Aventure précédentePrevious adventure:
Suède: le NordSweden part1
Aventure suivanteNext adventure:
Les pays BaltesThe Baltic states
Contes Photos
Vers Lappuden
Piste de saut à ski
Gare de Örnsköldsvik
Paysage typique
Image bucolique
Une église sur la route
La 'Höga Kusten' en automne
Couleurs d'automne au soleil!
Une autre église sur la route
Même église
La route de la côte
La route de la côte
Le soleil brille, plus pour longtemps...
En selle!
La route de la côte Höga Kusten
Höga Kusten à vélo
Höga Kusten
Point de vue depuis notre camping Lappuden
Point de vue depuis notre camping Lappuden
Ilot voisin de notre camping
Notre camping vu du ciel
Höga Kusten
Une église à 1km à vol de drône
La côte
Notre camping vu du dessus
Notre camping vu de l'autre côté
Les cabanes du camping
François fait le pitre!
Vers Timrå
Un village typique
Oies et canards sauvages
Envol des oies
Högakustenbron
Petite pause bien méritée
Une église sur notre route
Vers Gnarp
L'église de Timrå
Kenth, organiste virtuose
L'orgue de Timrå
Concert matinal VIP!
Avec Kenth
Avec Kenth
En route!
Sundsvall vue du pont
Agréable piste cyclable
Attention aux ours!
Route mystérieuse...
Notre auberge pour 2 nuits à Gnarp
Vers Enånger
On est passé!
Lac de la ville de Hudiksvall
Encore un panneau étonnant
Soleil couchant sur le camping
Une nuit à Borka Camping
Vers Ockelbo
Forêts d'épicéa
Un chat très attachant et grimpeur!
Vers Strömsberg
Fraîcheur matinale
Réveil au camping
Notre cabane dans les bois
Nos toilettes dans les bois
Vis ma vie d'Amish!
L'espoir de notre soirée
Notre salon
Notre cuisine
Notre salle à manger
Vers Uppsala
Prêt à partir!
Village avec église et moulin
Encore un panneau typique
Gamla Uppsala
Gamla Uppsala (le vieux Uppsala)
Vers Stockholm
La piste cyclable de l'autoroute!
Arrivée à Stockholm
Barbecue coréen
Stockholm
Un tunnel sous les escaliers
Stockholm
Le Parlement Suèdois
Stockholm
Le Palais Royal
La relève de la Garde Royale
Saint-Georges terrassant le dragon
Vieille ville
Clocher de Storkyrkan
Kanelbullar: pâtisserie à la cannelle
Rue piétonne
Centre-ville de Stockholm
Centre-ville de Stockholm

Le long du Golfe de Botnie

Bonässund - Nordingrå
Le retour des dénivelés

Samedi 3 octobre 2020

Enfin un peu de soleil!

Nous nous levons tranquillement vers 8h dans le luxe de notre petite cabane en bois. Nous avons une belle journée devant nous mais nous ne sommes pas trop pressés. Le brouillard est revenu ce matin mais il se lèvera assez vite dans la journée et nous aurons même droit à un peu de soleil pendant quelques heures. C'est très agréable surtout lors de nos petites pauses, ça nous permet de tenir dehors en plein vent sans bouger et de ne pas perdre trop de degrés.
Depuis hier, nous sommes sur une petite partie de la Suède qui s'appelle la Höga Kusten, c'est une partie de la côte Est qui est réputée pour sa beauté. Et effectivement, nous ne sommes pas déçus côté paysage. Il s'agit principalement de fjords et de quelques montagnes. Comme nous avons encore les couleurs d'automne, ça ajoute un charme supplémentaire, tout comme les rayons de soleil aujourd'hui.

La route de la côte Höga Kusten

La route fait 85km aujourd'hui. L'autre particularité de la Hogä Kusten est que c'est beaucoup plus valloné que le reste du littoral. Et, en effet, nous aurons quelques petites grimpettes à surmonter, environ 1100m de dénivelé positif et des pentes jusque 8-9%. Dis comme ça, même si c'est déjà pas mal, ce n'est rien qu'on n'ait déjà fait (on a même fait bien pire que ça). Mais la difficulté du jour réside dans le fait que la plus grosse partie de "montagne" s'effectue sur un chemin non goudronné et là, c'est beaucoup plus galère. D'abord il faut mettre beaucoup d'énergie pour grimper une pente équivalente. Ensuite il faut être très attentif au revêtement car dans la terre ou les cailloux, on a vite faite de déraper quand on monte sur des pentes fortes ou quand on descend avec la vitesse.

Notre camping vu du ciel

Mais bon, comme presque tout, ça nous ralentit mais ça ne nous arrête pas et nous arrivons au camping de Lappuden en bordure de la petite ville de Nordingrå vers 16h30.
De manière générale, si le camping dispose d'un endroit où l'on peut se réchauffer, recharger les batteries et passer la soirée (une grande cuisine avec table, une salle commune, un salon...), nous plantons volontiers la tente et dormons au frais sans souci. Mais s'il faut faire à manger, manger et bosser sous la tente, c'est une autre histoire. Notre tente est faite pour dormir, on ne peut même pas s'y asseoir tellement elle est basse. Ici, il n'y a rien pour se détendre donc nous préférons louer une cabane (malgré un prix assez élevé car il n'y a que des cabanes pour quatre personnes. On a donc plus de place et moins d'argent! Enfin, si vous êtes dans le coin, on vous héberge volontiers pour la nuit!)

superwanchan






Inscrivez-vousSign-up
Mot de passe oubliéForgot your password

Tu souhaites:

  • Un affichage personnalisé?
    (caractères japonais, images de fond)
  • Participer aux jeux-concours?
  • Réagir à nos articles?
  • Recevoir notre newsletter?

Alors inscris-toi!

Would you like:

  • To customize the display?
    (japanese letters, backgrounds)
  • To play our quizz?
  • To comment our texts?
  • To receive our newsletter?

Then sign up!

CommentairesComments

superwanchan
Le 05/10/2020 à 08h18min

Oui c'est vraiment magnifique. Et avec le drone c'est si facile d'avoir un beau point de vue

papou
Le 04/10/2020 à 19h47min

super paysage merci bon courage bise avous deux
Si tu désires ajouter un commentaire:
Connectes-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Nos photos du Nord de la Suède

Nordingrå - Timrå
L'incroyable Kenth

Dimanche 4 octobre 2020

Le fameux pont Höga Kustenbron long de 1867m

Nous nous levons vers 8h, et nous préparons tranquillement à partir. Dehors il fait relativement doux, gris et des grosses rafales de vent font trembler les murs. Franchement le temps a l'air super menaçant et les prévisions ne sont pas très rassurantes. Heureusement, le vent devrait nous être favorable la plupart du temps. Nous préparons tout de même toutes les protections de pluie.
La route commence directement par une petite montée un peu sèche de 150m, histoire de se mettre un peu dans le bain. Aujourd'hui il nous faudra faire près de 110km et 1200 de dénivelé positif. Côté route, nous aurons comme tous les jours des portions de dizaines de kilomètres non goudronnés mais aujourd'hui nous avons un nouveau challenge. Il s'agit de franchir le plus long pont de Suède, de son petit nom: Högakustenbron. Il fait près de 2km de long et il est sur l'E4, l'autoroute de la côte que l'on suit et qu'on emprunte même de temps en temps quand il n'y a pas d'autres choix. La plupart du temps, l'E4 est interdite au vélo, mais la traversée du pont est autorisée (du moins, d'après toutes nos recherches, elle n'est pas interdite). Il faut prendre l'E4 un kilomètre en aval du pont, à un échangeur où il est bien stipulé en grand que l'accès de l'E4 est interdite au vélo dans l'autre sens, mais aucun panneau ne nous interdit l'accès vers le pont.

Oies et canards sauvages

Donc nous nous engageons et découvrons que le pont est en travaux. Et à l'entrée des travaux, quand on ne peut plus qu'aller tout droit (faire demi-tour est assez compliqué avec les rembardes de sécurité centrale), un panneau nous annonce que pendant les travaux les vélos sont interdits! Nous n'avons donc d'autre solution que de patienter sur la BAU jusque la fin des travaux (prévue en automne 2021!).
Bon ben, ça va qu'on a l'habitude des trucs pas prévus (ou mal prévus) pour les vélos, nous avons tout de même continué sur le pont sans aucun problème car la vitesse y était limitée à 50 à cause des travaux et les automobilistes disposaient de bien assez de place pour nous doubler. Le pont traverse un fjord et propose de très jolies vues.

Petite pause

Ensuite, il nous reste encore pas mal de côtes à franchir et les paysages sont aussi sympathiques qu'hier même si le temps grisâtre les met moins en valeur. Finalement, il ne pleuvra pas de la journée et nous arrivons vers 18h à Timrå chez Kenth, un membre de warmshowers. Kenth est un personnage très intéressant. Déjà il est membre actif de warmshowers alors qu'il ne fait pas de voyage à vélo. Ensuite, il joue, professionnellement de l'orgue. Il nous a fait profiter de son talent sur son piano et nous avons été de suite conquis. Avec lui, on a pu discuté de naturisme ou encore de la famille royale de Suède dont il connaît l'histoire depuis le XVIème siècle (et il connaît aussi beaucoup de choses sur les familles royales européennes). De plus, il nous a cuisiné une excellente soupe de poisson avec un délicieux sorbet en dessert. Bref, nous avons passé avec lui une soirée très sympathique.

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connectes-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Timrå - Gnarp
Délices et Orgue

Lundi 5octobre 2020

Kenth et l'orgue de Timrå

Réveil à 8h. Hier Kenth s'est proposé de nous accompagner sur les premiers kilomètres de notre route. Nous devons en effet passer devant l'Église dans laquelle il travaille donc nous faisons ce petit bout de chemin ensemble. Nous aurons ensuite la chance de pouvoir entrer dans l'édifice et de monter au balcon au niveau de l'Orgue impressionnant. Kenth nous a joué plusieurs morceaux (Bach, Lefébure-Wély,...). Alors ni Sandrine ni moi n'étions franchement connaisseurs de l'instrument, au point de découvrir ce matin que ça se joue avec les pieds (en plus des mains bien sûr). Kenth doit donc suivre des partitions à trois voies, une en clé de sol et deux en clé de fa, les pieds jouant les notes les plus graves. C'était vraiment une expérience intéressante et nous avons bien de la chance d'avoir pu y assister. Tack så mycket, Kenth.
Côté vélo, nous avons 75km à faire aujourd'hui avec un dénivelé positif autour de 750m, une journée raisonnable donc. Au niveau du temps, nous oscillerons de bruine à averses à brouillard and repeat toute la journée. Par contre il fait doux, 14°C annoncés. Nous sommes entre lacs et mer et les paysages paraissent souvent sympathiques mais en vrai, nous ne voyons jamais grand chose à cause du brouillard.

Nous emprunterons de nouveau un très long pont le long de l'E4 (l'autoroute de la côte), au large de Sundsvall. Ce coup-ci, néanmoins, une large piste cyclable est aménagée à l'écart de la circulation, c'est parfait pour nous.
À part ça, nous sommes un peu fatigués aujourd'hui et la fin de la journée est un peu laborieuse: les pentes nous semblent incessantes et nous n'en voyons littéralement pas le bout à cause du brouillard. Nos muscles commencent à être très tendus. Bref, c'est le bon moment pour prendre un jour de repos et ça tombe bien car c'est ce que nous avons prévu. Il y a une auberge de jeunesse très bon marché dans le petit village de Gnarp et nous y passerons les deux prochaines nuits. Pour se reposer, donc, et également pour prévoir la suite du voyage car la sortie de la Suède risque d'être compliquée d'un point de vue légal.

CommentairesComments

superwanchan
Le 08/10/2020 à 21h10min

Oui, ce sont les mêmes orgues que l'on trouve par chez nous. Mais on n'a pas souvent l'occasion de voir quelqu'un en jouer. Et on a été très impressionné par Kenth!

la fonctionnaire
Le 07/10/2020 à 22h31min

Quelle belle rencontre, Vraiment impressionnant, ce monsieur Kenth ! Bravo

Petit Samouraï
Le 07/10/2020 à 19h09min

Hello, cela ressemble un peu aux orgues de nos bon vieux beffrois ;-)
Si tu désires ajouter un commentaire:
Connectes-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Gnarp - Enånger
Intermittence

Jeudi 8 octobre 2020

On est passé!

Ce matin, à 8h, il pleut assez fortement. Nous nous résignons à partir mais il y a une chose que nous voulons faire avant: regraisser la chaîne de vélo. Nous profitons du porche de l'auberge pour faire ça dehors mais au sec. Le temps de graisser puis de faire le ménage dans la chambre (oui petite spécificité Scandinave, le ménage est presque toujours non inclus dans les tarifs, donc soit tu balaies, soit tu paies!), et comme par magie, non seulement il ne pleut plus mais il fait même un beau soleil. On ne va rien vous cacher, ça ne durera pas mais c'est toujours plaisant.
En descendant les 10 marches du porche, et tout en portant le vélo, je me pète la gueule sur l'avant-dernière marche (les marches sont en bois et les dernières sont trempées). Dix minutes avant, nous venions de voir un autre hôte tomber au même endroit mais ça n'a rien empêché. Bon je suis tombé sur le cul, sans me faire mal et sans abîmer le vélo donc ça va, mais on a déjà vu sortie plus élégante.

Soleil couchant sur le camping

Il fait très doux aujourd'hui, il y a peu de vent mais nous aurons des petites averses toute la journée pour nous forcer à nous arrêter, enfiler les protections de pluie, puis les enlever, etc... et au final, nous aurons les sacs encore très humides au moment de les stocker dans la tente.
Les 20 premiers kilomètres seront assez chaotiques sur des chemins inondés, pleins de trous et glissants. Et le reste de la journée sera similaire aux jours précédents: moitié bitume, moitié piste plus ou moins lisse.
Nous longeons toujours la côte Est de la Suède et cette partie est encore très jolie avec beaucoup de points de vue sur les îlots alentours.
Nous ferons un petit arrêt dans la ville de Hudiksvall pour retirer de l'argent. Trouver un distributeur de billets n'est pas chose aisée ici, les rares que l'on trouve sont accessibles aux heures d'ouvertures des banques (qui ferment soit vers 13h soit vers 15h en semaine (et un peu plus tôt le vendredi!). La ville est vraiment très charmante avec un lac à l'entrée, un petit canal aménagé et des tas de batîments colorés et aux architectures originales.
Nous arriverons ensuite au Borka Camping dans la ville à quelques dizaines de mètres de la Mer. Nous plantons la tente et bénéficierons d'une mini-salle où nous pourrons manger, travailler, lire et charger les batteries. En fait, c'est le local des douches mais comme nous sommes les seuls occupants du camping, nous squattons allègrement!

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connectes-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Enånger - Ockelbo
La longue montée

Vendredi 9 octobre 2020

Un chat très attachant et grimpeur!

Au départ, on avait prévu de faire des journées très équilibrées de 92-93km entre Gnarp et Stockholm. C'est pas toujuors évident de trouver juste les bons logements pour avoir des distances homogènes. Sauf que ça c'était avant ma blessure et comme on a perdu quelques semaines, le camping pour aujourd'hui est désormais fermé. Nous irons donc dormir dans un autre pas trop loin mais ça rallonge la journée: 105km avec environ 1000m de dénivelé. Autant dire que ce n'est pas une petite journée, d'autant que nous aurons tout d'abord deux bonnes heures de pluie battante pour commencer et ensuite un vent soutenu de face toute l'après-midi!
Voyons le bon côté des choses, le vent permet de sécher les affaires trempées de la matinée.
Pour trouver un camping ouvert, nous devons nous éloigner de la côte et nous nous sommes donc enfoncés dans les terres vers les lacs. C'est joli et c'est en altitude, pas des hautes altitudes: environ 200m et c'est très valloné.
Nous avons la chance d'avoir du bitume sur presque toutes les routes que nous empruntons et il n'y a pas pour autant beaucoup de traffic donc c'est assez idéal pour nous.
Avec tout ça, nous arriverons au camping de Medskogsjön dans l'agglomération d'Ockelbo juste avant le coucher de soleil (17h55). Ce camping dispose d'un restaurant qui est ouvert même en Octobre et c'est assez royal pour nous. Nous pouvons donc poser la tente, prendre notre douche et nous affaler à table devant un bon burger et un cidre de poire Kopparberg en compagnie d'un retraité Suèdois passant l'hiver au camping avec qui nous passerons une partie de la soirée. Cette soirée sera courte et nous irons vite dormir au bord du lac.

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connectes-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Ockelbo - Strömsberg
Vis ma vie d'Amish...

Ou le remake d'Evil Dead

Samedi 10 Octobre 2020

Fraîcheur matinale

Au réveil il faisait frais, environ 4°C. La brume s'est lèvée doucement au dessus du lac. Il n'a pas plu cette nuit et pourtant la tente comme le tandem étaient trempés. On ne pourra pas faire sécher les toiles avant notre départ, tant pis. Après tout, nous ne prévoyons pas de réutiliser la tente avant... fin octobre!
Dès 10h le soleil a montré le bout de son nez. Nous avons roulé avec une météo clémente, sur des pistes cyclables goudronnées dans un cadre agréable. C'était presque trop facile. Nous avons fait nos courses dans la jolie ville de Gävle. Dans nos cabas, nous avons pris de bonnes salades mélangées pour ce soir mais aussi un sac de bois et des allume-feux...

Notre cabane dans la forêt

Trimballer un sac de 5kg de bois n'est pas chose aisée sur un tendam chargé comme le nôtre mais le jeu en vaut la chandelle. En effet, pour passer la nuit, nous avons repéré une cabane au milieu de la forêt sur notre route. Il y a un site suédois qui répertorie ce genre d'abris pour les randonneurs. Accès gratuit mais bien caché, ils n'ont ni eau ni électricité mais disposent parfois de toilettes sèches, comme c'est le cas aujourd'hui.
Après 80km de vélo aisés, nous nous sommes enfoncés dans la forêt. Pousser le vélo sur seulement 400m peut paraître bien long quand il faut traverser un étroit pont de bois mouillé, passer sur de grosses racines glissantes, slalomer entre des pierres non moins glissantes, tout cela alors que la pluie commence à tomber... tout comme le sac de bûches posé sur le porte-bagages arrière!

Mission accomplie: le feu est allumé!

Bref nous sommes bien arrivés à Honolulu! Oui c'est le nom de la cabane... Elle nous fait pourtant plus penser au film Evil Dead qu'à une plage exotique!
Après avoir fait les essentiels: pour moi c'est vérifier la présence de toilettes (et les essayer)! Pour François c'est nettoyer le sol et les surfaces! Notre principale tâche était de faire un feu, un peu pour se réchauffer mais aussi pour avoir de la lumière et surtout pour faire sécher nos affaires. Mission accomplie! Ça vient sûrement de mon sang franc-comtois.
La cabane est spacieuse, on en profite pour y mettre le tandem à l'abri, on étend la toile de tente et nos vêtements pour les faire sécher. Sur le feu on y fait chauffer de l'eau pour faire notre toilette et chauffer du thé, que j'accompagne de pain avec du nutella. Eh oui, on n'est pas passé loin de "Vis ma vie d'Amish"...

CommentairesComments

superwanchan
Le 11/10/2020 à 22h10min

Oh oui ! C'était bien!

la fonctionnaire
Le 11/10/2020 à 20h27min

Trop chouette, cette cabane dans les bois !
Si tu désires ajouter un commentaire:
Connectes-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Strömsberg - Uppsala
Une chance sur deux

Dimanche 11 octobre 2020

Au réveil dans notre petite cabane à 8h, le feu s'est éteint il y a bien longtemps et il fait plutôt frais au fond des bois. Mais en s'activant pour ranger toutes nos affaires et nettoyer l'abri, nous nous réchauffons légèrement.
Une fois prêts, nous empruntons un autre chemin qu'hier, mais c'est toujours un chemin de rando impraticable à vélo et il nous faut pousser pendant une petite demi-heure à travers racines, pierres et mousses, le tout trempé et glissant de la pluie nocturne.
Ensuite, nous pouvons enfin rouler mais sur des chemins de gros cailloux pendant 5-6km, encore une demi-heure car on ne peut vraiment pas rouler vite. Puis nous rejoignons des axes routiers plus classiques, et même si la plupart ne sont pas bitumés, la plupart sont au moins lisses et nous permettent d'atteindre un royal 15km/h de moyenne. Et non, ce n'est pas énorme, mais ce jour le vent est levé: 15-20km/h plein Sud et nous allons rejoindre la ville d'Uppsala qui est direction plein Sud depuis notre cabane. Donc vent dans le nez toute la journée.

Le vieux Uppsala

À part le vent, le temps est assez agréable, nous aurons pas mal de soleil et toujours une dizaine de degrés, et pas de pluie de la journée. La première partie de la journée, nous roulons dans la forêt, puis la seconde moitié, nous sommes plutôt entre les champs donc nous sommes encore plus sujets au vent. Enfin les dix derniers kilomètres, nous entrons dans la grande agglomération d'Uppsala. Nous commençons par traverser la vieille ville (qui se situe à 8km du centre actuel) et de là nous suivons une longue piste cyclable qui nous amène en plein centre. C'est une piste complètement fermée aux véhicules motorisés. Comme c'est dimanche et qu'il fait beau, il y a plein de piétons. Mais contrairement au piéton français, le piéton suèdois sait qu'il n'est pas seul et qu'il doit partager la voie avec le vélo. Il est donc à l'écoute de ce qu'il se passe derrière lui et ainsi nous pouvons rouler tranquillement sans freiner et slalomer perpétuellement.
La ville d'Uppsala est très bien équipée en pistes cyclables et d'ailleurs en conséquence, on y croise beaucoup plus de vélos que de voitures. Autre particularité de cette ville, c'est une ville étudiante où des élèves de tout le pays (et au-delà) se sont rejoints le mois dernier pour la rentrée et entassés dans des amphis, des restaurants scolaires, des résidences, etc... en conséquence, c'est la ville de Suède la plus touchée par le coronavirus. Les chiffres les plus pessismistes estiment qu'une personne sur deux est ou a été infectée par le virus.
Et donc ce soir, nous sommes hébergés chez Jesper, un membre de warmshowers, étudiant en biologie. Nous dormirons donc dans une résidence étudiante!

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connectes-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Uppsala - Stockholm
106ème jour: 5866ème kilomètre

Lundi 12 octobre 2020

Voilà, c'est notre dernière étape de vélo en Scandinavie et nous avons un temps mitigé mais pas de pluie. Il fait toujours une dizaine de degrés avec un vent de plus en plus froid.
Pour commencer, nous traversons tout le centre de ville d'Uppsala. C'est très joli et c'est très bien équipé en pistes cyclables. D'ailleurs il y a bien plus de vélos que de voitures dans la ville. Le réseau cyclable s'étend sur une quinzaine de kilomètres, bien plus que la ville et donc nous traversons une zone industrielle, une petite banlieue puis des champs, mais toujours sur un bon réseau cyclable. Puis nous rejoignons des petites routes de campagne toujours en direction du Sud et de Stockholm.

Soirée à Stockholm

Dans la campagne entre les deux grandes villes, nous circulerons sur de petites routes assez calmes et nous aurons la chance de voir des renards puis des faons.
À partir des vingt-cinq derniers kilomètres, il n'y a pas de doutes nous approchons d'une grande agglomération. Ceci étant, il y a un bon réseau cyclable qui est bien balisé. Nous commençons par suivre quelques grands axes sur des pistes à part, puis nous traversons la banlieue chic. C'est plein d'énormes maisons et aussi plein de côtes impossibles. Ça nous ralentit et ça nous réchauffe. Mais ça ne dure pas longtemps.
Ensuite nous accédons à Stockholm même, d'abord en longeant l'autoroute (sur une piste cyclable officielle), puis à travers un grand parc et ensuite dans le centre. Presque tous les grands axes sont équipés de bandes cyclables et de manière générale les conducteurs sont très respectueux des cyclistes (les piétons également). C'est donc une ville très aisée et sympathique à faire à vélo. D'ailleurs les locaux ne s'y trompent pas et le vélo est un des moyens de tranport les plus prisés.
Nous arriverons vers 16h au Birka Hostel où nous logerons pour deux nuits avant d'aller prendre un bateau pour l'Estonie ce mercredi. Il n'y a pas d'endroit où mettre le tandem donc nous le montons au troisième étage par les escaliers et les couloirs sont tellement étroits que nous devons le démonter pour rentrer dans la chambre. Nous avons choisi le seul logement de Stockholm à moins de 40€ la nuit pour deux, il faut donc assumer. Pour dîner, nous avons choisi un restaurant de barbecue coréen. Aussi bon que dans nos souvenirs!

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connectes-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Notre balade à Stockholm

Mardi 13 octobre 2020

Relève de la Garde Royale

Nous avons passé une bonne nuit, au calme. En effet, de notre chambre au 3ème étage, on n'entend pas du tout la circulation alors qu'un boulevard se trouve pourtant à un pâté de maison de l'hostel.
Néanmoins la nuit a du être agitée pour certains... En effet lorsque je descends à la cuisine commune pour me faire un chocolat chaud, le rez de chaussé est condamné, des rubalises "Polis" et un agent de police en bloquent l'accès. Nous ne saurons pas ce qui s'est passé. Et je suis remontée sans boisson chaude.

Vieille ville

Comme souvent, notre journée de repos a commencé par une tournée des magasins de vélos. Cette fois nous étions à la recherche d'une béquille car la nôtre a cassé hier en quittant Uppsala. Pas facile de trouver une béquille double suffisamment large et robuste pour tenir notre long tandem chargé. Nous avons trouvé deux pistes et nous retournerons demain avec notre tandem pour voir si la fixation est compatible.

Rue piétonne

Nous avons passé l'après-midi à nous promener dans le centre-ville et la vieille ville. Nous avons eu la chance de passer devant le Palais Royal au moment de la relève de la garde, peut-être moins impressionante qu'en Angleterre mais quand même.
Stockholm est une ville colorée. La vieille ville est un dédale de rues pavées, certaines un peu étroites, où les échoppes pour touristes sont nombreuses. Il y a de belles églises. Le centre est très vivant. On profite de cette promenade en ville, dans les rues piétonnes commerçantes où les gens se promènent presque tous sans masque. Les distances sont à peu près respectées. Il n'y a pas forcément de gel hydroalcoolique à l'entrée de chaque magasin. On ne se sent pas du tout oppressé par le covid et les restrictions qui y sont liées. Et on se dit que ce sera sans doute bien différent dans les pays que nous traverserons à l'avenir.
Les photos sont désormais disponibles en cliquant sur l'îcone "photo" en bas à gauche de l'écran.
Vous pouvez également nous suivre d'aventures en aventures grâce aux flèches latérales.

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connectes-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!