Aventure précédentePrevious adventure:
L'EstonieEstonia
Aventure suivanteNext adventure:
La LettonieLatvia
Contes Photos
Vers Pidula
L'aube
Lever de soleil
Ferry entre Hiiumaa et Saaremaa
Sur notre route
Vue sur la Mer Baltique
Rencontre
Cabane enrochée
Moulin
Notre logement pour la nuit
Vue du ciel
Au pied de notre chambre
Vers Kuressaare
Au bord de la Mer Baltique
Sur l'île de Saaremaa
Saaremaa
La Mer Baltique au mois de Novembre
Clocher qui daterait de 1638
Clocher
Sur notre route
Quezaco?!
Arrivée à Kuressaare
Centre de Kuressaare
Kuressaare
Place du centre-ville de Kuressaare
Une église de Kuressaare
Ancien moulin transformé en café-restaurant
Planche de poissons et charcuterie, au moulin
Ancienne caserne de pompiers reconvertie en restaurant
Un voilier au port de Kuressaare
La digue de Kuressaare
Le château et le voilier de Kuressaare
Sculpture en bord de mer
Une porte d'entrée peu pratique...
Signalisation estonienne
Parc de Kuressaare
Entrée du parc du château
Remparts du château
Dans le parc du château
Le château de Kuressaare
Le château de Kuressaare
Un moulin dans l'enceinte du château
Vois-tu notre drone?
Une entrée bien gardée
La sentinelle
Le château de Kuressaare
Vue sur la Mer Baltique
Promenade autour du château
Une tour de guet
Petit moulin
La forteresse au soleil couchant
Soleil rasant
La flèche de la tour du château
Le château de Kuressaare vu du ciel
Vol autour du château
Le château entouré d'eau
Le château et la Mer Baltique
Le château et la ville
La petite cour intérieure du château
Le château
Le château vu depuis la mer
Vue à 290m d'altitude!
Balade autour du château en tandem
En tandem à Kuressaare
En haut des remparts avec le tandem
La pointe du bastion
La flèche de la tour du château
On vous emmène avec nous à bicyclette (version longue)
Vers Orissaare
Ancien pont de Kuressaare
Devant le cratère de Kaali
Le cratère de Kaali créé par une météorite
Le village Viking Asva
Petite pause à Laimjala
Pause à Laimjala
Maasilinn
Restes du château de Maasilinn
L'intérieur du château de Maasilinn
Château de Maasilinn
Château de Maasilinn
Joli bâtiment à Orissaare
Peinture murale
Centre-ville de Orissaare et panneau sympa
Le petit port de Orissaare
Eau transparente
Que voyez-vous? Une encre? Un museau de chat?!
Vue grand angle sur le port de Orissaare
Vers Lindi
Bande de terre entre deux îles
Ferry Kuivastu-Virtsu
Mer Baltique et zones humides
Mer Baltique et zones humides
Petite pause sur la route
Cimetière
Vers Treimani
Révil face à la Mer Baltique
Boulangerie Liina à Pärnu
Étale appétissant de la boulangerie Linna
Pärnu
Pärnu
Pärnu
Pärnu
Pärnu
Pärnu
Pärnu
Pärnu
Pärnu
Pärnu
Pärnu
Deuxième pause
Deuxième pause

Tere Eesti!

Deuxième partie

Emmaste - Pidula
Arrivée à Saaremaa

Lundi 2 Novembre

À l'aube

Le réveil a sonné à 6h30, il fait encore nuit noire mais nous avons un impératif ce matin: il y a un ferry aujourd'hui pour quitter notre île de Hiiumaa et il est à 8h15 à 6km d'ici. Pour faire bonne mesure, nous prenons une marge d'une demi-heure (prendre en compte le vent, la gestion des billets, les imprévus...) et nous voilà donc partis dès l'aube, littéralement. Il fait encore très sombre mais assez vite l'Orient devient orange rosé. On a presque vu un bout de soleil se lever mais tout a été caché derrière une grosse couche de nuages pour ne plus en ressortir de la journée. Le vent est encore monté dans la nuit et certaines rafales nous forcent à nous réveiller plus rapidement que l'on aimerait. Enfin, nous arrivons au ferry avec 25mn d'avance et nous embarquons pour une heure. Il y a, comme souvent, un petit salon chauffé et à l'abri du vent, où nous lisons pendant la traversée.

Au pied de notre cabane

Le reste de la route est encore plus calme qu'hier. Nous pouvons compter sur les doigts de la main les voitures que nous avons croisées. Nous n'avons pas vu un animal. Côté paysage, nous entamons le tour de l'île de Saaremaa, la plus grande d'Estonie et nous voyons par moment la Mer Baltique. Mais la plupart du temps nous sommes en forêt sur des routes désespérement plates. Sur 80km, nous apercevrons seulement deux petites épiceries, nous ferons quelques courses dans la dernière au village de Mustjala. La zone est réputée pour ces moutardes mais toutes les boutiques sont fermées à cette saison et nous n'en trouvons même pas à l'épicerie. Nous espérons en trouver demain car nous dormirons dans une grande ville: Kuressaare.
Pour aujourd'hui, nous nous arrêtons à Pidula où nous dormons dans une belle cabane dans un camping où encore une fois nous sommes les seuls clients.

superwanchan






Inscrivez-vousSign-up
Mot de passe oubliéForgot your password

Tu souhaites:

  • Un affichage personnalisé?
    (caractères japonais, images de fond)
  • Participer aux jeux-concours?
  • Réagir à nos articles?
  • Recevoir notre newsletter?

Alors inscris-toi!

Would you like:

  • To customize the display?
    (japanese letters, backgrounds)
  • To play our quizz?
  • To comment our texts?
  • To receive our newsletter?

Then sign up!

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connectes-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Nos photos en Estonie
Seconde partie

Pidula - Kuressaare
La vue de château

Mardi 3 novembre 2020

Au bord de la Mer Baltique

Il fait sombre et doux dans notre petite cabane et les rares bruits extérieurs ne sont d'aucune aide pour nous sortir du lit. Nous nous forçons tout de même à 7h30 à nous lever en même temps que le soleil. Une heure plus tard, nous sommes sur la route et aujourd'hui nous avons un grand ciel bleu pour commencer, et nous aurons un grand soleil dans la foulée, c'est à dire encore une heure plus tard quand il aura dépassé la hauteur des sapins et épicéas qui bordent nos routes (et ça fait déjà une semaine que nous ne l'avions pas vraiment vu). Par contre, c'est une petite tempête qui finit de s'abattre sur la côte estonienne et le vent soufflera aux environs de 40km/h en moyenne toute la journée. Nous l'aurons de face ou de côté très longtemps sauf pour la dernière heure où il finira par nous aider et c'est déjà ça.

Nous avons prévu de faire environ la moitié du tour de l'île de Saaremaa sur laquelle nous avons débarqué hier. Et nous allons nous arrêter une journée dans sa plus grande ville (néanmoins assez petite): Kuressaare. Donc nous suivons grossièrement la côte dans le sens anti-horaire. C'est toujours extrêmement plat, il n'y a toujours que très peu d'habitants, beaucoup de forêts et aujourd'hui nous pouvons observer la mer à de nombreuses reprises. Dans leur grande majorité, les routes sont goudronnées mais il arrive tout de même parfois que l'on se retrouve sur une piste caillouteuse et cahoteuse. Ces pistes nous paraissent à chaque fois infinies tant nous y avançons difficilement. Sans oublier que c'est aussi vite douloureux pour nos fessiers et même nos bras.
Nous arriverons à Kuressaare un peu avant 15h ce qui nous laissera une bonne heure de balade avant le coucher de soleil. Nous profiterons du soleil pour faire des photos et du drone principalement autour de leur énorme château.
Et demain c'est notre jour de repos. Nous passerons la journée à Kuressaare dans un joli appartement en plein centre.

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connectes-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Kuressaare
Une journée de repos

Mercredi 4 novembre 2020

La ville de Kuressaare possède un magnifique château. Construit au XIVème siècle, probablement en bois, sous l'Empire Germanique, il a ensuite été fortifié successivement par les Danois au XVIème siècle puis par les Suèdois jusqu'au début du XVIIIème siècle. Placé au bord de la Mer Baltique, il est entouré d'eau. Le survol avec notre drone permet d'apprécier sa forme carrée et ses trois petites îles en forme de coeurs. Dans l'enceinte du château se trouvent un hotel en bois coloré, un petit moulin et à l'extérieur un parc, idéal pour faire une agréable balade automnale. C'est superbe.

Château entouré d'eau et ses 3 îles en formes de coeurs

Nous avons donc passé l'après-midi à faire une balade à vélo et quelques vidéos de suivi avec le drone. Nous avons aussi parcouru la ville à pied, avec un audio-guide pour découvrir ses monuments importants. Et pour conclure, nous avons dîné dans un ancien moulin à vent, reconverti en café-restaurant. Au menu ce soir: une planche de poisson frit, poisson fumé, poisson cuit, saucisse, terrine et autres condiements. En plat de résistance des galettes de pois chiches avec purée de betterave, un pavé de porc sur lit de choucroute, sauce moutardée et légumes grillés. Le tout accompagné de bière et cidre locaux. Heureusement que notre logement était à quelques pas seulement du moulin...

CommentairesComments

superwanchan
Le 06/11/2020 à 06h57min

Notre nouveau drone nous permet vraiment de faire de chouettes choses!

la fonctionnaire
Le 05/11/2020 à 21h49min

Superbes photos de ce château entouré d'eau!
Si tu désires ajouter un commentaire:
Connectes-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Kuressaare - Orissaare
Cratères et vieilles ruines

Jeudi 5 novembre 2020

En face de notre auberge à Orisaare

Lever: 7h30, départ: 8h30. Classique.
Ensuite une journée principalement nuageuse et très venteuse (minimum 40km/h), des températures toujours aux alentours de 10°C, pas de pluie. Donc nous n'avons toujours pas froid mais avec le vent, il faut gérer les pauses pour les faire à l'abri, sinon on se refroidit vraiment trop et ça devient difficile. Pour la première, nous avons trouvé une épicerie dans laquelle se réchauffer et pour la deuxième: un énorme abri-bus dans lequel nous avons rentré le tandem sans faire d'effort et qui nous a bien protégé du vent. La troisième pause était un bonus et nous étions dans un château, bien au chaud!
Aujourd'hui nous devons lier Kuressaare à Orisaare, un petit port en face de l'île de Muhu. Il y a 70km mais nous en ferons une dizaine en plus pour faire un peu de tourisme. Kuressaare est la plus grande ville de l'île mais sa sortie à 8h30 est très calme même par un des axes principaux. Nous oscillerons toute la journée entre vent de côté et vent dans le dos. Ceux qui connaissent le vélo savent que le vent de côté est aussi pourri que le vent de face, mais avec toutes les forêts, nous sommes souvent protégés.

Le port d'Orisaare

Nous nous arrêterons dans la petite ville de Kaali, fameuse pour ses chutes de météores. Nous avons lu quelque part que l'Estonie est un des pays où les chutes de météores sont les plus fréquentes. Et ici, à Kaali, il y a quelques milliers d'années, une météore en passant s'est fractionnée et plusieurs morceaux sont tombés sur le village laissant de jolis cratères bien dessinés. Nous avons fait notre goûter matinal auprès du plus gros d'entre eux, d'une centaine de mètres de diamètre.
Enfin de journée, nous avons fait un petit détour pour rejoindre le château de Maasilinn ou ce qu'il en reste. Le haut du château est pas mal détruit mais les fondations qui s'enfoncent profondément sont encore en bon état et visitables. De plus, la vue depuis le deuxième étage est plutôt sympathique.
Ensuite, nous avons pris connaissance de notre hébergement pour la nuit à Orissare. Nous sommes dans un vieux batîment à l'architecture austère comme seules les architectes des années 70-80 ont su produire et qui abrite à la fois un gymnase et une pension. Nous avons un petit studio à disposition et une cuisine commune nous est accessible également. Et ce soir, nous ne ferons pas trop d'effort, ce sera pizza et 餃子gyoza que nous avons achetées au Coop de la ville.

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connectes-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Orissaare - Lindi
95km peinard...

et 5km de 4x4!

Vendredi 6 novembre 2020

Partis à 9h, nous avons parcourus 25km pour atteindre le port de Kuivastu. Mis à part un passage un peu stressant sur une route fréquentée sur laquelle était placée une étroite bande cyclable (le pire scénario pour nous: les voitures/camions/bus nous dépassent en restant sur leur voie et on se retrouve avec moins d'un mètre entre eux et nous...), le reste de la route était plutôt paisible, à l'écart de la circulation et au bord des roseaux.

Le long de la Mer Baltique

Le ferry entre Kuivastu et Virtsu est parti à 10h50 et arrivé à 11h30. Pendant le trajet un curieux est même venu discuter avec nous et prendre en photo le tandem. Après cette traversée il nous restait 75km à faire jusqu'au domicile d'Aimar, notre hôte Warmshower du soir.
Les derniers 5km ont été assez périlleux! Alors que la lumière commançait déjà à baisser - il était 16h / 16h30 - notre chemin passait à travers la forêt et la route non goudronnée était parsemée de trous remplis d'eau, de passages boueux et glissants. Nous avons dérapé, roulé dans l'eau, et finalement, nous avons manqué de nous casser la figure mais on s'est rattrapé à temps en mettant les pieds dans la bouillasse... Juste 10 minutes avant d'arriver, dommage!
Nous avons passé une excellente soirée en compagnie de notre hôte qui a même cuisiné pour nous un repas typique à base de pommes de terre, de chou et de viande hachée. Un délice! Fatigués mais heureux, nous avons repris des forces après 100km de vélo.

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connectes-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!

Lindi - Treimani
La côte Estonienne

Samedi 7 novembre 2020

Réveil face à la Mer Baltique

Ce matin, il ne fait toujours pas froid (une dizaine de degrés), il y a un peu de vent, l'air est un peu humide surtout le matin. C'est toujours aussi plat mais c'est joli.
Départ à 8h45, nous faisons une pause à la boulangerie conseillée par Aimar. Tout a l'air délicieux, on prend un échantillon de plusieurs choses: pâtisserie à la pomme et à la cerise, roulé à la cannelle, chaussons aux lardons et fromage, etc.
Ensuite direction la ville de Pärnu. Le centre est très joli alors on s'y promène à vélo. Mais notre première vraie pause aura lieu à quelques kilomètres de là, dans un centre commercial, afin d'acheter des albums d'artistes Estoniens qu'on nous a conseillés.

Vive les pâtisseries Estoniennes!

François part chercher les CD pendant que je déguste les délicieuses pâtisseries, au chaud dans l'entrée du centre commercial, tout en m'amusant à regarder par la vitre les passants s'arrêter devant le tandem chargé et sortir leur téléphone portable pour le prendre en photo.
Après avoir longé la côte estonienne vers le sud sur 90km et croisé nombre de campings et autres logements touristiques fermés, nous sommes arrivés à 16h au logement réservé. Le propriétaire ne parle que quelques mots d'anglais mais on se débrouille. Ce soir on mangera des ravioles avec une sauce indienne au lait de coco et quelques légumes. Pas très local pour notre dernière soirée en Estonie mais tant pis. La frontière Lettone est à 5km d'ici. Si tout se passe bien, nous dormirons donc en Lettonie demain soir.
Les photos sont désormais disponibles en cliquant sur l'îcone "photo" en bas à gauche de l'écran.
Vous pouvez également nous suivre d'aventures en aventures grâce aux flèches latérales.

CommentairesComments

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.There's no comment yet for this part



Si tu désires ajouter un commentaire:
Connectes-toi ou Inscris-toi!
If you wish to leave a comment
Sign-in or Sign-up!