Comtois, rends-toi!
Nenni ma foi!

Bourbonne les Bains-Lantenot:
La Haute Patate

Mercredi 25 Septembre 2019
La nuit dans la caravane a été reposante, toutes les affaires ne sont pas sèches mais on a plein de sacs plastique pour remédier à ce genre de situation. On avait commandé deux pains au chocolat à l'accueil du camping, ça nous fait un petit encas de luxe avant de reprendre la route. La température est clémente, le ciel gris mais il ne pleut pas. On part vers 10h.
Très rapidement, on arrive en Haute-Saône, où (presque) toutes les églises ont des clochers comtois, où tout n'est que champs et forêts, et où il y a plus de vaches et de moutons que d'habitants. Autant dire que c'est très agréable pour y rouler. Bien sûr, c'est très vallonné et on ne fait que monter et descendre toute la journée. Mais, c'est à peine si on remarque les montées désormais (jusque 4-5%, au delà on les sent quand même).

On fait une première pause à Montureux-Lès-Baulay, paisible bourgade où est érigé un clocher datant du XIIIème siècle. Pendant qu'on mange des madeleines, on entendra une énorme explosion, assez impressionnante. Le chien sera fort paniqué mais ça ne nous coupera pas l'appétit et nous repartons vers Faverney puis la base aérienne militaire de Luxeuil. A peu près à ce niveau là, la pluie qui avait commencé un peu plus tôt devient très intense. C'est enfin l'occasion de tester l'étanchéité de tous nos dispositifs. Pour rappel: rideau de douche monté sur deux arceaux pour Carlo, veste et pantalon imperméables pour Sandrine, combinaison short pour François, deux sacoches spécial cyclotouriste à l'arrière et trois sacs étanches pour marins (2 à l'avant, 1 à l'arrière). L'averse ne dure qu'une demi-heure (bien soutenue) et on ne souffre d'aucune infiltration. C'est donc très prometteur.
On s'arrêtera une dernière fois à Linexert, c'est un petit village dans lequel travaille Jean-Marie, le tonton de Sandrine qui nous héberge ce soir. On espérait pouvoir visiter cette scierie mais malheureusement, le tonton est en déplacement quand on arrive. On discute alors un peu avec le grand chef, qui nous accueille gentiment. D'ailleurs lui aussi fait un peu de tandem de temps en temps. Puis on se rend à Lantenot, notre village pour la nuit. C'est Béatrice qui nous accueille en attendant que le tonton rentre du boulot.

On passera la soirée, très très chouchoutés entre Béatrice et Jean-Marie en mangeant des plats locaux tels que clafoutis aux tomates cerises du jardins ou encore émincés de poulet à la sauce cancoillote! On s'est donc bien régalé et nous avons passé encore une fantastique soirée.

superwanchan






Inscrivez-vousSign-up
Mot de passe oubliéForgot your password

Tu souhaites:

  • Un affichage personnalisé?
    (caractères japonais, images de fond)
  • Participer aux jeux-concours?
  • Réagir à nos articles?
  • Recevoir notre newsletter?

Alors inscris-toi!

Would you like:

  • To customize the display?
    (japanese letters, backgrounds)
  • To play our quizz?
  • To comment our texts?
  • To receive our newsletter?

Then sign up!

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connectes-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Lantenot-Mignavillers:
Retour à la maison 2

Jeudi 26 Septembre 2019
Toute petite journée prévue aujourd'hui et donc on fait la grasse matinée jusque 8h30! On prend le temps de partir sous la bruine vers 10h30. Nous n'avons que 26km pour rejoindre notre étape du jour: Mignavillers, un petit village mondialement connu comme le village où a grandi Sandrine!
Sandrine connait les routes, elles montent pas mal mais on arrive quand même sur le coup de midi. Il a arrêté de pleuvoir et nous rentrons le tandem dans le grand garage pour quelques jours. On va pouvoir se reposer, bricoler le tandem (on a acheté de nouvelles selles), préparer la suite de la route et surtout bien manger!

CommentairesComments

superwanchan
Le 26/09/2019 à 13h04min39s

Et ouais ça y est, on est arrivés à Mignavillers. Tout le monde te dit bonjour

zezette
Le 25/09/2019 à 19h45min17s

Coucou
Super ....bientôt arrivés à la maison !!! Bravo ...
Je suis fière de vous ...
Embrassez toute la famille por moi...
Vive la haute patate
Maryse

Si tu désires ajouter un commentaire:
Connectes-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Mignavillers-Besançon:
L'Ognon et le Doubs

Lundi 30 Septembre 2019
Après un week-end passé à être choyés à base de raclette, friture et autres produits du terroir franc-comtois, nous avons repris la route ce matin. Départ de Mignavillers un peu avant 9h30 : pour une fois c'est un bolide sans moteur qui démarre du garage de mon papa Joël!

Nous rattrapons une boucle de cyclorandonnée à Villafans. Nous aurions même pu prendre la toute nouvelle portion de voie verte: une ancienne voie ferrée réhabilitée en voie vélo de Lure à Bonnal. Mais nous avons choisi la route, qui est très agréable et peu fréquentée. Elle longe l'Ognon, très mignon! Elle nous amène à Villersexel où nous avions prévu notre premier arrêt à la Communauté de Communes où travaille ma maman Babeth. Vers 10h15 nous voici donc entourés d'un sympathique comité d'accueil. Merci pour vos encouragements!

Depuis Villersexel, nous avons emprunté la fameuse voie verte jusqu'à Bonnal. L'itinéraire est vraiment très bien balisé. Le revêtement est de qualité et nous croisons même 2 employés de la Com'Com en train de nettoyer la voie des feuilles tombées en nombre. C'était un passage très agréable.

Les 20km suivants sont moins agréables... Entre Rougemmont et Baume-Les-Dames nous avons emprunté la D50, une route fréquentée où les voitures comme les camions roulent vite. Mais nous avons été récompensés à notre arrivée à Baume-Les-Dames, lorsque nous avons retrouvé le Doubs, encaissé entre des roches. A partir de là, nous avons emprunté l'Eurovélo 6 longeant le Doubs et qui nous amènera jusqu'à Besançon puis Châlon-Sur-Saône.

Le trajet jusqu'à Besançon est vraiment beau. Nous avons croisé de nombreux cyclistes et piétons. Il faut dire qu'il fait beau. Nous sommes arrivés à Besançon un peu avant 15h30. Nous avons profité du soleil le long des quais avant de rejoindre nos cousins Julie et Dorian.

CommentairesComments

Sandy
Le 02/10/2019 à 23h06min10s

Merci pour votre accueil à Migna et à Villersexel ! Bises et à bientôt

virginie
Le 01/10/2019 à 08h38min40s

merci pour votre visite. Très contente de vous avoir vu et surtout d'avoir fait la connaissance de François et Carlo.
bonne route et soyez prudent. de gros bisous à vous et de belles caresses à Carlo. A bientôt. Virginie

la fonctionnaire
Le 30/09/2019 à 21h50min37s

Merci pour votre halte en Haute-Saône ! Bonne continuation à vous 3

Si tu désires ajouter un commentaire:
Connectes-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Besançon-Dole:
De nouveau la famille

Mardi 1er Octobre 2019
Après avoir passé une super soirée avec nos cousins Julie et Dorian et squatté une bonne partie de leur appart avec nos bagages, notre chien et tout et tout, nous avons repris la route ce matin sous le soleil de Besançon. Nous avons d'abord traversé la ville du nord au sud en passant par le centre ville. A Besançon on apprécie les sens interdit car ils ne concernent pas les cyclistes. Et ça c'est génial. La conduite dans la ville, qui est plutôt un enfer en voiture, devient un jueu d'enfant. C'est hyper sympa. Puis nous avons rejoint sur le bord du Doubs la piste Euro Vélo 6.

L'Euro Vélo 6 est vraiment agréable: c'est beau, calme, tout plat, bien indiqué. C'est tellement bien indiqué que lorsque la route a été barrée, la déviation vélo était fléchée sur des panneaux vélo jaunes. C'est épatant ! Bref, le trajet est presque un peu trop facile. Nous sommes donc arrivés à Dole très tôt, vers 14h. L'avantage c'est que nous sommes arrivés avant la pluie. Ca nous a laissé le temps de trouver un salon de thé pour nous abriter.

L'arrivée à Dole se fait le long du canal bordé d'énormes platanes. C'est magnifique. Ensuite on approche du petit port fleuri et enfin on monte vers le centre-ville. Le quartier piéton est pavé ou plutôt carrelé. Les façades sont en pierre très claire. C'est très propre.

A 16h nous avions rendez-vous à la Clinique vétérinaire des Epenottes à Dole. C'est là que travaille Julie, enfin pas aujourd'hui par contre. Nous devions faire une prise de sang de suivi pour Carlo. L'équipe a été très accueillante et Carlo a dû les charmer car on a dit de lui qu'il était très sage!

Après notre rendez-vous nous nous sommes promenés dans le centre-ville de Dole. Quand la pluie s'est faite trop insistante, nous nous sommes réfugiés dans une crêperie du quartier piéton où nous avons pris un petit encas. J'ai notamment goûté, en guise d'apéro, un kir aux griottines de Fougerolles. Chouette!

Nos hôtes ce soir sont Bénédicte et Patrick, un couple adorable avec qui on sent bien qu'on pourrait passer bien plus de temps à discuter et échanger. Patrick avait ses habitudes au Portel dans son enfance! C'est tout près de chez nous, là où nous avons en plus des amis chers.
Bénédicte et Patrick font entre autres partie de Warmshowers et c'est par ce biais que nous nous rencontrons ce soir. Carlo aussi s'est senti à l'aise tout de suite et n'a pas traîné à trouver un endroit super pour piquer un roupillon! Bref, c'était encore une belle journée de vélo, couronnée par une super rencontre.

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connectes-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!