusieurs lignes de téléphériques. Mais depuis quelques temps, elle attire les amateurs d'Urbex (exploration de zones abandonnées) et d'histoire.
Les téléphériques vieillots font en grande partie le charme de cet endroit. Mais il y a aussi plusieurs lignes récentes, que nous avons empruntées, simplement pour nous promener et profiter de jolies vues sur la ville et les environs.

Lors d'une éclaircie, nous sommes retournés au კაცხის სვეტიpilier Katskhi. Le chemin menant à cette curiosité a donné du fil à retordre à notre taxi. Et la fin de la route s'est faite à pied, via un escalier bien pentu. Enfin, la seule façon d'atteindre le sommet de ce pilier rocheux est d'emprunter une échelle totalement verticale... heureusement interdite d'accès aux visiteurs!

Le couvent de Mgvimevi dans la falaise

De retour à ჭიათურაChiatura, nous avons visité un autre site remarquable: le მღვიმევის მონასტერიcouvent Mgvimevi, construit à flanc de falaise. Là aussi, on y accède par un escalier bien pentu. Les portes en bois des chapelles sont fortement décorées.
Nous sommes ravis d'avoir pu visiter cette ville, qui contre toute attente, est pleine de vie. C'est notre ami Piotrek de Varsovie qui nous avait recommandé cette destination et comme toujours, il a été de bon conseil.

Merci le drone

Pour terminer notre découverte de ჭიათურაChiatura, voici une vue à 360° de la ville.

CommentairesComments

superwanchan
Le 26/09/2021 à 06h39min

Et sinon, dans "modifier mon profil" la première option permet de n'afficher les noms étrangers que dans notre alphabet

superwanchan
Le 26/09/2021 à 06h37min

Si tu utilises un ordinateur, il suffit de passer sur les noms avec la souris et ils s'afficheront.

zezette
Le 25/09/2021 à 11h38min

Coucou
Dommage que nous n’ayons pas la traduction des endroits où vous êtes ....même si l’écriture est très belle ..
Bisous
Si tu désires ajouter un commentaire:
Connecte-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

ჭიათურა - ხაშურიChiatura - Khashuri
Que du brun

Samedi 25 septembre 2021

Ça commençait pas si mal. Les températures ont chuté (10-12°C désormais) mais il ne pleut plus et nous partons même sous le soleil. L'étape du jour sera physique, c'est prévu: 1300m de dénivelé positif sur 35km puis une longue descente de 30km. Donc clairement la première moitié du trajet va piquer dans les cuisses (rappel pour tous ceux qui ne font pas de vélo: les mollets ne servent pas à grand-chose pour pédaler).
Et de fait, après 1km, un panneau nous annonce une côte allant jusque 14% sur 2,5km (en fait la côte fait 6km). C'est costaud et ça nous occupe une bonne heure, c'est un très bon échauffement.

Partout des montagnes

À peine avons nous franchi cette côte que nous sentons la remorque tanguer dangereusement. Manifestement, la réparation d'il y a quelques jours n'a pas fonctionné comme on l'espérait. On analyse le problème et on fait le tour du matériel à notre disposition et nous trouvons une nouvelle solution élégante qui devrait régler le problème pour maintenant (pour bien faire, il nous faudra aller acheter des vis un peu plus longues mais nous verrons ça sur la route quand l'occasion se présentera). Nous sommes partis à 9h15, il est 11h45 nous avons fait 8km!
Petit point positif de la journée (heureusement): un peu plus loin, une camionnette nous attend sur le bas-côté de la route. À notre passage un vieux monsieur en sort avec une grosse grappe de raisins dans chaque main. Il vient de nous doubler et voulait participer à notre périple. C'est super gentil et le raisin était super bon.
En fil rouge de la journée, nous cherchons un logement. Nous avons réservé une maison il y a 4 jours, réservation acceptée mais comme personne ne répondait pas à nos questions, nous les avons appelés hier et finalement, ils ne louent plus leur bien en ce moment. C'est gentil de prévenir. Résultat nous avons loué une autre chambre mais de nouveau nous n'obtenons pas de réponse. Après de multiples tentatives, on nous annoncera de nouveau que ce n'est plus la saison (mais les réservations sont quand même possibles). Bref avec l'aide de notre gentille propriétaire de la veille, nous passerons d'innombrables coups de fil et ferons pas moins de cinq réservations pour avoir une chambre. C'est vite raconté mais ça nous force à nous arrêter tout le temps dès qu'il y a du réseau puis chercher de nouvelles offres. On perd beaucoup de temps. Finalement on trouvera un hôtel qui n'est pas sur notre route donc nous devrons pédaler 10km de plus en fin de journée!

Vente de champignons fraîchement cueillis

Ensuite, après avoir précautionneusement préparé notre itinéraire grâce à notre carte des routes goudronnées nous nous sommes aventurés de nouveau dans des montagnes. Et aujourd'hui, surprise: la carte n'est pas exacte. Nous nous sommes retrouvés dans les pires chemins de galets, de cailloux, puis de boue liquide et de boue épaisse et aussi de bouses pendant des kilomètres. Nous avons marché, nous avons poussé, nous avons patauggé et glissé pendant une bonne heure. À un moment nous ne pouvions même plus pousser le vélo tant la boue s'était accumulée dans les garde-boues: les roues ne tournaient plus. Il a fallu les désengorger à l'aide de branchettes trouvées sur le chemin. Plus tard dans la soirée, nous avons revérifié, c'est bien la carte qui est fausse, nous avions choisi une route goudronnée!
Il pleuvait un peu en début d'après-midi mais rien de méchant. Il pleuvra par contre fort dans la soirée mais ça commencera juste après qu'on soit arrivés. Le reste de la route se passera bien. Nous sommes rentrés dans l'automne et les bords de route sont plein de gens qui ramassent et d'autres qui vendent des champignons. En fin de journée, nous choississons d'encore allonger un peu notre route pour rester sur des gros axes qui nous assurent d'avoir de l'asphalte. Bien que l'on soit samedi il y a pas mal de circulation en cette fin de journée mais les routes sont assez larges pour que ça ne pose pas de problème. Nous arriverons un peu après 18h (9h pour faire 77km!) dans un hôtel qui nous sauve la soirée. C'est très cher pour la Géorgie mais nous sommes bien heureux déjà qu'il soit ouvert!

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connecte-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

ხაშური - ბორჯომიKhashuri - Borjomi
La petite étape

Dimanche 26 septembre 2021

Pain brioché... un peu sec!

Les hasards de la géographie font qu'aujourd'hui nous n'avons que 30km à parcourir. Nous souhaitons nous arrêter quelques jours à ბორჯომიBorjomi, une cité connue dans toute la Géorgie et au-delà pour son caractère thermal. La seule route qui y va est une nationale un peu chargée et pas super large qui serpente entre les collines. C'est très joli mais ce n'est pas une route vraiment agréable à vélo. Ça monte légèrement tout le long (entre 0.5 et 1%) donc ça nous réchauffe un peu car le thermomètre ne dépassera pas 12°C. L'automne s'installe rapidement. Il a plu toute la nuit mais vers 10h ça s'est arrêté et nous roulons au sec.

Avec le laveur de voiture

Cependant, avant de quitter ხაშურიKhashuri, nous passons dans une station de lavage-auto que nous avions repérée en arrivant hier. Rarement le tandem n'a été aussi boueux et il faudra pas mal de temps à l'employé pour réussir à déloger les plaques de terre et les cailloux coincés un peu partout. Les gars de la station hallucinent un peu en nous voyant avec notre petit vélo et ils se sont bien marrés en le nettoyant (mais très professionnellement). À tel point qu'ils ont carrément refusé que l'on paie!
En 2h la route était avalée, nous sommes à ბორჯომიBorjomi à 800m d'altitude. Nous logeons dans un super appartement très bien situé pour un prix ridicule. Cerise sur le gâteau, à 200m il y a une librairie qui vend des livres en anglais.
Les photos sont désormais disponibles en cliquant sur l'îcone "photo" en bas à gauche de l'écran.
Vous pouvez également nous suivre d'aventures en aventures grâce aux flèches latérales.

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connecte-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!