Aventure précédentePrevious adventure:
Nos vacances en PologneHolidays in Poland
Aventure suivanteNext adventure:
Le Sud-Ouest de la PologneSouth-West Poland
Contes Photos
Vers Teresin
Ma tenue pour partir!
Départ de varsovie
Face à nous, sur la piste cyclable, un gros bourrelet de neige... merci aux chasse-neiges!
Sortie de Varsovie
Voyez-vous les lapins?
Zoom sur un énorme lapin
Sur route déneigée, avant la pluie
Sur route non déneigée, sous la pluie
Notre hôtel à Teresin
Vers Dobrzyków
Devant le portail fermé de la maison natale de F. Chopin
Rivière gelée
Ca roule plus ou moins bien sur la neige...
Une église
Un monument joliment décoré avec des rubans
Monument
Une pause au soleil
Décollage du drone
La Vistule est gelée
Le long de la Vistule
Sur les routes enneigées de Pologne
Sur les routes enneigées de Pologne
Sur les routes enneigées de Pologne
Il fait bon au soleil!
Église en bois de Dobrzyków
Église en bois de Dobrzyków
Avec Kasia et piotr à Dobrzyków
Accueil arrosé!
Goulash, betteraves et pommes de terre: un délice!
Cathédrale de Płock
Coucher de soleil
Płock de nuit
Une patinoire sur la place de Płock
L'hôtel de ville de Płock
I love Płock
Photo-souvenir!
Płock vue du ciel
Płock et la Vistule
La Vistule gelée
Płock
Płock et la Vistule
Coucher de soleil sur la Vistule
Płock
Płock
Flèche de la cathédrale
On est là, sous le lampadaire!
Vers Włocławek
La Vistule ce dimanche matin
La Vistule gelée
Avec la famille de Kasia à Dobrzyków
Avec la famille de Kasia à Dobrzyków
Avec la famille de Kasia à Dobrzyków
Au revoir les amis!
Kasia essaie le tandem
De retour, indemnes!
Kasia, François et Adam!
Les garçons sont concentrés!
Piotr essaie le tandem!
Pas mal pour une première fois!
Discussion entre experts...
Une famille en or!
On roule toujours sur la neige
Neige et soleil: un temps idéal pour rouler
La neige a commencé à fondre
Quand la neige est bien tassée, c'est parfait pour rouler
Mais quand la neige a fondu, c'est la cata!
Notre route passe à côté de lacs
Le long du lac
Dans les forêts de Pologne
Notre hostel se trouve dans une ancienne fabrique
Notre bel hostel
Le salon vouté de l'hostel
On a trouvé une surprise dans notre tandem cet après-midi...
Ils l'avaient cachée là ce matin!
Vers Toruń
Le long de la Vistule
Salines de Ciechocinek
Construction d'épinettes et de pins, remplie de prunellier
1741m de long et 16m de haut
Salines de Ciechocinek
Salines de Ciechocinek
Salines de Ciechocinek
Arrivée à Toruń
Arrivée à Toruń
Arrivée à Toruń
Devant notre logement à Toruń
La chambre
La baignoire
La salle de bain
Notre tandem dans l'entrée
Toruń
Musée du Piernik
Rouleaux, pinceaux, couteaux et moules à Piernik
Les épices: cannelle, poivre, clou de girofle, gingembre et muscade
Atelier fabrication de Piernik
Nos souvenirs du musée
Gingerman
Des Piernik bien décorés
La Porte des Marins
Le long des remparts
Maison au bord des remparts
Vieille ville de Toruń
Université Nicolas Copernic
Planétarium
Statue de chien fidèle
Ancienne poste
Église
Artus Court
Hôtel de ville
La tour de l'hôtel de ville
Vieille ville de Toruń
Statue d'un âne
Vieille ville de Toruń
La maison de l'étoile
La maison natale de Copernic
La tour penchée
La Vistule
Les remparts
Une entrée de la ville
La Porte du Pont
La Porte du Pont
La Porte du Pont
Vieille ville de Toruń
Vieille façade décorée
Une église
Place de la nouvelle ville
L'église Saint James
Théatre
Vieille ville de Toruń
Vieille ville de Toruń
Une église
Le château des Chevaliers Teutoniques
Le château des Chevaliers Teutoniques
La vieille ville de Toruń vue du ciel
Les ruines du château des Chevaliers Teutoniques
Les ruines du château des Chevaliers Teutoniques
Les ruines du château des Chevaliers Teutoniques
Les ruines du château des Chevaliers Teutoniques
Les ruines du château des Chevaliers Teutoniques
Vieille ville de Toruń au bord de la Vistule
Plaques de glace sur la Vistule
Notre dîner: pierogi au four
Vers Inowrocław
Avec la statue d'un âne à Toruń
Artus Court, Toruń
Artus Court, Toruń
Place de la vieille ville de Toruń
Une grenouille à Toruń
Devant la porte de la ville
Toruń
La vieille ville de Toruń
La vieille ville de Toruń
La vieille ville de Toruń
La vieille ville de Toruń
Dans les forêts polonaises
En forêt
Après une chute...
Vers Gniezno
Gniezno
Notre énorme salle de bain
Notre énorme chambre d'hôtel
Gniezno
Gniezno
Gniezno
Gniezno
Gniezno
Gniezno
Gniezno
Gniezno
Gniezno
Gniezno
Vers Poznań
L'herbe pousse déjà
Pause dans un arrêt de bus au soleil
Tiramisu de Cud Café à Gniezno
Bosses ou trous, difficile à dire!
Mode vibreur!
Re-chargement des bagages après l'escalier
Les escaliers à vélo... c'est pas facile!
Encore de la gadoue!
Lac encore gelé
Jolie piste cyclable dans une forêt
Piste de ski artificielle à l'entrée de Poznań
Arrivée à Poznań
Poznań
La grand-place de Poznań
Poznań
Poznań
Poznań
Une petite statue de nain au tournesol
Une statue de cycliste
Un ancien tram
Un centre commercial énoooorme!
La Poste polonaise, classe non?!
Poznań
Poznań
Poznań
Poznań
Poznań
Poznań
Château de Poznań
Château de Poznań
La grand-place de Poznań
La grand-place de Poznań
La grand-place de Poznań
Poznań
La grand-place de Poznań
La grand-place de Poznań
La grand-place de Poznań
La grand-place de Poznań
La grand-place de Poznań
Poznań
Poznań
Poznań
La grand-place de Poznań
Drone à Poznań
Drone à Poznań
Drone à Poznań
Poznań

W Polsce roweremEn Pologne à vélo

Warszawa - Teresin
Enfin de nouveau à vélo

Départ de Varsovie

Vendredi 19 février 2021

On ne va pas vous le cacher, ce matin (et depuis quelques jours), nous sommes hyper excités! Après deux mois et demi de hiatus, nous sommes de nouveau autorisés à voyager sur notre tandem.
Petit récapitulatif: le 29 novembre, François s'est blessé au niveau des quadriceps et nous avons du prendre du repos pendant quatre semaines. Avant de pouvoir repartir, le gouvernement polonais a fermé administrativement tous les logements à caractère temporaire. Donc soit nous partions en mode camping sauvage uniquement avec 20 à 30cm de neige et des semaines entre -20 et -15°C, soit nous restions bien sagement dans notre appartement de WarszawaVarsovie. C'est bien cette seconde option que nous avons choisie, sans aucun regret, mais aujourd'hui nous sommes donc super heureux de pouvoir repartir.
Les logements ont d'ailleurs rouvert depuis le début de la semaine mais les températures étant encore aux alentours de -10°C, nous avons préféré patienter jusqu'à aujourd'hui où le thermomètre devrait enfin repasser au-dessus de 0.

Devant nous un gros bourrelet de neige... Merci les chasse-neige!

Pour une reprise, nous nous sommes ménagés. Nous avons prévu 50km. Plusieurs raisons à ce choix peu ambitieux. Déjà, il fait 1°C, et rester dehors trop longtemps devient vite désagréable. Deuxièmement, il va pleuvoir presque toute la journée, donc froid et humidité, encore une fois, si on peut écourter, c'est mieux. Et troisièmement, il y a encore une grosse couche de neige partout en Pologne et nous ne connaissons pas l'état des routes et des chemins que nous allons prendre. Il est très possible que nous ne puissions pas rouler sur des grandes portions et donc il faut prévoir de la marge.
Et effectivement, la sortie de WarszawaVarsovie par les pistes cyclables a été parfois acrobatique. Il faut dire qu'ici comme ailleurs, les pistes cyclables sont très pratiques... pour les automobilistes. On peut y stocker les panneaux pendant les travaux, s'y stationner pour passer un coup de fil, et ce genre de choses. Ici elles servent à entreposer la neige déblayée par les chasse-neiges qui passent sur les voies pour voiture.

Sur route non déneigée, sous la pluie

Nous avons donc mis plus d'une heure à faire les dix premiers kilomètres mais après ça, nous avons rejoint les petites routes secondaires et abandonné l'idée d'emprunter les pistes cyclables. Et les routes étaient en bon état. Ici, c'est encore très plat, il n'y vraiment pas de relief et tout est blanc. Du coup, on n'a aucun mal à repérer les lièvres, les faisans et les biches dans les champs. C'est bien, car c'est notre seule distraction. Il n'y a rien d'autre à voir jusque Teresin notre étape du jour.

superwanchan






Inscrivez-vousSign-up
Mot de passe oubliéForgot your password

Tu souhaites:

  • Un affichage personnalisé?
    (caractères japonais, images de fond)
  • Participer aux jeux-concours?
  • Réagir à nos articles?
  • Recevoir notre newsletter?

Alors inscris-toi!

Would you like:

  • To customize the display?
    (japanese letters, backgrounds)
  • To play our quizz?
  • To comment our texts?
  • To receive our newsletter?

Then sign up!

CommentairesComments

superwanchan
Le 19/02/2021 à 19h37min

On comprend. On s'amuse beaucoup sur la route en essayant de lire les divers panneaux polonais!

la fonctionnaire
Le 19/02/2021 à 18h15min

czesc ! tchech ou salut à vous 2 ! je m'exerce à prononcer depuis ce matin ... le résultat est assez comique ! bisous
Si tu désires ajouter un commentaire:
Connectes-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Les photos sur la route en Pologne

Teresin - Dobrzyków
Le début de la fonte

Samedi 20 février 2021

Il fait bon au soleil!

Ce matin, il fait 2°C mais le soleil est de sortie et la neige fond très vite. Les toits sont déjà dégagés. La plupart des routes aussi mais nous trouverons quand même encore pas mal de portions encore enneigées voire glacées. Conséquemment nous ferons encore quelques drifts bien sentis aujourd'hui et même si nous devrons poser pied à terre à quelques reprises, aucune chute n'est encore à déplorer.
Le soleil et les températures plus clémentes donnent à la journée un air de printemps et c'est agréable, nous pouvons rouler sans gant i bonnet, veste ouverte et nous n'avons pas froid aux orteils. C'est le pied!
Côté géographie, c'est le calme plat, le même relief qu'entre Lille et Tournai. C'est un peu triste mais ça permet d'avancer plus rapidement, par contre ça fait un peu plus mal aux fesses.

Sur les routes enneigées de Pologne

Nous passerons en début de journée devant la maison natale de Frédéric Chopin. C'est une grande propriété entourée d'un parc qui a été transformée en musée. Malheureusement c'est fermé et nous n'entre-apercevrons qu'un pan de mur de loin. Ensuite nous traverserons champs et forêts pendant une trentaine de kilomètres.
La deuxième partie de la route s'effectue le long de la VisłaVistule. Le fleuve est de plus en plus large en se rapprochant de la mer et en plus, en ce moment il est chargé de glace et de neige. Alors quand la neige fond et que de l'eau arrive des montagnes en amont, il déborde de son lit (à tel point que les habitations alentours sont menacées d'inondation dans les jours qui viennent avec la fonte des neiges). Le spectacle est impresionnant.

Souvenir de Płock avec Kasia et Piotr

Nous arriverons vers 15h30 à Dobrzyków, une ville que nous n'avons pas choisie au hasard. En effet, vous vous souvenez de Kasia et Piotr qui nous ont si bien accueillis depuis notre entrée en Pologne. Et bien les parents de Kasia habitent Dobrzyków et c'est chez eux que nous passerons la nuit. Kasia et Piotr nous y rejoindrons et nous passerons la soirée avec toute la famille. Au programme: visite de la ville de Płock, repas traditionnel à base de soupe à l'oseille, aux pommes de terre et aux oeufs, goulash servi avec une purée de betteraves et des pommes de terre, puis pizza (compter un minimum de quatre repas par jour en Pologne!), playstation, échange linguistique, bière et autres activités conviviales. Bref encore une chouette journée polonaise.

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connectes-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Dobrzyków - Włocławek
Ça glisse

Dimanche 21 février 2021

Une famille en or!

Nous commençons ce dimanche tranquillement par un réveil à 9 heures suivi par un petit-déjeuner aux zapiekanki maison (une zapiekanka est une tartine garnie de tomates, oignons, jambon, champignons, fromage et gratinée. On en trouve un peu partout en Pologne et c'est bon!). Ensuite nous ferons nos adieux à nos hôtes fabuleux après leur avoir fait essayer le tandem.
L'itinéraire ressemble pas mal à la veille pour la première moitié: soleil, plat, fonte des neiges. Et les trente premiers kilomètres sont très paisibles. Il n'y a pas grand monde sur les routes en ce dimanche midi (c'est l'heure de la messe). Nous croisons tout de même pas mal de promeneurs et de cyclistes qui profitent de ce premier beau week-end de fin d'hiver.

La Vistule gelée

Les choses se compliquent légèrement pour la seconde moitié de la route. Nous traversons alors le parc national de Gostynin-Włocławek (où comme on dit ici: Gostynińsko-Włocławski Park Krajobrazowy). C'est une grande forêt qui longe la VisłaVistule. Sur le papier, ça peut être pas mal. Les chemins de forêt en Pologne ne sont pas toujours bitumés mais bien entretenus et ça a l'air joli. Bon c'était joli (c'est déjà ça).
Par contre, en forêt, les routes sont à l'abri du soleil et du coup la neige n'a pas encore vraiment fondu mais elle a verglacé à pas mal d'endroits. Et aujourd'hui, il y a un peu de dénivelé. Par ailleurs, quand nous entrons dans des clairières et que le soleil chauffe la route, la neige a fondu et les routes sont inondées de boue!

Quand la neige a fondu, c'est la cata!

Résultat: triple chutes, un peu de boue dans les bottes, quelques centaines de mètres à pousser un tandem dans des ornières mi-boueuses, mi-neigeuses (à un moment, on a préféré rouler dans un champs plutôt que sur le chemin!), et beaucoup de glissades! Bref on s'amuse bien en Pologne.
Avec tout ça, nous arriverons dans notre auberge de jeunesse pour la nuit à Włocławek vers 17h00 au coucher du soleil. La dame à l'accueil est très gentille et comme l'auberge n'est pas très remplie, elle nous proposera carrément une deuxième chambre pour stocker notre tandem pour la nuit: royal!

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connectes-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Włocławek - Toruń
Inhalations plus ou moins naturelles

Lundi 22 février 2021

La Vistule

Lever un peu avant neuf heures, le soleil est déjà haut et bien brillant. Nous partons une heure plus tard et il fait déjà très doux au soleil. Nous avons encore enlevé une épaisseur. Le gérant de l'établissement papotera un peu avec nous pendant le chargement des bagages. C'est l'occasion de réviser notre polonais.
Le début de la route n'est pas fantastique: 5km le long d'une grosse artère très bruyante et puante puis la traversée d'une énorme zone industrielle encore plus puante. À un moment, nous sommes même aspergés par des rejets industriels qui tombent des énormes cheminées: dégueu!
Ensuite ça va mieux, nous continuons de descendre la VisłaVistule sur des petits routes ou des petits chemins. Les routes sont de plus en plus dégagées mais les champs sont encore bien blancs. Nous tombons sur quelques passages à l'ombre qui sont encore gelés mais nous arrivons à les gérer dans l'ensemble. Les portions non-goudronnées sont surchargées d'eau et très difficilement praticables et nous les évitons tant que faire se peut.

Les salines de Ciechocinek

Notre route passe par la commune de Ciechocinek où notre regard est attiré par une drôle de construction de bois. En se rapprochant, on se rend compte de l'envergure de ce bâtîment: 1741m de long, 16m de haut (selon le panneau)! C'est l'occasion de sortir le drone. Pendant notre arrêt, un couple de retraités nous abordent et nous prennent en photo.

Nous avons peu d'informations sur l'édifice que nous survolons en drone. C'est en faisant des recherches le soir que nous trouverons tous les détails. Il s'agit en fait d'une saline. Ce complexe, conçu par Jacob Graff, date des années 1833-1859. Il est assez unique en Pologne et même en Europe.
Ces constructions en bois sont des "tours de graduation" et servent à l'évaporation. La saumure est pompée vers le haut des tours puis s'écoule le long des rameaux de prunellier. Lors de ce ruissellement l'eau s'évapore. La saumure concentrée est alors envoyée vers les salines.
La zone autour est supposée être chargée en iode et en brome, ce qui en fait un "inhalatorium naturel".
En ce moment, certaines tours sont en travaux: les ouvriers sont en train de les remplir de rameaux. Un travail titanesque.
Les soixante-deux kilomètres de la journée nous amènent jusqu'à la petite ville médiévale de Toruń où nous allons passer trois nuits. Ça nous permettra de nous reposer, de nettoyer le tandem et de visiter le musée du pain d'épices!

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connectes-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

2 jours à Toruń
Teutons, Copernic, Piernik & Pierogi

mardi 23 et mercredi 24 février 2021

La vieille ville

La poste

Au Moyen-Age, les Chevaliers Teutoniques se sont installés à Toruń et ont construit notamment un château dont on peut visiter les ruines aujourd'hui. La vieille ville est entourée de remparts, bordée par la VisłaVistule. Les rues sont pavées et les bâtiments sont très décorés. Les remparts, les tours et autres édifices tels que les églises, hôtel de ville, planétarium et j'en passe, sont, pour la plupart, en briques rouges.
La vieille ville de Toruń est inscrite au Patrimoine Mondial de l'Unesco. Elle fait partie de la route européenne du gothique de briques (dixit Le Guide Du Routard). Un des éléments récurrents de l'architecture de la ville, ce sont les "remplages", terme que nous avons découvert en 3 langues (polonais, anglais et... français!) lors d'un jeu de piste dans la ville. La définition indique que ce sont des armatures en pierre qui encadrent les vitraux. On retrouve ce motif, peint, sur de nombreux édifices.

Les musées du Piernik

Atelier fabrication de pain d'épices

Toruń est la capitale du Piernik, le pain d'épices. Il n'y a pas UN musée mais carrément PLUSIEURS musées du pain d'épices dans la ville. Nous nous sommes rendus dans celui conseillé par Kasia: plus qu'une visite guidée, cela ressemblait plutôt à un atelier de fabrication de pain d'épices. Génial, nous sommes même repartis avec les pains d'épices (de décoration) que nous avons fabriqués!
Ici les pains d'épices se déclinent sous diverses formes: le cake comme on le connaît ou le biscuit qu'on achète sur les marché de Noël. Enrobé de chocolat ou saupoudré de sucre glace, fourré à la cerise, framboise, pomme, etc. Un régal de toutes les façons!
Toruń est la ville où Nicolas Copernic est né. C'est aussi là où Kasia a étudié. Et ça pour nous c'est chouette car elle nous a conseillé un excellent restaurant de pierogi, ces fameux beignets fourrés. Cette fois, ils sont cuits au four, tels des empanadas argentines. C'est délicieux.

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connectes-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Toruń - Inowrocław
Ouh la gadoue, la gadoue, la gadoue!

jeudi 25 février 2021

Sortie de Toruń

Malgré le titre raccoleur, la journée a commencé sous un beau soleil avec une température d'environ 16°C. On en a profité pour faire quelques photos souvenirs dans la ville avec le tandem chargé. Il faut dire qu'on l'avait promis à la propriétaire du logement dans lequel nous avons séjourné. Nous l'avons rencontrée la veille et elle avait beaucoup aimé notre projet. Au boulot, elle en a parlé avec ses collègues et elle nous a alors demandé si on pouvait lui envoyer quelques photos de nous dans la ville. C'est chose faite!
En plus, on avait prévu une petite journée de vélo aujourd'hui: seulement 51km. Cela nous laissait amplement le temps de lambiner. Avant de prendre la route, on a aussi lubrifié les 2 chaînes que nous avions bien nettoyées hier. Le vélo est presque rutilant tant il est propre. Ça fait plaisir. Mais... ça ne va pas durer!
Après 10km tranquille, on tourne à gauche et on tombe sur un chemin de champs. François m'assure qu'il n'y en a que pour 500m. Mais même 500m c'est long quand on pédale dans la gadoue. Ça glisse, ça patine, ça s'embourbe! On finit par pousser le tandem. On est content d'avoir nos nouvelles bottes de neige, un coup d'éponge ce soir et elles seront propres et vite sèches. Le vélo, par contre, c'est une autre histoire. Les garde-boue... eh bien... gardent bien la boue! Avant de rejoindre la route, il reste une dernière partie: une petite côte gelée bien glissante. Même à deux, difficile de pousser le tandem jusqu'en haut. En sortant de là, le tandem est tout crotté et les roues font un gros bruit de frottement... Super!

Après la chute...

Juste avant la pause à mi-chemin, on a fait une belle cascade: chute sur un bord de route gelé. Résultat: on est tombés tous les deux, les 4 pieds dans les cale-pieds. Un peu trop près des voitures à notre goût mais ça n'a pas eu l'air de les inquiéter. Personne ne s'est arrêté. Tomber sur un bord de route où la neige qui reste est noire comme le goudron, pleine de flotte, c'est beaucoup moins sympa que tomber dans la bonne neige blanche bien épaisse: d'abord le macadam ça fait mal et puis c'est dégueu! Nos habits étaient propres de la veille... Re-Super!
Heureusement l'arrivée à Inowrocław est tranquille. Nous avons loué un très joli studio au rez-de-chaussée dans lequel on a pu faire entrer le tandem (après un rapide nettoyage à l'extérieur). Il y a une machine à laver dans laquelle on a enfourné tous nos habits du jour. Et on est allés se chercher un kebab pendant qu'elle tournait. Là, ça va mieux!

CommentairesComments

la fonctionnaire
Le 25/02/2021 à 22h45min

oh ! là là!!! la galère cette gadoue !
Si tu désires ajouter un commentaire:
Connectes-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Inowrocław - Gniezno
Ziemniaki

Vendredi 26 février 2021

Gniezno

Depuis notre départ de la capitale polonaise, la température monte chaque jour jusqu'à culminer hier à 16°C. Aujourd'hui c'est fini, il fera entre 7 et 8°C (ce qui nous va très bien) et en plus ce matin il pleut. Rien de dramatique, une petite pluie fine qui nous accompagnera jusqu'à midi. Et puis aussi 25km/h de vent globalement de face toute la journée. Également un peu de dénivelé positif puisque nous dormons à 120m d'altitude dans la jolie petite ville de Gniezno. Bref, sur le papier il n'y avait pas grand chose pour faire d'aujourd'hui notre meilleure journée de voyage. Malgré tout, nous sommes bien sur notre petit tandem et les soixante-dix kilomètres se passent plutôt bien. Nous tombons encore sur quelques portions non goudronnées et toujours gorgées d'eau mais rien d'insurmontable.
À un moment nous passons sous ce qui ressemble à des télésièges en pleine plaine. Il s'agit d'un très long réseau de transports de matières industrielles poussiéreuses qui puent.
Cinq kilomètres avant l'arrivée, une camionnette est arrêtée à cheval sur le trottoir. Le chauffeur nous fait des signes et nous nous arrêtons à sa hauteur. Il parle anglais et nous pose quelques questions sur notre voyage (à vrai dire, ça nous arrive assez souvent).
Vingt minutes plus tard, Sandrine est à la réception de l'hôtel en train de remplir un questionnaire très exhaustif sur sa relation avec le COVID-19. J'attends à l'extérieur et un polonais m'accoste dans un bon anglais en me demandant si je suis bien le fou français qui fait le tour d'Europe à vélo. Les nouvelles vont vite à Gniezno! L'inconnu, ami du précédent inconnu, commence à faire des recommendations sur les cafés et resto de la ville puis finit par me conseiller une échoppe où il est prêt à nous inviter! C'est comme ça les voyages et c'est surtout pour ça que nous passons nos journées à pédaler... tout simplement parce que ça vaut le coup.

Notre énorme chambre d'hôtel

Ce soir on dort dans un hôtel très chic à prix très bas (merci le Covid et Booking). Grand confort certes mais notre tandem, lui, doit dormir ailleurs. Le local prévu par l'hôtel était plus petit qu'un placard à balai, on se demande comment un vélo normal pourrait y entrer. Alors quand l'hôtesse a vu notre tandem, elle a blêmi! Et elle nous a envoyé à l'hôtel voisin qui dispose d'un parking fermé. Bon c'est quand même étonnant vu la superficie de notre hôtel: salles de conférences, piscines, spa, jacuzzi, et le tout est fermé pour cause de Covid. Je suis sûr qu'on aurait pu trouver un petit coin pour garer le tandem pour la nuit mais bon. Notre vélo ne serait-il pas assez chic...?! Ah oui, notre hôtel dispose aussi d'un restaurant italien qui livre les repas directement dans les chambres et d'une pâtisserie. On a donc profité du resto pour notre repas du soir: gnocchis aux champignons, ravioles au Speck et soupe de poissons... Miam! On leur a tour pardonné!
PS: j'ai titré la journée "ziemniaki" car c'est le mot que nous voyons le plus toute la journée. Ça veut dire "pommes de terre" et il y en a à vendre partout. Les moins chères que nous ayons vues sont à 0,80złoty (0.18€) le kilo!

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connectes-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Gniezno - Poznań
Le suc de l'errance

Samedi 27 février 2021

Gniezno

Ce matin, une fois n'est pas coutume, nous n'enfourchons pas le tandem dès le réveil. Déjà parce que le tandem est dans un hôtel de l'autre côté de la ville. Ensuite parce que Gniezno est une jolie petite ville et nous ne l'avons pas visitée hier. Enfin car on nous a conseillé un kawiarnia hier et que nous l'avons reperé mais nous n'y sommes pas encore entrés.
Donc voilà le déroulé de notre matin: vers 9h15 nous sortons de notre hôtel et arpentons les rues piétonnes et pavées. Nous prenons plein de photos des édifices, de la place, la cathédrale, etc... Gniezno est une petite ville mais vraiment pleine de charme. Ensuite nous nous rendons vers le Cud Café, le fameux kawiarnia qu'on nous a conseillé hier. Bon ça ouvre à 10h00 et nous arrivons trop tôt donc nous allons chercher le tandem en face de la cathédrale puis nous revenons à notre hôtel pour charger les bagages. Une fois tout en place, nous retournons en roulant à Cud Café. Cette fois, c'est ouvert. Nous y sommes accueillis comme des rois et on nous offre carrément ce qu'on veut. Nous choisirons un latte au caramel et un autre à la cannelle ainsi qu'un tiramisu maison. Nous discutons avec le cousin du second polonais qui nous a accosté hier, c'est lui le boss du café (faut suivre un peu) et prenons quelques photos souvenirs.
Après cette matinée bien chargée, il est temps de partir pour nos soixante-dix kilomètres de vélo.

Tiramisu maison de Cud Café

C'est le même temps qu'hier et c'est appréciable: beaucoup de soleil, 8-9°C et toujours ce vent à 20km/h souvent de face. Normalement, nous n'aimons pas le vent de face mais celui-ci souffle depuis hier et il a asséché la plupart des passages boueux qui nous posaient tant de problèmes les jours précédents. Donc, ça va, on lui pardonne!
Nous passons plus de cinquante kilomètres entre les champs polonais puis nous arrivons dans la périphérie de Poznań.
Là, il y a une voie ferrée qu'il faut absolument traverser. Mais sur plus d'une dizaine de kilomètres, il n'y a que trois possibilités de la franchir: une autoroute, une autre voie ferrée ou un tunnel piéton uniquement accessible par escalier. Même si nous avons prouvé à plusieurs reprises que l'on peut rouler à vélo sur autoroute (il y a même des pays où c'est légal) aujourd'hui nous avons choisi les escaliers. C'est super galère: il faut enlever tous les bagages, les descendre, remonter chercher le tandem, le porter et le descendre puis remettre tous les bagages. Bref on perd pas mal de temps pour pas grand chose. Heureusement il fallait seulement descendre un escalier d'un côté et de l'autre côté on pouvait remonter en roulant.
Ensuite l'arrivée en ville s'effectue à travers une forêt avec des chemins de terre très bien balisés et entretenus. Les véhicules motorisés ne sont pas admis donc les chemins ne sont pas défoncés après la fonte des neiges. C'est parfait pour nous. Il y a plusieurs kilomètres à faire et nous longeons des lacs et le zoo jusqu'à arriver à une énorme base de loisirs (avec des bassins, de l'accrobranche, des manèges, une piste de ski, etc...).

Arrivée à Poznań

Nous sommes donc arrivés à Poznań où nous devons passer deux nuits dans un appartement. Mais d'abord il faut que nous récupérions les clefs de l'appartement. Nous devons nous rendre dans un bureau un peu plus loin dans la ville. C'est un peu compliqué à trouver et une fois sur place, la dame ne parle pas anglais et ne trouve pas les bonnes clés et finit par nous donner un trousseau avec peu d'assurance. Nous nous rendons sur place et là, les clés n'ouvrent aucune porte. Un homme qui a loué l'appartement voisin est là également avec un autre trousseau de clé qui n'ouvre rien. Heureusement lui parle anglais et nous explique qu'il a loué au même organisme que nous mais que c'est des quiches et que quelqu'un devrait arriver pour régler le problème. Et effectivement après une bonne vingtaine de minutes d'attente en plein vent devant l'immeuble (c'est la fin de journée il ne fait plus que 5°C) quelqu'un arrive avec le bon trousseau de clés, enfin. Il aura quand même fallu une heure et quart pour que nous puissions rentrer dans l'appartement que nous avions réservé depuis trois jours!

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connectes-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Poznań

Un jour à Poznań

dimanche 28 février 2021

Nous avons visité la ville de Poznań ce dimanche. La grand-place était pleine de monde à midi. Un joueur de trompette, perché en haut de la grande tour, jouait quelques notes de musique. Voilà une bien belle façon de commencer notre balade!
La température a baissé. Le thermomètre annonce 4°C et comme il y a du vent, on n'a vraiment pas chaud. Nous avons malgré tout arpenté les rues, souvent pavées, de la cité. Nous avons vu nombre de bâtiments imposants. Les magasins étaient certes fermés en ce dimanche mais cela n'a pas empêché les rues d'être remplies de gens. Beaucoup avaient à la main un bretzel fourré à la confiture ou un café. Nous avons jeté notre dévolu sur un beignet chocolat-coco.

Poznań

Et nous avons également acheté un croissant, la spécialité de Poznań. On ne peut pas encore vous dire quel goût il a, car c'est notre encas pour demain matin. On peut seulement vous dire qu'il pèse plus de 200g, que la boulangerie où on l'a acheté est certifiée pour ce type de croissant et qu'on l'a payé à prix d'or: 20złoty soit 4.5€! Pour comparaison, un maxi beignet choco-coco coûte 3.5złoty, soit 0.80€.

Stary Rynek

En bonus, voici une vue à 360° de la vieille place (stary rynek) de Poznań.
Les photos sont désormais disponibles en cliquant sur l'îcone "photo" en bas à gauche de l'écran.
Vous pouvez également nous suivre d'aventures en aventures grâce aux flèches latérales.

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connectes-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!