Une nouvelle destination:
la Corée
2nd step of our trip: Korea

Arrival in Korea

(november 2nd 2011, wednesday)

Customes service and quarantine

The ambassy told us that we should be able to prove how long we were going to stay in South Korea, as we are allowed to stay max 3 months. So we needed to buy a plane or ferry return ticket, which was for us difficult because we had no idea when and where we would go after Korea (nor how!)!

But thanks to our friend すみれSumire (a great Couch Surfer), we made a reservation for a ferry ticket to return to Japan. We never paid that ticket but we had a proof of the reservation and that was all that mattered for us, well for the ambassy.

Luckily nobody asked us anything about the length of our stay in Korea when we crossed the border! We just had to present our passports and that was all. Good for us!

Concerning Carlo, we had a procedure to follow to bring him with us. We stick to it and every official document was fullfiled. The only problem happened at the border at the X-ray control. Customs agents asked us to put Carlo on the rolling carpet with our luggage! He had to pass the X-ray like any clothes or bags we had... Like on object... Who would accept to put a living soul on this carpet? Would you let your baby or kid go there?

We refused, choked. But we had no choice. They made us do it. So Carlo passed the X-ray, got stuck in it. We had to enter the control room to get him back. Customs agents were panicked, so was Carlo. And we were pissed off and angry and we couldn't believe it litterally.

Meeting with our Couch Surfer Jeff

부산Busan is a very large city and we took some time to arrive at Jeff's address. Jeff is a Couch Surfer who accepted to host us during 2 nights and at who's we stayed 4... He is a really sweet guy and we were very happy to know him. He took us to a few bars and restaurants, we met his friends, we played bowling, etc. We had a really good time with him.

Our first night in Korea

We met Jeff after his work (he is an english teacher) and together we went to a korean barbecue restaurant. It's great! Even before we ordered anything several plates were brought to our table with 김치kimchi, salad, onions, etc. Then we got a plate of meat that we grilled on the center of the table. Delicious!

After the restaurant we spent some time at a Family Mart terrace (convenience store) which is a good way to have some cheap drinks on a terrace in Korea! Then we listened some live music in a bar. After so many places and many more drinks, our way back home by bicycle was... Well, at least we tasted the famous korean 소주soju: very popular alcohol drink in Korea which is popular because it's cheap and not because it's tasty! That's what of our friend told us!

Notre arrivée en Corée

(mercredi 2 novembre 2011)

Les douanes coréennes

Le ferry est arrivé à 부산Busan vers 8h. Nous sommes sortis avec nos bagages et Carlo, en suivant le reste des passagers, en direction du contrôle d'identité pour l'entrée sur le territoire sud-coréen.

On nous a d'abord demandé nos passeports. Rappelons que, selon l'ambassade de Corée du Sud, pour entrer dans le pays, il faut pouvoir prouver avec un billet d'avion (ou autre) qu'on va rester moins de 90 jours.
Nous avons donc effectué une réservation pour un billet de ferry sur la même compagnie pour fin décembre. Mais comme ces réservations ne se font que par téléphone, nous avons demandé à recevoir un fax de confirmation de réservation. Ce fax nous fournirait une preuve ecrite de notre fausse date de départ. Pour nous c'est transparent car la réservation est effective sans paiement puisque le paiement se fait habituellement juste avant le depart. Nous croisons donc les doigts pour que notre stratagème fonctionne!

Nous passons sans aucun problème les contrôles de passeport. On ne nous a même pas demandé quand on comptait ressortir de Corée! Tous ces soucis pour rien finalement, et bien tant mieux!

Ensuite nous avons dû passer nos bagages sur un tapis roulant pour inspection. Et c'est là que les choses se sont corsées... On nous a obligé à passer Carlo sur le tapis roulant avec nos autres sacs! Incroyable! Il va sans dire que nous avons vaillament protesté. Mais contre des douaniers, nous n'avons pas fait le poids. À grands renforts de "no problem", ils nous ont littéralement forcé à le poser sur le tapis pour qu'il passe sous les lanières de caoutchouc noires et ensuite sous je ne sais quels rayons ou autre type d'inspection qu'ils font d'habitude subir aux bagages.
Encore une fois je doute que si nous avions eu un bébé à la place de Carlo, on nous aurait demandé de faire pareil... Mais bon, là encore, nous avons un bel exemple qui prouve que les chiens sont plus considérés comme des bagages que comme des êtres vivants.

Alors imaginez si vous le pouvez, Carlo dans son sac de sport noir qui se retrouve sur le tapis roulant. Au début, même s il se demande ce qu'il se passe, il reste assez zen mais quand les douaniers nous poussent à avancer et à passer au contrôleur de métaux, je proteste! Je vérifie que Carlo passe sous les lanieres de caoutchouc. Ça c'est bon. Je préfèrerais attendre ici, au cas où, pendant que François passe de l'autre côté pour récupérer Carlo mais essayez de faire comprendre ça à des douaniers coréens! Ils me poussent à passer le détecteur également. Me voici de l'autre côté avec François... mais sans le chien!
On s'en serait douté mais on était bien les seuls. Les douaniers sont paniqués, ils viennent nous chercher et j'entre dans le sas de contrôle des bagages. Entre les deux rideaux de lanières de caoutchouc, Carlo est en train de faire de l'exercice sur le tapis roulant, il essaie de remonter le courant, à contre-sens donc. C est une scène très comique qui ne nous fait pourtant pas vraiment rire à ce moment-là...

Je parle à Carlo et lui demande de passer sous le deuxième rideau de caoutchouc mais c'est trop tard il a peur maintenant, sa première expérience n'a pas du lui plaire! Je tente donc de m'approcher de lui pour le tenir pendant quelaues secondes afin qu'il sorte enfin de cet enfer.
Mais entre moi et le tapis se trouve un douanier assis sur sa chaise et il ne semble pas vouloir bouger d'un poil, meme s'il voit bien que mes seuls mots ne suffisent pas à tranquiliser le chien. J'ai tente en japonais de lui dire "pardon", pousse toi gros lard en quelques sortes mais sans succès. Je me suis donc frayée un chemin par-dessus lui pour atteindre Carlo et le maintenir! Et il n'a pas bougé (le douanier!).
Une fois Carlo hors de ma vue, Francois l'a récupéré. Notre pauvre Lulu était bien paniqué et nous étions surtout ennervés. A quoi s'attendaient donc tous ces douaniers?!

Apres cette expérience malheureuse, alors qu'on tentait de regrouper nos affaires, on nous tire jusqu'à un petit bureau, c'est le service de quarantaine. Ils inspectent tous nos documents. Tout est en règle. Tout va bien. Il n'y a plus qu'à espérer que nos vélos seront eux aussi arrivés à bon port!

Bonne nouvelle, les deux vélos sont bien là. Nous commencons donc à charger nos montures, opération qui prend, même après 12 mois d'expérience, encore plusieurs minutes! Là encore, avant même que nous ayons fini, un homme nous presse pour passer au guichet suivant. Oh la la ce qu'ils sont gonflants par moments! Dernier contrôle des passeports. On ne nous demande rien de plus, toujours pas de question concernant la duree de notre séjour. Et nous voilà dehors! OUF!

Rencontre avec notre hôte Jeff

부산Busan est une ville très étendue et nous mettons plus d'une heure à arriver dans le quartier de Gwangan où habite Jeff le Couch Surfer chez qui nous allons être hébergés.
Pour trouver son bâtiment, nous essayons de repérer le restaurant qu'il nous a indiqué et c'est un bon exercice de lecture de coréen!

Une fois en bas de son immeuble, nous ne connaissons pas le numero de son appartement et les noms ne sont pas sur les boîtes aux lettres. Nous avons son numéro de téléphone mais nous n'avons ni téléphone portable ni argent coréen pour appeller d'une cabine... Coincés!

On passe quelques minutes à hésiter. Puis je tente ma chance à différents étages: j'écoute, je frappe en me disant que cette personne pourrait connaître Jeff... On ne sait jamais!
Vous l'aurez compris, je n'ai pas peur de me frotter à la population locale même si je ne connais presque aucun mot de coréen pour le moment. C'est surtout un réflexe, au Japon, je pouvais me débrouiller dans pas mal de situations toute seule et je n'hesitais jamais à me lancer dans une conversation. Il va me falloir encore du temps pour m'habituer au fait que je ne peux pas communiquer avec les gens ici!

Bref personne ne m'ouvre de toutes façons! Alors je redescends et rejoins Francois. Puis une jeune femme sort de l'immeuble. Je me lance vers elle et lui baragouine bonjour et pardon en coréen. Ensuite je lui montre le nom et l'adresse de Jeff sur mon carnet et lui dit que je veux rencontrer Jeff en coréen (c'est une des premieres leçons de notre bouquin!). Elle me comprend à peine mais elle voit un numéro de tel sur mon carnet et propose d'appeller pour moi. Parfait! C est le portable de Jeff. Il decroche, elle tente de lui parler en coréen, je ne sais pas s'il se comprennent mais elle me passe le téléphone et je peux enfin prévenir notre hôte de notre arrivée et il me donne le numéro de son appart.
Après avoir raccroché, je remercie chaleureusement notre sauveuse, je lui montre même la boîte aux lettres de Jeff. Elle a compris désormais!

Pouh, pour une première approche, ca commençait plutôt bien! Avec beaucoup de "pardon", de gestes et de notes sur un calepin, on ne s'en sort pas si mal!

Jeff nous accueille chaleureusement dans son appart. Carlo est le bienvenu. Nous buvons un café tous ensemble et tentons de mieux nous connaître. Jeff est quelqu'un d'adorable. Il est très accueillant, il nous laisse libre accès à son appart, son ordi, internet et nous propose de dévaliser ses placards, ce que nous refusons! Pour nous, un canapé pour dormir, une douche de temps en temps et un câble internet nous comblent parfaitement!

Jeff est américain. Il vit en Corée du Sud depuis deux ans environ. Il travaille en tant que professeur d'anglais pour des élèves de 6 à 15 ans environ, dans un établissement privé. Nous n'allons pas tarder à comprendre que la plupart des anglophones ici sont profs d'anglais.
Quand il part travailler, on se donne rendez-vous le soir même pour aller mager un morceau après son boulot. Décidément il est vraiment sympa et on ne se lasse pas de le dire!

Première soirée en Corée et découverte du 소주soju!

Tout a très bien commencé dans un restaurant de barbecue coréen. Avant même d'avoir commandé, on nous sert au moins 5 coupelles, chacune contenant des accompagnements, salade, 김치kimchi, oignons... Ensuite on nous apporte la viande à partager et à griller sur la plaque au milieu de la table. Génial!
Avec ce repas nous buvons de la bière et la spécialite, le 소주soju. C'est extrêmement bon marché et selon nos amis c'est pour cette raison qu'on en boit! Et sûrement pas pour le goût...!

Ensuite la soirée a suivi son cours: changement d'endroits, certains s'en vont, d'autres se greffent à notre groupe, on rencontre beaucoup d'Américains et quelques Canadiens. La soirée se finit tard et, lorsque nous rentrons à l'appart avec Jeff, tous les trois, nous sommes en piteux états sur nos vélos...






Inscrivez-vousSign-up
Mot de passe oubliéForgot your password

Tu souhaites:

  • Un affichage personnalisé?
    (caractères japonais, images de fond)
  • Participer aux jeux-concours?
  • Réagir à nos articles?
  • Recevoir notre newsletter?

Alors inscris-toi!

Would you like:

  • To customize the display?
    (japanese letters, backgrounds)
  • To play our quizz?
  • To comment our texts?
  • To receive our newsletter?

Then sign up!

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connectes-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

광안리Gwangalli beach

(2011/11/03)

Sooo hard to recover after our 소주soju tasting yesterday night! Only late in the afternoon we dared to get out of the apartment and went to 광안리Gwangalli, a few hundred meter from Jeff's home.

La plage 광안리Gwangalli

(jeudi 3 novembre 2011)

Nous nous remettons difficilement de notre soirée de la veille et du fameux 소주soju! Nous trouvons tout juste la force et la motivation d'aller à quelque pas de là: à la plage 광안리Gwangalli.

busan_01

Carlo was crazy about the sand! It's a nice beach to walk with him. Right in front, above the sea, is the famous 광안Gwangan bridge. Ended in 2002, it's the second longest bridge in Korea: it is 7km long!

Carlo s'en donne à coeur joie: il court sur le sable de cette longue plage. On rencontre d'autres chiens. Quand on est sur la plage, on voit alors le célèbre pont suspendu au dessus de la mer, qui est devenu l'emblème de la ville: le pont 광안Gwangan. Fin de la construction en 2002, c'est le deuxième plus grand pont en Corée: il fait 7km de long!

busan_02busan_03

We spent the evening at a bowling place where Jeff's association is used to meet. Again we met a lot of friendly people and had fun. Then we had a drink in a bar in front of the beach. That's how we like to spend our days!

Soirée bowling avec un club auquel appartient Jeff. On y rencontre encore pleins de gens. On finit la soirée dans un bar en face de la plage. Mais sans 소주soju cette fois, on ne se fera plus avoir comme des touristes une seconde fois..!

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connectes-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

이기대Igidae walk

(2011/11/04)

이기대Igidae is a park along the sea in 부산Busan. There's a 300m high hill and some nice walks. We had a great view on 광안Gwangan bridge and 광안리Gwangalli beach.

Balade à 이기대Igidae

(vendredi 4 novembre 2011)

이기대Igidae est un parc naturel en bord de mer à 부산Busan. Il y a une petite montagne de 300m d'altitude et des falaises aménagées pour la promenade. De là, on a une jolie vue sur le pont suspendu de 광안Gwangan et la plage de 광안리Gwangalli.

busan_04

We walked there during the afternoon. Carlo was happy to swim into the sea, even with violent waves which we were a bit affraid of. And many people walked there too: a lot of old people was there. It was amazing to see that they were fully equiped for hiking with famous brand clothes, shoes and bags!

C'est ici que nous avons passé l'après-midi. C'est chouette de s'y promener. Carlo peut même aller se baigner, malgré les vagues violentes. Il y a pleins de personnes âgées qui se promènent ici. Elles sont toutes équipées de la tête aux pieds de vêtements et d'accessoires de randonnée de grandes marques!

busan_05busan_06

After this walk we went to the biggest shopping mall in the world! 신세계Shinsegae is its name. We just went there to buy a map of Korea because we planned to start our bicycle trip 2 days later...

Nous sommes aussi allés au centre commercial le plus grand du monde: 신세계Shinsegae. Nous y sommes passés en coup de vent, simplement pour aller acheter une carte routière de Corée, outil indispensable pour traverser le pays à vélo dans 2 jours seulement!

Soirée arrosée... par la pluie! Nous prenons quelques verres avec des amis de Jeff à la terrasse d'une superette (ou convenience store) alors que des trombes d'eau tombent sans arrêt. Mais rien de grave quand on a un toit pour dormir et pas trop de km à faire à vélo!

busan_07

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connectes-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

해동 용궁사Haedong Yonggungsa temple

(2011/11/05)

해동 용궁사Haedong Yonggungsa is a bouddhist temple alon the sea north from 부산Busan. We went there with a cab. The temple buildings are beautiful but the view from there is also worth it!

Visite du temple 해동 용궁사Haedong Yonggungsa

(samedi 5 novembre 2011)

해동 용궁사Haedong Yonggungsa est un temple bouddhiste situé en bord de mer. Nous nous y sommes rendus en taxi, avec Carlo. Non seulement le temple et ses annexes sont très jolis mais les paysages et le vue sur la mer rajoutent beaucoup de charme à cet endroit.

busan_09

We like the colored wood buildings of Korean temples: green and red mostly.

On aime les couleurs vives des construction en bois: à base de vert et de rouge. Les poutres rondes colorées qui forment la charpente sont très belles.

busan_08

At the temple entrance there are stone statues which represents zodiac divinities. There are men-sized statues. Further we noticed two others statues because of their bigs eyes...

À l'entrée du temple, on trouve des statues de pierre des divinités du zodiaque. Elles sont aussi hautes que nous et bordent l'allée qui mène au temple. Au bout du chemin, d'autres statues de pierre attirent notre attention à cause de leurs gros yeux...

busan_10busan_11

We ate dinner at COSTCO because there are huge pizzas! And we really missed pizza when we were in Japan. Tomorrow we will leave Jeff's house to start our bicycle trip across Korea.

Le retour en taxi est bien plus galère. On attend longtemps. On finit pas en partager un avec un jeune couple de Chinois.

Repas du soir à COSTCO, un énorme supermarché type discount où on peut acheter de tout en grande quantité, à condition d'avoir la carte du magasin (que Jeff nous a gentiment prêté). En guise de rayons on trouve des palettes de produits dans un grand hangard. Il y a un coin restauration et leurs pizzas sont énormes! Au Japon, nous avons passé 1 an sans en manger alors pour nous, ici, c'est le rêve!

Ce soir c'est notre dernier soir chez Jeff à 부산Busan où nous sommes restés 4 nuits au lieu de 2 prévues initialement! Demain c'est donc le début de la traversée de la Corée du Sud à vélo...

Toutes nos photos de 부산Busan sont ici!All our pictures of 부산Busan are here!

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connectes-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!