Aventure précédentePrevious adventure:
Norvège part2Norway part2
Aventure suivanteNext adventure:
L'Arctique part1Arctic part1
Contes Photos
Vers Åfjord
Belle descente, on a roulé à 70km/h!
Après la descente
Nouveaux paysages
Nouveaux paysages
Attention aux élans!
Accueil du camping avec ses bois d'élans
La rivière au bord de laquelle se trouve notre camping
Eclaircie après l'orage
Soleil sur le camping
Eclaircie après l'orage
Tour d'horizon depuis notre camping
Vers Osen
Entre Åfjord et Osen
Cascade
Cascade et éoliennes
Descente au ralenti
Rivière
Avant la descente
Pont himalayen au dessus du lac
Sur la route
Sur la route
Petite pause dans la descente
Paysages rocheux
Descente au ralenti
Fjords
Arrivée près d'Osen
Flan avant droit
Flan avant gauche
Nouveau drapeau norvégien, devant notre cabane du soir
Une belle et bonne salade pour ce soir
Vers Namsos
Cascade à la sortie de Osen
Un abri pour les promeneurs
Cascade
De l'autre côté de la cascade
L'eau est transparente... et fraîche!
Notre tandem en mode été
Un autre lac
Vue de l'autre côté
Vers Kolvereig
Marée basse
Sur la route entre Namsos et Kolvereig
La marée basse montre les jolies couleurs de la côte
Sur la route entre Namsos et Kolvereig
Passage d'un bateau
Passage d'un bateau
Passage d'un bateau
Sur la route entre Namsos et Kolvereig
Coucou spécial Florine! gros bisous de Norvège!
Ferry entre Lund et Hofles
Ferry entre Lund et Hofles
Notre camping
Vers Vennesund
Sur la route
Sur la route
Sur la route
Trio de montagnes pointues
Trio de montagnes pointues
Vue de notre cabane
Notre cabane
Avec le drone de Thomas!
Vers Tjøtta
Petite pause
Rencontre avec 3 élans ce matin
3 élans: 1 adulte et 2 petits
On s'est observés mutuellement
Élan... tement
Il faut penser à s'arrêter avant le bord...
Petit port de plaisance
Port de Holm
Port de Holm
Ferry entre Holm et Andalsvågen
Près de Forvik
Pause au café de Forvik
Ferry entre Forvik et Tjøtta
Vue depuis le ferry
Vue depuis le ferry
Vue depuis le ferry
Vue depuis le ferry
Au bout de notre camping
Des huitriers-pie profitent de la marée basse pour dîner
Au bout de notre camping
Vers Utskander
Montagne sous le brouillard
Bord de mer et brouillard au fond
Rencontre avec une famille à vélo
En pleine discussion!
Le brouillard est toujours là
Le soleil essaie de percer le brouillard
La montagne est toujours sous le brouillard
Sur la route
Le pont de Helgeland, 1000m de long
Près du pont de Helgeland
Près du pont de Helgeland
Vue depuis le pont de Helgeland
Port de Levang
Au port de Levang entre cyclos
La côte de la journée
Vue depuis le sommet (ou presque)
Vue depuis le sommet (ou presque)
Lac au sommet
Notre AirBnB: une maison en bois traditionnelle

Vi liker Norge på sykkel

Trondheim - Åfjord
Nouveaux élans

Samedi 8 août 2020

Nouveaux paysages

Lorsque nous avons quitté la ville de Trondheim, un peu avant 9h, il faisait déjà chaud. Les 13 premiers kilomètres nous ont conduit au port de ferry de Flakk. Ici les ferrys passent toutes les 30 minutes, nous visions celui de 10h, c'est bien celui qui nous a fait traverser jusqu'à Rørvik.
Les paysages commencent à changer un peu. On voit beaucoup de sapins. Les vallons sont un peu moins pentus. Enfin, il arrive encore quelques fois qu'on franchisse des pentes corsées, comme cette descente où le coeficient de la pente annoncé était entre 9 et 14%. On a fait une belle pointe de vitesse à 70km/h, avec le frein à disque enclenché!
Malgré les nombreux panneaux de signalisation alertant sur la présence d'élans depuis quelques jours, nous n'en avions encore jamais vus. Pas plus d'élans que de trolls d'ailleurs. Mais aujourd'hui, sous la pluie, à peine 2km avant notre camping du soir, sur le flanc d'une colline, au milieu d'un champ, que voyons-nous?! 4 formes bizarres, bien larges. Ce ne sont ni des vaches ni des chevaux, nous hésitons encore jusqu'au moment où ils se mettent à détaler, ce sont bien des élans! Ouah c'est énorme!

Attention aux élans!

Comme annoncé par la météo, l'orage nous a rattrapé 20km avant la fin de la journée. Une bel orage qui mouille et qui rafraîchit. Nous sommes donc arrivés sous des trombes d'eau au camping. En nous voyant, le gérant nous a tout de suite proposé une cabane, il a tout compris! Plus fort que moi en négociation, il a lui-même baissé le prix de la nuit de 600 à 500NOK (environ 50€), ce que nous avons gentiment accepté.
Après 90km et 6h de vélo tout pile, trempés mais contents, nous allons passer la nuit dans une cabane en bois avec eau et électricité. Mieux, avec du chauffage! Depuis nos petites fenêtres, nous voyons que les arbres dehors sont déchaînés par le vent et qu'il pleut à verse. Et nous sommes bien au chaud, avec un chocolat chaud et des tartines au chocolat... (pour Sandrine, François se contente d'eau fraîche en apprenant le Norvégien)

superwanchan






Inscrivez-vousSign-up
Mot de passe oubliéForgot your password

Tu souhaites:

  • Un affichage personnalisé?
    (caractères japonais, images de fond)
  • Participer aux jeux-concours?
  • Réagir à nos articles?
  • Recevoir notre newsletter?

Alors inscris-toi!

Would you like:

  • To customize the display?
    (japanese letters, backgrounds)
  • To play our quizz?
  • To comment our texts?
  • To receive our newsletter?

Then sign up!

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connectes-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Nos photos de la Norvège: part3

Åfjord - Steinsdalen
Panne ou pas panne

Dimanche 9 août 2020

_

Dans un grand pays comme la Norvège, les jours se suivent et se ressemblent un peu. Ça nous crée un petit confort. Toujours des paysages similaires (même si on observe des différences par moment), des infrastructures toujours aussi pratiques pour les vélos, des dénivelés costauds mais maîtrisés. Bref, nous sommes à l'aise dans notre élément. Généralement, les plus gros changements concernent le temps. Il a plu hier tout l'après-midi et toute la nuit mais ce matin, on oscille entre un peu de soleil et des gros nuages gris menaçants mais ça ne tombera pas de la journée. Hier il faisait 20°C, aujourd'hui 14°C donc on a un peu froid dans les descentes et dans les pauses en plein vent.
Mais la grosse différence aujourd'hui, c'est un coup de fatigue (ça arrive souvent après les petites pauses) et surtout un gros coup d'anxiété, de doute et d'inconfort. Je m'explique: dès le début de la journée, Sandrine repère un bruit à l'avant du tandem. Nous nous arrêtons, ne voyons au premier abord rien de louche mais après cet arrêt, je ne peux m'empêcher de sentir une secousse à chaque tour de roue (une secousse très virulente). Là, il n'y a pas de doute pour moi, il s'agit d'un voile ou d'un saut dans la roue avant. Depuis que nous voyageons, nous avons toujours cassé nos roues au bout d'environ 3000km. La barre des 3000 arrive demain et quand on casse une roue, c'est que la jante est devenue faible, donc les rayons cassent et la roue se voile. Quand on commence à constater le phénomène, on peut encore rouler quelques centaines de kilomètres mais le verdict est imparable, il faudra changer la roue. Donc dans ma tête, les dés sont jetés et je suis persuadé qu'il va falloir trouver une nouvelle roue au plus vite (ce qui risque de ne pas être facile, car plus on monte au Nord moins il y a de magasin et que nous avons des besoins assez spécifiques).
En plus, ce coup-ci, nous avons décidé d'investir une fortune dans nos roues aux départ pour éviter ce genre de problème. C'est un problème compliqué que nous avons étudié très longuement avant de choisir toutes nos spécifités depuis le moyeu jusqu'au rayons, en passant par la jante, le pneu, la pression, etc... Donc une roue cassée à ce moment du voyage implique que tout l'argent investi dans le tandem (et c'était pas rien) l'aurait été en vain et qu'il faut repartir de zéro. Bref dans ma tête aujourd'hui, c'est la déprime!
On a beau traverser des paysages magnifiques sous un soleil timide, c'est dur d'être détendu.

_

Avec ça l'itinéraire est assez difficile avec autour de 1000m de dénivelé pour 62km donc quelques portions entre 7 et 12% sur plusieurs kilomètres. Les quinze derniers kilomètres sont vraiment très jolis, ils nous font penser à la Corse par endroit. Nous arrivons à l'Osen Fjordcamping où nous avons prévu de planter la tente vers 15h30. Comme il va falloir étudier le vélo et que je broie du noir, nous demandons plutôt à louer une petite cabane comme les Norvégiens savent en faire. Le gérant très aimable qui s'amuse à nous faire parler Norvégien (et on a bien besoin de pratique) nous informe que c'est 550 couronnes (si j'ai bien compris: les nombres c'est compliqué), mais comme il est toujours impressionné par les voyageurs à vélo, il nous propose de nous faire demi-tarif qu'il arrondit à 250 (soit 23€!!). Bah c'est parfait nous discutons un peu plus longtemps, il nous énumère tous les cyclotouristes qui se sont arrêtés dans son camping et qui l'ont marqué. Puis nous lui achetons un petit soda pour la soirée et un drapeau norvégien pour orner le tandem et nous rendons à la cabane.
Le temps du diagnostic est enfin arrivé, nous testons le tandem à vide dans tous les sens afin de comprendre le pourquoi du comment et nous finissons par réaliser que le problème vient probablement des freins qui en s'usant se sont légèrement déréglés et appuient désormais un peu sur le pneu (au lieu d'appuyer uniquement sur la jante). Ça a entraîné une usure prématurée du flan du pneu et une déformation. C'est cette déformation qui touche à chaque tour de roue (du moins c'est notre conclusion pour la journée). Par ailleurs, aucune des roues n'est voilée et pour le moment, elles semblent aussi solides qu'au départ. Si tout celà se confirme demain, ce sera donc un très grand soulagement! Nous vous tiendrons au courant bien sûr (ou alors si on ne dit rien, ce sera qu'on aura tout abandonné...)

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connectes-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Osen - Namsos
Ce qui devait arriver arriva...
... et plus encore...!

Lundi 10 août 2020

Cascade à la sortie de Osen

Nous avons passé une excellente nuit au camping. Il fait beau quand on rend les clés à 9h. Le gérant me donne encore quelques conseils pour les jours à venir pendant que François essaie de dégonfler légèrement la roue avant, espérant retarder le moment fatidique où il faudra changer le pneu. Manque de pot, la valve est grippée et en voulant desserrer le bouchon, c'est la valve qui se desserra, donc pneu à plat. Il faut donc sortir la pompe et regonfler. Alors autant profiter de la situation pour constater l'état de la chambre à air: elle est déjà abimée sous le pneu, donc on décide de changer le tout tout de suite. Allons-y c'est parti pour une séance de réparation éclair.
Éclair? Pas vraiment. On avait du écouler tout notre stock de chance pendant les 2900km parcourus et on ne s'en était pas encore rendu compte. On a commencé par retirer le pneu et la chambre à air abîmés. On les a remplacés par nos pièces de rechange. Puis qu'est-il arrivé, d'après vous?
1- On a mis le nouveau pneu à l'envers et on a du recommencer l'opération
2- La pompe à air nous a lâché avant qu'on ait fini de gonfler la roue réparée
3- Les deux mon capitaine?!
Réponse 3 évidemment... Le gérant qui assistait à l'opération n'en revenait pas je pense. On cumulait! Heureusement le camping ne manquait pas de vacanciers ayant emporté leurs vélos avec leur caravane. Ce sont des Allemands de Bavière qui nous ont prêté leur pompe. Mission accomplie. Avant de partir, le gérant nous donne l'adresse d'un magasin de vélo à Namsos, où nous serons le soir même. Le moment du départ est enfin arrivé, il est 10h45.

Notre monture en mode été

La route est superbe sur les 50 premiers kilomètres. En plus c'est très calme, il y a peu de circulation. On suit une rivière, on voit pleins de cascades. Il fait beau et chaud (enfin une vingtaine de degrés). La circulation devient plus dense à partir de 14h30, comme souvent. Et on approche de la ville de Namsos.
Nous nous arrêtons d'abord au magasin de vélos pour acheter un nouveau pneu, une chambre à air et une pompe à air. Ils ont un petit magasin mais plutôt bien fourni en matériel, donc on trouve à peu près les tailles qu'il nous faut. Seul problème, ils n'ont pas de pompe avec manomètre en petit format donc nous prenons une petite pompe sans manomètre car il nous faut absolument une pompe et nous continuerons à chercher un manomètre car maîtriser la pression de ces pneus assure une durée de vie du véhicule bien plus élevée. Ensuite direction le supermarché pour trouver notre dîner. Enfin arrêt définitif au camping vers 17h30. Ce soir nous plantons la tente.
En conclusion aujourd'hui nous avons atteint 3000km pour ce voyage à travers l'Europe. Et notre tandem commence à être refait à neuf: nouvelle cassette, nouveau plateau, nouvelle chaîne, pneus et chambres à air changés à l'avant comme à l'arrière, nouveau disque de frein... et un nouveau drapeau norvégien. Il ne nous reste qu'à trouver un casque de viking ou une peluche d'élan pour parfaire notre monture...

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connectes-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Namsos - Kolvereig
Une journée tranquille... enfin!

Mardi 11 août 2020

Encore de beaux paysages sur notre route

Ce matin le départ est plus calme qu'hier, heureusement! Un employé du camping passe avec un thermos de café auprès de chaque tente, c'est sympa. On démarre un peu avant 9h30. Il fait toujours beau et chaud. L'itinéraire est scindé en deux parties aujourd'hui: 58km jusqu'au port de Lund où nous essaierons de monter dans le ferry de 14h30 (il n'en passe que toutes les 2 ou 3 heures). Ensuite une quinzaine de kilomètres jusqu'à un supermarché et notre camping de la soirée.

Trop mignon!

Nous sommes arrivés 45min en avance au port. Nous en avons profité pour discuter avec un voyageur à vélo, un Français, c'est le premier que l'on rencontre depuis 3000km. Moins chargé que nous c'est vrai, il parcourt entre 100 et 150km chaque jour, pendant une vingtaine de jours, c'est une bonne moyenne! Il a dormi au même camping que nous cette nuit mais ce soir, il va pousser plus loin que nous. Bon courage à lui pour la suite!
Nous sommes arrivés vers 16h au camping. Notre tente a vue sur le lac en contre-bas. Nous avons nettoyé le vélo et vérifié le réglage des freins. Rien ne semble suspect sur le vélo pour le moment. Affaire à suivre, évdemment!

Notre camping

Comme d'habitude le camping dispose d'une salle à manger et d'une cuisine. Ce sera parfait pour se faire une bonne salade et bouquiner avant d'aller se coucher. Pour une fois l'eau chaude n'est même pas payante dans les douches alors je pense que je vais attendre un moment le retour de François...! Je plaisante mais quand même!
Dans la soirée, nous rencontrerons un cycliste allemand avec qui nous avons pris le bateau de Hirtshals à Bergen. Il s'est fait rejoindre à Trondheim par sa petite amie et ils suivent plus ou moins le même chemin que nous (à la même vitesse donc).

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connectes-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Kolvereid - Vennesund
Vue sur Mer
(comme tous les jours, quoi)

Mercredi 12 août 2020

_

Aujourd'hui, c'est une journée assez courte qui nous tend les bras: 68km de vélo, 8km de ferry et un peu moins de 1000m de dénivelé quand même. Temps annoncé: soleil et nuages, 14°C au plus chaud et un peu de vent. Donc sur le papier, une journée tranquille sans grosse difficulté.
Et, comme assez souvent, c'est exactement ça qu'on a eu: une journée tranquille sans grosse difficulté. Et ça fait du bien aussi. Il y avait quelques rayons de soleil le matin, ils nous ont aidé à sécher la tente avant de la remballer et à 9h35 nous étions partis. Il fallait faire les courses un kilomètre plus loin car ce sera le seul magasin que nous croiserons aujourd'hui. Et oui, plus nous allons vers le Nord et plus c'est vide et froid. Encore une petite semaine et nous serons déjà au cercle polaire.
La route, comme souvent ces dernières semaines, ne comporte pas une seule parcelle de plat, nous passons donc la journée à grimper puis se laisser descendre sur des côtes de 10 à 200m d'altitude. Nous longeons toujours les Fjords et les lacs et, contrairement à se qu'on pourrait penser, tout ne se ressemble pas. C'est difficile à décrire, mais je suis sûr que la langue Norvégienne possède du vocabulaire spécifique pour différencier tous les types de Fjords.
Le ferry aujourd'hui est à la toute fin du périple, notre camping est sur le port. Il passe des ferrys environ toutes les heures et nous visons celui de 14h45, et nous l'aurons en arrivant avec à peine 10mn d'avance. C'est pas évident d'avoir un bon timing à vélo avec toutes ces collines mais nous commençons à être efficace. Nous n'avons pas encore raté de bateau mais nous arrivons des fois trop en avance, et alors on se refroidit.

_

Il y a une chose que j'adore en Norvège, c'est l'odeur des routes. Enfin pas des routes, mais celle qu'on sent sur les routes. Quand il n'y a pas de circulation (ce qui arrive assez souvent heureusement), ça sent presque toujours la framboise. Ici, c'est la saison et il y en a dans tous les fossés, sur toutes les routes et depuis notre tandem, nous les sentons toute la journée. Malheureusement, nous n'en profitons que très peu car les framboises ne voyagent pas en vélo (sauf sous forme de confiture), et nous ne sommes pas très bien équipés pour laver des framboises sauvages qu'on mangerait pendant une pause par exemple. Mais l'odeur est très agréable.
Au port de Vennesund, le camping est récent mais ne propose pas de salle de repos, alors comme il fait froid, qu'il est tôt et que ce n'est pas trop cher, nous avons loué une petite cabane depuis laquelle nous avons une bien jolie vue.

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connectes-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Vennesund - Tjøtta
Élan...tement

Jeudi 13 août 2020

Petite pause

C'est une journée de 80km presque plats qui nous attend. Par presque plat, on veut dire seulement 4-500m de dénivelé positif. Par rapport à ces dernières semaines, ça nous fait des petites vacances. Mais comme il y a toujours quelques choses plus compliquées à gérer, aujourd'hui nous avons deux bateaux à prendre dont un d'une heure, et les deux passent sporadiquement dans la journée. Donc c'est compliqué d'arranger les horaires. Le meilleur compromis que nous avons trouvé est de prendre le premier à 13h10 et le second à 16h25. C'est la meilleure possibilité mais ça nous impose de partir avant 9h et d'arriver après 18h. Pour 80km de plat, c'est un peu cher payé mais c'est comme ça.
La partie la plus risquée est la première, nous devons parcourir une soixantaine de kilomètres avant 13h10. Si on a ce bateau, après on est larges. Nous avons branché les réveils à 7h50 et un poil avant 8h45, nous sommes sur la route. Nous partons sous quelques ondées, la météo annonce des averses éparses toute la journée. Nous avons donc bâché le panier mais n'avons pas mis les affaires de pluie. Les premières ondées durent un peu mais sont très faibles donc nous séchons à peu près à la même vitesse que nous sommes mouillés.

Ce matin, nous avons rencontré 3 élans: 1 adulte et 2 petits. Nous avons pu nous observer mutuellement pendant assez longtemps. Et puis ils ont rejoint l'orée de la fôrêt sans trop se presser, comme on le voit sur la vidéo ci-contre. Nous avons ensuite repris la route jusqu'au port de Holm.
Comme c'est une route facile, nous roulons plus vite que d'habitude et arrivons avec une grosse demi-heure d'avance au premier ferry. Celui-ci dure 20mn et nous fait traverser un bras de Mer jusque Andalsvågen. Les paysages de ce côté sont un peu plus lunaires, les roches sont plus lisses, plus géométriques.

Port de Holm

Dorénavant, il nous reste seize kilomètres avant le port de Forvik, où nous prendrons le second ferry. Les forts en maths auront déjà fait le calcul: il est 13h30, nous avons donc près de trois heures pour faire ces 16km. Pas d'urgence, quoi. À Forvik, nous faisons des courses dans la petite supérette locale et ensuite nous patienterons une heure et demi dans le café du port. Il n'y a que très rarement des cafés ou autre établissement près des ports (ou n'importe où en fait), donc c'est une chance qu'il y en ait un aujourd'hui et que ce soit ouvert, surtout qu'il pleuvine de nouveau.
Le second ferry nous dépose à Tjøtta à 17h15 et il nous reste 8km jusqu'au camping d'Offersøy où nous louerons une cabane parce que la nuit et la matinée risquent d'être très pluvieuses et parce qu'on commence à s'habituer à la culture Norvégienne (qui confère une grande importance aux cabanes).

CommentairesComments

superwanchan
Le 14/08/2020 à 18h06min

Ça n'arrive pas souvent mais on adore ça!

la fonctionnaire
Le 13/08/2020 à 21h42min

Quelle chance de rencontrer ces élans dans ce superbe cadre de verdure !
Si tu désires ajouter un commentaire:
Connectes-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Tjøtta - Utskander
La French Connection

Vendredi 14 août 2020

Matinée sous le brouillard

Beaucoup d'humidité, un peu de brouillard, une belle montagne et une rencontre intéressante aujourd'hui. Il a plu toute la nuit parfois assez fort et le vent est un peu monté. Heureusement nous l'aurons dans le dos la plupart du temps.
Nous partons vers 9h15 avec pour objectif d'attraper le ferry de 13h55 qui nous amènera de Horn à Andalsvåg. Il y a 63km à faire mais peu de dénivelé (700m) donc ça ne devrait pas poser de problème. Le temps est très couvert, on ne voit plus les sommets des montagnes qui nous entourent, malgré tout la pluie ne sera jamais de la partie même si nous traversons quelques nuages très humides.

Rencontre avec une famille à vélo

Au bout d'une quinzaine de kilomètres, nous apercevons deux voyageurs à vélo qui rejoignent notre route depuis un camping, en s'approchant, on s'aperçoit qu'ils sont quatre en fait. Deux adultes et deux enfants: la petite dans une cariole et la moins petite qui pédale derrière sa maman. Nous entamons la discussion sans arrêter de rouler et ce sont des français qui voyagent à peu près comme nous. Ils ont commencé ce périple en février (c'est dire s'ils ont eu des retournements de situation à gérer). Comme nous roulons à peu près à la même allure, nous restons côte à côte sur la route une vingtaine de minutes à discuter. Nous occupons donc toute la voie de droite. Petite particularité norvégienne, pendant ces vingt minutes, un nombre certain de voitures et de camions nous doubleront par la voie de gauche et personne ne râlera ni ne klaxonnera. C'est assez normal, après il y a la place de doubler et ça ne change rien pour les voitures, mais on n'ose imaginer situation similaire dans la plupart des pays que nous avons déjà visités (par exemple en France...).

Au sommet

Nous suivons la même route et nous recroiserons plusieurs fois cette petite famille aujourd'hui: au supermarché, puis dans le ferry bien sûr. Ils ont pris pour habitude de pêcher (une des activités principales norvégiennes) et nous avons pris rendez-vous pour qu'ils nous transmettent leur savoir-faire un autre jour sur la route. Nous sommes presque sûrs de se recroiser.
Après notre ferry, nous continuons notre route et un peu plus loin c'est une petite montagne qui nous attend. Le col s'élève à 350m et il faut parcourir 5km sur des pentes allant de 6 à 9%, c'est pas mal. Une fois en haut nous sommes dans les nuages et nous ne profitons que partiellement de la vue. Ensuite, une longue descente et quelques tours de roue et nous arrivons à Utskander, toute petite bourgade où nous avions réservé un airBnB il y a quelques temps car il n'y a pas de camping à 50km à la ronde.
C'est donc dans une petite maison traditionnelle que nous passerons la soirée.

Notre AirBnB, une maison traditionnelle

Les photos sont désormais disponibles en cliquant sur l'îcone "photo" en bas à gauche de l'écran.
Vous pouvez également nous suivre d'aventures en aventures grâce aux flèches latérales.

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connectes-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!